Blog Bourse des Vols > TOP > 8 endroits menacés de disparition

8 endroits menacés de disparition

On le sait bien, la nature est fragile et soumise aux aléas météorologiques et à l’action de l’Homme. Réchauffement climatique, montée des eaux, pollution, tourisme de masse… Autant d’éléments qui mettent la planète en danger. Certains sites sont même menacés dans un futur qui pourrait arriver bien plus vite qu’on ne le pense. Alors suivez notre top des endroits à visiter tant qu’il en est encore temps !

Les Maldives
Les Maldives incarnent plus que tout autre l’île du bout du monde où partir se ressourcer, baigner dans des eaux claires et se dorer la pilule sur du sable fin. Malheureusement, ce petit paradis de l’océan Indien pourrait bien disparaître. Le réchauffement climatique entraîne en effet une élévation du niveau de la mer de quelques millimètres tous les ans. Or, les Maldives ont une altitude moyenne très proche du niveau de la mer (1,5 mètre, et le point le plus haut culmine à 2,3 mètres). Les 1 199 îles de ce décor de carte postale pourraient être englouties d’ici la fin du XXIe siècle.

maldives-image-article

Venise, Italie
Tout aussi enchanteresse, Venise n’est pas à l’abri d’une prochaine disparition. La Cité des Doges est elle aussi menacée par la montée des eaux. Un problème amplifié par un autre phénomène de taille, à savoir l’affaissement des sols. D’après un rapport inquiétant des autorités concernées, Venise s’enfoncerait de quelques centimètres tous les ans. Des projets ont été mis en place, notamment via la construction de digues, pour enrayer cette fatalité, mais il est peu probable qu’une solution pérenne règle le problème.

venise-image-article

Les Everglades, Floride
Le parc national des Everglades se trouve à l’extrême sud de la Floride. Il s’agit d’un immense espace marécageux où fleurissent une faune et une flore exceptionnelles. Panthères, crocodiles, lynx, pumas, lamantins… Des espèces menacées vivent dans ce lieu inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO et fréquenté chaque année par un million de visiteurs. Toutefois, les Everglades sont très fragilisés, d’une part par les ouragans et les incendies à répétition dans la région, d’autre part par la pollution qui perturbe l’écosystème. Des phénomènes qui pourraient avoir des conséquences irréversibles sur la nature environnante.

floride-image-article

La mer Morte
La mer Morte est connue dans le monde entier pour sa salinité très élevée. Étant 10 fois plus salée que les océans, elle ne permet à aucun organisme aquatique (poisson, algue) de survivre, d’où son nom de « mer morte ». Partagées entre la Jordanie, la Palestine et Israël, ces eaux où les baigneurs viennent flotter sont en danger. Elles diminuent en effet tous les ans à cause d’une évaporation intense. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le niveau de la mer Morte baisserait d’environ un mètre tous les ans. Une situation qui n’est pas arrangée par les activités industrielles des environs.

mer-morte-image-article

Île de Komodo, Indonésie
L’île de Komodo (ou Pulau Komodo) appartient aux îles de la Sonde, un archipel indonésien. Elle est réputée pour la diversité de la faune qu’elle accueille, notamment pour le dragon de Komodo, un reptile qu’on ne trouve quasiment qu’ici. Malheureusement, cette île, paradis des plongeurs, est elle aussi menacée par la montée des eaux. Le réchauffement climatique joue également sur la flore sous-marine : les magnifiques coraux de la région pourrait aussi disparaître dans les années à venir. Une destination à visiter de toute urgence !

komodo-image-article

Îles Galápagos, Équateur
Qui n’a pas rêvé de se rendre aux Galápagos ? Cet archipel équatorien a de quoi faire rêver. Composé d’une quarantaine d’îles, il abrite une faune et un flore inestimables. Sur fond de paysage lunaire, les lions de mer, tortues géantes et iguanes règnent en maîtres. Mais pour combien de temps encore ? Longtemps restées isolées, les îles des Galápagos voient depuis une dizaine d’années les touristes arriver de plus en plus nombreux. Les infrastructures construites pour les accueillir (hôtels, restaurants, routes etc.) empiètent sur l’espace des animaux. 5 % des espèces animales auraient déjà disparu à cause des Hommes.

spots-de-plongee-galapagos

Glacier d’Aletsch, Suisse
Le glacier d’Aletsch, situé en Suisse, dans le canton de Valais, n’est autre que le plus grand glacier des Alpes. Ses dimensions sont impressionnantes : il s’étend sur 23 kilomètres et est composé de 27 milliards de tonnes de glace ! Mais son avenir est plus qu’incertain. En effet, ce glacier légendaire fond à vue d’œil, à cause du réchauffement climatique et de l’impact des gaz à effet de serre. D’après des études récentes, le glacier d’Altesch pourrait se réduire de quatre kilomètres et perdre près d’un tiers de sa masse d’ici le prochain siècle… Pas de temps à perdre pour aller fouler les neiges éternelles.

aletsch-image-article

Bélize
Si le Bélize est un petit pays d’Amérique Centrale, il est bien connu des plongeurs, qui viennent y profiter de spots exceptionnels et d’une barrière de corail parmi les plus grandes du monde (après celle d’Australie). Une centaine de variétés de coraux et plus de 500 espèces de poissons logent ici. Mais encore une fois, l’équilibre de cet espace naturel hors du commun est fragile. Trois facteurs le mettent actuellement en péril : le réchauffement climatique, la pollution et le tourisme de masse. D’après les scientifiques, près de 40% du récif aurait déjà été endommagé.

belize-coral-fishes-image-article

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.