Blog Bourse des Vols > Focus > 7 raisons qui font de Séoul un paradis technologique

7 raisons qui font de Séoul un paradis technologique

Ville au développement rapide, Séoul est très vite devenue un leader dans le secteur des nouvelles technologies. Aujourd’hui, la quasi-totalité des Sud-Coréens dispose d’un smartphone et utilise depuis des années des services et applications qui commencent tout juste à se développer dans les autres pays. Suivez notre top 7 des raisons qui font de Séoul un leader technologique en Corée du Sud et dans le monde.

1) Elle veut concurrencer la Silicon Valley
Le pays compte de nombreux grands groupes aux nombreuses filières détenues par des familles, les chaebols (Samsung, LG, Hyundai …), qui écrasent complètement le marché. Cependant, le gouvernement n’hésite plus à investir dans des startups afin de soutenir l’innovation et de les aider à se développer à l’international. Il a ainsi émis le souhait de créer dans le pays des zones dédiées au développement technologique à l’image de la Silicon Valley aux États-Unis. A Séoul, c’est dans le quartier de Gangnam, que se trouve Teheran-ro, le hub de l’industrie informatique sud-coréenne. Transformé en un incubateur de startups depuis que le gouvernement y a acheté des immeubles afin d’y installer des entreprises, il accueille notamment le Google Seoul Campus, où est installé le fonds de capitale d’amorçage 500 Kimchi.

start-up-image article

2) C’est la ville la plus connectée au monde
Les faits parlent d’eux-mêmes : près de 95 % de la population du pays a accès au haut-débit et la quasi-totalité de Séoul est couverte par le wi-fi qui doit devenir gratuit d’ici fin 2017. Les Séouliens peuvent ainsi profiter de services en ligne très développés. Ils ont la possibilité d’imprimer des documents administratifs dans le métro, les cartes RFID de transport calculent la distance parcourue et la facture est automatiquement ajustée en conséquence et le téléphone peut servir de titre de transport à condition de télécharger l’application dédiée. Mise en œuvre par les autorités locales sur la promenade Cheonggyecheon, l’Ubiquitous Seoul ou U-City est un projet permettant aux habitants de vérifier la qualité de l’air ou les conditions de trafic sur leur smartphones, ordinateurs portables ou des écrans dédiés. De plus, un nombre croissant d’appartements sont connectés, le tout étant centralisé depuis son téléphone.

seoul-promenade-cheonggyecheon-image-article

3) Les habitants disposent d’un nombre incroyable d’applications
Il existe des applications pour toutes les situations, tant pour les services que pour la vie de tous les jours. Elles sont tant ancrées dans la vie de tous les jours qu’elles sont devenues indispensables aux habitants. La plus connue est KakaoTalk, une application de messageries plébiscitée par les Sud-Coréens qui sert autant de navigateur Internet qu’à passer des appels. Gratuite, elle est installée sur plus de 93 % des téléphones. Des applications servent aussi d’aide à la navigation dans le métro ou le bus, telles Seoul Bus ou Jihachul, à commander dans les restaurants, à regarder la télévision en HDTV, voire à télécharger des films à la demande. Dans l’optique de se rendre plus accessible aux visiteurs, l’Office de tourisme de Séoul propose également une application, l’i Tour Seoul, qui permet de découvrir la ville à son rythme.

telephone-applications-image article

4) La technologie s’expose à Séoul
La Digital Media City (DMC) de Séoul est un complexe dédié à la technologie situé à Sangam-dong, à Mapo-gu. Installé sur 570 000 m², elle présente le Séoul du futur à travers des expositions interactives. Ce laboratoire technologique compte aussi un Musée coréen du cinéma qui retrace près d’un siècle d’histoire cinématographique et un Digital Pavilion où sont exposés une quarantaine d’objets en rapport avec la technologie. Au MBC World, le parc d’attractions de la chaîne MBC dédié à la hallyu, les visiteurs peuvent participer à l’une des émissions de la chaîne ou encore présenter les informations. Les fans de K-pop seront aux anges à K-Live dans le Lotte FitIn à Jung-gu. Vous pouvez en effet assister à des concerts de K-pop avec des hologrammes, apprendre à danser avec votre artiste préféré et vivre des moments interactifs avec les plus grands groupes de K-pop. Toutes ces attractions sont pensées pour offrir aux visiteurs des moments uniques grâce à la technologie.

sculptures-image-article

5) Les joueurs en ligne sont des stars
Toutes les villes coréennes disposent de PC cafes (cyber cafés dédiés aux jeux vidéo et aux jeux en ligne), lieux spécifiques à la Corée du Sud. La culture du jeu en ligne est donc ancrée dans les mœurs. Adulés et respectés, les joueurs en ligne sont de véritables célébrités en Corée du Sud. Les meilleurs, tels Lee « Faker » Sang-hyeok, deviennent professionnels, signent des contrats publicitaires et possèdent des fans clubs. Regroupés en équipe, ils sont financés par des sponsors et s’entrainent de manière professionnelle 12 heures par jour sous l’égide d’un coach. Ils affrontent ensuite d’autres joueurs nationaux ou étrangers lors de compétitions retransmises à la télévision comme StarCraft II World Championship Series ou Global StarCraft II League. Les compétitions les plus populaires se jouent sur World of Warcraft ou StarCraft, un jeu de stratégie militaire en temps réel. L’investissement précoce du gouvernement et la professionnalisation rapide de cette activité explique la dominance des Sud-Coréens dans les compétitions internationales.

screenshot-jeu-video-image article

6) 120 Dasan Center a réponse à tout
Lancé en 2007, le 120 Dasan Center à réponse à toutes les questions que vous vous posez sur la ville de Séoul. Il vous suffit pour cela de composer le (02) 120 depuis un portable ou le 120, de presser le 9, puis de choisir votre langue, le 1 étant pour l’anglais. Ce service, qui répond à toutes vos questions concernant la vie et le tourisme à Séoul, fournit quantité d’informations tant aux habitants de Séoul qu’aux touristes ou aux expatriés. Vous ne savez pas comment rejoindre votre destination ? Vous voulez effectuer une réservation dans un restaurant ou un hôtel ? Vous ne savez pas utiliser les transports en commun ? Vous cherchez le restaurant le plus proche ? 120 Dasan Center saura vous répondre. Accessible de 9h à 19h du lundi au vendredi hors week-ends et vacances, c’est un service incontournable. Vous pouvez aussi souscrire à l’« Happy Call Service for Foreigners » un service qui vous contacte une à deux fois par semaine afin de vous fournir des informations sur la vie ou les services proposés à Séoul.

standard-telephone-image article

7) L’e-supermaché s’est démocratisé
L’avenir est à l’e-supermaché. Les Sud-Coréens travaillant beaucoup, ces nouvelles structures leur permettent d’économiser du temps car les e-magasins sont installés dans les stations de métro (Seolleung par exemple) et dans les arrêts de bus. Le magasin Homeplus propose ainsi des écrans avec plus de 35 000 références (produits d’entretien, produits frais, fruits et légumes, boissons, produits laitiers…), installées en rangés sur des étagères. Il vous suffit de télécharger l’application Homeplus, de scanner le code QR des produits qui vous intéressent et de les mettre dans votre panier virtuel, de payer sur votre téléphone et les produits seront livrés devant votre porte à l’heure de votre choix. La livraison est effectuée par le magasin physique le plus proche de votre logement. Cette application est très populaire et compte plus de 22 magasins virtuels dans tout le pays. Elle est principalement utilisée par la population jeune et adepte de la technologie qui y voie un formidable gain de temps.

courses-realite-augmentee-image article

Dès les années 1990, le gouvernement coréen a effectué des investissements publics conséquents dans le domaine de la technologie. Il s’est non seulement intéressé au développement réseau haut débit, mais il a aussi investi pour éduquer technologiquement les personnes âgées et les personnes à faibles revenus avec des cours et des conférences. De ce fait, la Corée du Sud possède le réseau wi-fi le plus rapide au monde, presque deux fois plus rapide qu’aux États-Unis. Filez sans attendre découvrir Séoul, déclarée ville à visiter en 2017 par le Lonely Planet.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.