Blog Bourse des Vols > A ne pas manquer > Avery Singer à Vienne

Avery Singer à Vienne

Le Palais de la Sécession de Vienne présente du 11 novembre 2016 au 22 janvier 2017 le travail d’une jeune peintre américaine, Avery Singer, dont l’art innovant et contemporain possède aussi des références à l’histoire de l’art.

secession-viennoise-image-article

Les œuvres en grand format de Singer se dressent dans une contradiction formelle et sémantique élaborée. Ses motifs mettent souvent en évidence le processus de banalisation que nous associons avec les personnages stéréotypés du monde de l’art. Les intérieurs qu’elle peint semblent entassés avec des chiffres peints et des objets gouvernés. Ils semblent prendre vie grâce à des masques, des miroirs et des ombres et forment un filet sous lequel ils sont piégés.

Ces scènes humoristiques et espiègles génèrent une confrontation entre l’art de Singer et sa propre histoire. Ces tableaux reflètent l’hypothèse que la connectivité, la communication, et en particulier la production dans les domaines numériques et sociaux soient eux-mêmes des atouts économiques.

Depuis plusieurs années, Avery Singer a troqué la couleur pour une palette réduite de noir, blanc et gris. C’est récemment qu’elle a commencé à introduire la couleur dans ses peintures mais dans un cadre très limité. Ses figures carrées et ses compositions géométriques rappellent souvent les premières abstractions du cubisme. Mais elle sont en fait basées sur les volumes vectorisés que l’artiste construit grâce au programme de modélisation en 3D SketchUp. Elle les projette ensuite sur la toile pour produire une combinaison de surfaces planes et d’évocations de profondeur. À ne pas manquer.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.