Blog Bourse des Vols > Focus > AdVienne que pourra

AdVienne que pourra

Si Vienne ne vous évoque rien d’autre que les valses ringardes d’un chanteur des années 90, c’est que vous n’y êtes encore jamais allé. Heureusement, la ville vous tend les bras pour vous montrer tous ses trésors.

vienne_generique

Pour commencer en douceur, faites une visite du Wien Museum Karlsplatz, qui retrace l’histoire de Vienne. Vous la découvrirez sous toutes ses coutures de 1500 à nos jours à travers des objets de la vie quotidienne, des vêtements, des cartes postales et des photos.

Si vous préférez vous plonger dans la vie artistique viennoise du début du siècle dernier, le Musée Leopold vous propose une exposition permanente sur la Vienne de 1900.
C’est aussi ici que vous trouverez la plus grande collection d’œuvres d’Egon Schiele au monde. Parions que cette visite vous donnera envie de sauter dans un train pour Tulln, à 30 kilomètres, pour visiter la maison natale de Schiele qui restitue l’atmosphère d’un logement de l’époque.

vienne_plaque_karlksplatz

De retour à la capitale, un passage au Belvédère s’impose pour découvrir l’impressionnisme version autrichienne, et vous embrasser devant le Baiser de Klimt.
Le Mumok vous procurera votre dose d’art contemporain avec des œuvres de Paul Klee, Andy Warhol et Yoko Ono (réservées à ceux qui lui ont pardonné la séparation des Beatles).
Les amateurs de photos se rendront plutôt à l’Albertina pour voir le premier daguerréotype autrichien datant de juin 1840 et des images de Lisette Model, William Klein ou Helmut Newton.

vienne_palais_albertina

Moins classique, au Musée Sigmund Freud vous ne pourrez pas vous allonger sur le divan le plus célèbre du monde, mais vous pourrez voir des documents privés, le mobilier de sa salle d’attente et une partie de sa collection d’antiquités.

Dites adieu à Romy Schneider et découvrez la vraie Elisabeth au Musée Sissi. Au milieu de ses effets personnels, les petits veinards verront peut-être ses dents de lait ou sa robe de baptême. Finissez votre tour Sissi par la visite du Musée des Carrosses Impériaux pour admirer son carrosse et sa cape d’équitation.

vienne_statue_sissi

Vos enfants commencent à trépigner ? Emmenez-les voir des cornes de licornes au cabinet de curiosités de la Kunstkammer, puis au Museum d’Histoire Naturelle. Si la collection de météorites ne les fait pas rêver, et si les squelettes de dinosaures ne les amusent pas, il ne vous reste plus qu’à leur faire peur avec l’allosaure animé qui pousse de grands cris.

Il vous faut maintenant les consoler, voilà un prétexte tout trouvé pour aller faire un tour de manège au Prater. Vous avez le choix, il y en a deux cents.
Passez aussi faire un coucou à Sissi (encore elle !), à Mozart et à Robert Pattinson chez Madame Tussauds.

vienne_prater_maneges

Un séjour à Vienne ne sera pas parfait si vous ne vous rendez pas dans un Kaffeehaus. Au mythique Café Sacher, commandez une Sachertorte avec votre café. Le Café Mozart, lui, est ouvert depuis 1794.

vienne_sachertorte

Plus tendance, le Roast vous permet de regarder d’où vient votre petit café serré : on prépare les grains de café sur le grilloir traditionnel disposé au centre de la pièce.

Pour le petit-déjeuner, prenez un muesli dans la mignonne petite échoppe de Corns n’ Pops. Vous aurez à choisir entre douze mueslis différents, et les plus difficiles pourront composer le leur eux-mêmes grâce au bar à muesli. Il y a tellement de possibilités que vous pourrez même revenir plusieurs fois.

Pour le déjeuner ou le goûter, cap sur Phil, un salon de thé-librairie cosy où le patron vous autorisera à acheter votre chaise si vous avez un coup de cœur !

vienne_cafe_viennois

Le soir, deux options : les fêtards retourneront au Prater, sans les enfants cette fois, pour danser toute la nuit au Praterdome, la plus grande discothèque du pays. Les cinéphiles se feront une toile à la Cinémathèque autrichienne : au milieu des classiques autrichiens, on voit souvent les films de Jean Eustache ou les journaux filmés de Jonas Mekas.

vienne_boite_de_nuit

Le temps d’un week-end ou le temps d’une semaine, venez vous enivrer des parfums de Vienne. N’oubliez pas de lever le nez durant vos promenades : à Vienne l’art se trouve partout, y compris dans le métro !

A lire : Pour une fois, faites l’Autriche

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.