Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Comment survivre au blues du retour de voyage ?

Comment survivre au blues du retour de voyage ?

Toutes les bonnes choses ont une fin, et les voyages n’échappent pas à la règle. Après des vacances ou un tour du monde, le retour à la réalité peut être difficile. Quelques conseils pour ne pas subir un blues post-voyage et retrouver son environnement habituel en douceur.

personne-triste-sur-un-canape-image-article

Anticiper son retour
Ce n’est pas la partie la plus agréable de la préparation d’un voyage, mais ça en fait pourtant partie. En anticipant un minimum votre retour, vous vous éviterez du stress et des moments désagréables. Si vous partez en vacances, accomplissez certaines tâches pénibles avant le départ pour ne pas avoir à les subir en rentrant. Faire des courses à l’avance, laisser son logement propre … des détails qui feront la différence ! Si vous rentrez d’un long séjour ou d’un tour du monde, mieux vaut avoir anticipé des questions matérielles, du type « où vais-je loger ? », « que vais-je faire en rentrant ? » pour ne pas être pris au dépourvu.

Reprendre progressivement
On est parfois tenté de rentrer tard le dimanche pour profiter au maximum de son séjour. Mais en faisant ainsi, on oublie qu’il faudra enchainer avec une reprise sans transition le lundi ! Outre le réveil qui risque d’être difficile, vous aurez à peine le temps d’atterrir qu’on vous demandera de suivre une certaine cadence. Pour éviter un retour à la réalité trop brutal, mieux vaut vous accorder quelques jours avant de retourner au travail, voire une semaine. Pour souffler d’une part, car le voyage peut vous avoir fatigué, ne serait-ce que s’il y a un décalage horaire, et d’autre part pour vous réhabituer petit à petit en reprenant un rythme de semaine.

Prolonger le voyage
Même si vous êtes rentrés chez vous, vous pouvez faire perdurer le voyage en mettant des mots ou des images sur vos souvenirs. Se constituer un album photo, version papier ou numérique, permet de replonger dans ses souvenirs à chaque moment de nostalgie. Pour les plus créatifs, le scrapbooking est également une bonne idée : outre vos photos, vous créez un album où vous intégrez des éléments collectés pendant votre voyage, comme des coquillages, des entrées dans des monuments, la carte d’un bon restaurant etc. Pour les littéraires, pourquoi ne pas se lancer dans un blog ? Enfin, une initiative conviviale peut consister à organiser une projection de vos photos autour d’un apéro avec vos proches !

famille-regarde-album-photo-image-article

Passer du temps avec les autres
En parlant de vos proches, rien de mieux que d’échanger avec eux pour éviter un coup de blues. Plus vous resterez seul, plus vous vous enfermerez dans l’illusion que « c’était mieux là-bas ». A votre retour, profitez-en pour revoir tous ceux qui vous ont manqué, amis ou famille. L’occasion de leur raconter votre voyage bien sûr, mais aussi de s’intéresser à ce qu’ils ont fait en votre absence. Votre retour de voyage est le moment où jamais où partir en week-end entre amis ou faire une activité en famille. Renouer avec vos proches vous permettra de voir que vous pouvez aussi vivre de belles choses chez vous et qu’il y a du bon à être rentré, à commencer par passer du temps avec ceux que vous aimez !

Rencontrer d’autres passionnés
Vous pourriez parler des heures de votre voyage, mais ne trouvez pas d’interlocuteur à votre écoute. N’en voulez pas à vos proches : ils n’ont pas vécu les mêmes choses que vous. Vous pouvez toutefois trouver d’autres personnes sur la même longueur d’onde, car il existe beaucoup d’endroits où parler avec des gens qui partagent votre passion ! Internet bien sûr et les forums spécialisés, mais aussi des événements pour rencontrer des gens en chair et en os, comme « Le verre du voyageur », qui réunit les voyageurs le temps d’une soirée. Des associations, comme ABM (Aventure du Bout du Monde), organisent aussi des festivals et des rencontres sur le thème du voyage.

Préparer son prochain voyage
Peut-être que pour surmonter le blues du voyage, il vous faut tout simplement vous fixer de nouveaux objectifs, avoir un nouveau projet, et pourquoi pas celui d’un autre voyage ? Certes vous venez de rentrer, donc vous ne devriez pas repartir dans l’immédiat. Mais si cela vous donne un but, rien ne vous empêche de commencer à songer à vos prochaines aventures. Réfléchissez à ce que pourrait être votre prochaine destination. Lisez des livres sur la culture et l’histoire du pays, des témoignages et dénichez des bons plans sur internet, etc. De quoi vous redonner de la motivation pour voir les semaines à venir positivement.

guide-de-voyage-image-article

A ne surtout pas faire :
- S’enfermer chez soi : l’oisiveté est votre pire ennemie en retour de voyage ! Faites du sport, reprenez une activité, mais ne restez pas chez vous à ruminer, ou ce sera la déprime assurée.
- Tout comparer : vous ne tirerez rien de constructif à constater sans cesse combien votre quotidien était meilleur en vacances qu’ici.
- se fermer aux autres : votre entourage a aussi eu une vie en votre absence. Plus vous irez vers eux, plus vous réintégrerez facilement votre univers quotidien et plus ils s’intéresseront en retour à votre voyage.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.