Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Actualité 2018 : visas

Actualité 2018 : visas

Selon votre destination, vous devez faire la demande d’un visa d’entrée ou non. Présenté sous forme de tampon apposé sur votre passeport, le visa atteste que vous avez bien l’autorisation de vous rendre dans le pays étranger. Pensez à le demander suffisamment tôt avant le départ. En 2018, l’obtention du visa change pour plusieurs destinations. On fait le point sur ce qui change pour les ressortissants français…

_image article-visa-application

Chine

Concernant la Chine continentale, le visa est obligatoire. La demande se fait auprès de l’Ambassade de Chine à Paris. Il faut compter une semaine pour l’avoir, passant à 3 jours ouvrés, et jusqu’à 175 euros de frais de traitement. Le visa est pour 30 jours et est valable 3 mois.

Ouzbékistan

Vous pouvez maintenant obtenir un visa permettant de séjourner 30 jours sur place. Il vous en coûtera 60 euros. Soit 20 euros de moins qu’avant. Notez également la réduction du nombre de requérants pour un visa groupe, passant de 10 à 5 voyageurs minimum pour réclamer ce type de visa.

Djibouti

Vous devez soit obtenir un visa auprès des représentations diplomatiques djiboutiennes soit détenir  une autorisation d’accès permettant la délivrance d’un visa à l’arrivée. Sur place, adressez-vous à la direction de l’immigration du Ministère de l’Intérieur djiboutien afin d’avoir votre visa. Comptez 50 euros de frais consulaires pour un visa de 3 mois.

Rwanda

Vous pouvez obtenir un visa valable 30 jours lors de votre arrivée dans le pays. Sinon, la demande se fait auprès de l’Ambassade du Rwanda à Paris. Pour l’obtention du visa de 3 mois, il faudra attendre 5 jours et s’acquitter de 45 euros de frais consulaires.

_image article-passport-francais

Éthiopie

Le visa doit être demandé soit à l’Ambassade d’Éthiopie à Paris : comptez 25,50 euros de frais consulaires pour un visa de trois mois, ou sur place aux aéroports d’Addis-Abeba et Diré Daoua. Vous pouvez faire une demande de e-visa à entrée simple, il coûte 52 dollars pour un séjour jusqu’à 30 jours et 72 dollars si le séjour s’étend à 90 jours et plus. Pour les voyageurs d’affaires, un service d’e-Conference Visa leur permet d’obtenir un visa valable 30 jours dans un délai de 3 jours ouvrés, coûtant 32 dollars.

Inde

La Société VF Services (UK) Limited est officiellement accréditée par l’Ambassade de l’Inde à Paris pour traiter toutes les demandes de visas. Vous pouvez aussi demander un visa électronique. Il permet deux entrées dans le pays et autorise les séjours de 60 jours. Comptez 105 euros de frais consulaires pour un visa demandé avant le départ. L’autorisation spéciale pour aller au Sikkim a augmenté de 29 euros.

Azerbaïdjan

L’obtention du visa se fait auprès de l’Ambassade d’Azerbaïdjan à Paris pour 35 euros. Il est délivré sous 15 jours. Vous pouvez obtenir un e-visa grâce au service Asan Visa. Valable pour une durée de 30 jours, il coûte 23 dollars. Il s’obtient au bout de 3 jours ou en 3h pour 50 dollars payable en ligne.

Cambodge

Rendez-vous à l’Ambassade du Cambodge à Paris ou à votre arrivée à l’Aéroport International de Phnom Penh ou à celui de Siem Reap. Il coûte 45 euros. Vous pouvez également faire une demande de e-visa. Attention, il permet uniquement d’accéder au Cambodge via l’aéroport international de Phnom Penh, l’aéroport international de Siem Reap, Cham Yeam (Koh Kong), Poipet (Banteay Meanchey) ou Bavet (Svay Rieng). Il coûte 30 dollars + 6 dollars de frais de dossier. Il est valide pendant 3 mois, pour une durée de 30 jours.

_image article-controle-passport

Qatar

Plus besoin d’un visa. La présentation du passeport (valable au moins 6 moins) et d’un billet d’avion retour suffisent. L’exemption de visa est valable pendant 180 jours. Les visiteurs peuvent séjourner au Qatar jusqu’à 90 jours dans le pays (multiples entrées autorisées). Vous pouvez avoir un « joint tourist visa » qui permet de se rendre au Qatar et au Sultanat d’Oman avec un visa unique.

États-Unis

Si vous bénéficiez du régime d’exemption de visa vous devez avoir une autorisation électronique de voyage avant votre départ (ESTA). Pour rappel, vous devez avoir un visa si vous possédez l’ancien passeport : il est non lisible en machine ou lisible en machine avec photo collée (modèle Delphine) délivré après le 26/10/2005. Le visa est obligatoire pour tout séjour d’une durée supérieure à 90 jours.

A lire aussi : Séjour aux USA : rappel sur les conditions d’entrée

Pour plus d’informations, consultez le site France diplomatie.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.