Blog Bourse des Vols > Focus > Balade à Buenos Aires

Balade à Buenos Aires

Capitale et plus grande ville argentine, Buenos Aires est une ville cosmopolite qui fait rimer jeunesse et nostalgie. Les amateurs de tango et d’architecture y trouveront leur compte, ainsi que les noctambules : aux côtés de New-York, c’est l’autre ville qui ne dort jamais.

buenos-aires-Fregate-Sarmiento-Puerto-02

Buenos Aires est la destination parfaite si vous souhaitez avoir sous les yeux un vaste panel de styles architecturaux.
Il suffit de passer d’un barrio à l’autre pour que le décor change radicalement. Les bâtiments Belle Epoque, coloniaux ou modernistes jouxtent des façades colorées et des manoirs ambiance Angleterre victorienne. Pour voir des constructions gothiques et des haciendas espagnoles, rendez-vous dans le barrio Belgrano.
Dans le parc Barrancas, vous aurez aussi la surprise de trouver une petite Statue de la Liberté. Encore un point commun avec la Grosse Pomme !

buenos-aires-Place-Barrancas-de-Belgrano

Juste à côté, le stade Monumental, où l’équipe nationale dispute ses matchs de foot, se visite en journée. Profitez-en pour aller voir la collection de maillots dans le musée attenant. Si vous êtes amateur de ballon rond, vous vous régalerez en visitant un deuxième stade musée, dans le barrio La Boca.

top-villes-amateurs-street-art-la-boca-buenos-aires

Vous entrerez dans la légende du club le plus mythique du football argentin : l’Atlético Boca Juniors.
Terminez votre pèlerinage footballistique en prenant un verre en terrasse du Café Zidane.

Dans le Microcentro, ne ratez pas le Palacio Barolo et sa façade tout droit sortie de la Divine Comédie. Accrochez-vous bien, pour voir le point de vue immanquable depuis le haut de la tour, il vous faudra gravir les neuf derniers étages à pied. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Pas loin, le Musée du Bicentenaire retrace les deux derniers siècles de l’histoire du pays dans une galerie souterraine. Vous y verrez, entre autres, une robe d’Eva Perón, que vous connaissez forcément si vous étiez fan de Madonna au milieu des années 1990.

Le Musée Evita, situé dans le très chic quartier de Palermo, vous apprendra qu’elle a surtout œuvré pour la place des femmes en Argentine.
A quelques encablures de là, méditez au milieu des fleurs en provenance directe du pays du Soleil Levant en traversant les nombreux petits ponts du Jardin Japonais. Le MALBA, quant à lui, vous propose une très belle collection de pop art local et international.

A Recoleta, tous les week-ends, des artisans locaux vous présentent leur production dans le parc de la Plaza Francia.

buenos-aires-Floralis-Generica

Mais le plus attrayant dans le coin, c’est bien le Museo Participativo de Ciencias. Enfin un musée où on vous encourage à mettre vos doigts partout ! Ici, on vous expliquera avec des mots simples des phénomènes scientifiques, expériences amusantes à l’appui.

Le soir, impossible de faire l’impasse sur une initiation au tango. C’est à Almagro, son berceau, que vous trouverez le plus de lieux qui lui sont dédiés, les milongas. A la Catedral, vous aurez le choix entre admirer les danseurs et vous lancer vous-même sur la piste de danse.

buenos-aires-tango

Les grands timides préféreront le Sanata Bar, où personne ne vous demandera de vous dandiner. Vous ne viendrez que pour écouter le concert. Si vous préférez le folklore gaucho, c’est dans une peña qu’il vous faudra aller déguster un plat de viande typique. Goûtez également le maté, une infusion au goût fort proche de celui du thé vert, à boire impérativement avec une paille en métal.

Buenos Aires est une ville aux multiples visages mais elle a une constante : les habitants se feront toujours un plaisir de s’arrêter pour discuter avec vous, vous orienter et pourquoi pas vous faire découvrir une partie de leur Buenos Aires intime. N’hésitez pas à aller à leur rencontre !

A lire aussi : Sur un air de tango argentin

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.