Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Des vacances avec un animal

Des vacances avec un animal

Vous prévoyez vos prochaines vacances avec votre animal de compagnie ? Attention, la réglementation est très stricte ! Suivez nos règles afin de partir dans les meilleures conditions.

Préparation du voyage
Tout animal de compagnie quittant le territoire français doit être identifié par une micro-puce ou un tatouage et être muni d’un certificat de vaccination contre la rage en cours de validité, d’un certificat international de bonne santé et d’un passeport européen pour animaux de compagnie. Vous devez également présenter les résultats du titrage des anticorps antirabiques effectué dans un laboratoire agréé et analysés par un vétérinaire agréé. Consultez le site de l’ambassade de votre pays de destination en France pour plus d’informations.

Préparez les affaires de votre animal : son jouet préféré, ses gamelles, sa laisse… Ajoutez sa trousse de secours, avec solution antiseptique, compresses et bandes adhésives, sérum physiologique, vaseline, thermomètre, crochet anti-tiques, traitement contre les puces, son carnet de santé et les coordonnées de votre vétérinaire.

chat-dans-valise-image-article

L’assurance
Si vous disposez d’une assurance multirisque, votre animal sera couvert par votre responsabilité civile s’il venait à causer des dégâts matériels ou des blessures. Des assurances ou mutuelles spécifiques couvrent également les animaux lors d’un déplacement à l’étranger, prenant en charge les frais vétérinaires ou encore les actes chirurgicaux. Elles proposent notamment le forfait vaccination ou financent le rapatriement en cas de problème grave. Sur place, demandez un certificat médical, la facture de consultation, l’ordonnance et la facture des médicaments afin de prétendre à un remboursement à votre retour.

La gestion du stress
Les animaux habitués à voyager se montrent moins stressés au moment du départ. Si votre animal doit voyager dans une cage, familiarisez-le à ce type de transport en effectuant des trajets en voiture. En cas de besoin, votre vétérinaire pourra lui prescrire des médicaments contre le stress ou le mal des transports. Promenez votre animal juste avant le départ afin qu’il se dépense et fasse ses besoins, mais ne le nourrissez pas afin de limiter les dégâts s’il est malade pendant le trajet. Fêtez vos retrouvailles avec une grande promenade afin qu’il se dégourdisse les pattes, se familiarise avec son environnement et déstresse au besoin.

Le voyage
Les chiens de plus de 6 kg voyageant sur une ligne SNCF doivent être muselés et tenus en laisse, voyager aux pieds de leur maître et disposer d’un billet (la moitié du prix d’un billet de seconde classe). Les animaux de moins de 6 kg voyagent dans un sac ou un panier et le billet coûte 7 €. Diverses options s’offrent à vous si vous voyagez en voiture : un harnais adaptable à la ceinture de sécurité, une cage de transport ou une grille séparant les places arrière du coffre. Circulez les fenêtres entrouvertes, faites des pauses régulières et hydratez bien votre animal. Si vous voyagez en avion, renseignez-vous avant le départ car les règlementations diffèrent selon les compagnies.

chien-voiture-cage-image-article

Règles spécifiques
Le billet de train est gratuit pour les chiens-guides ou chiens d’assistance. Certains pays assouplissent également leur réglementation envers les chiens-guides, les chiens d’assistance et les chiens d’accompagnement. L’animal doit être identifié et disposé de papiers en règle et papiers indiquant son statut de chien d’assistance.
Des interdictions d’entrée de territoire visent certains chiens. Les tosa japonais, les dogues argentin et fila brasileiro sont ainsi interdits au Royaume-Uni, le Danemark exclut les chiens de combat et les pitbulls sont interdits presque partout.
Avant le départ, renseignez-vous sur la quarantaine en vigueur en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Nouvelle-Calédonie ou au Mexique. Elle s’étend de quelques heures à 120 jours selon les pays et les frais, très coûteux, sont entièrement à la charge du propriétaire (indemnités journalières, frais de dossier et d’inspection, réservation de l’espace…).

Les vacances
Lors de votre réservation, assurez-vous que votre location accepte les animaux, un supplément étant généralement demandé. Une maison avec jardin ou un lieu à proximité d’un parc sont préférables à un appartement. Selon votre destination, vous découvrirez des lieux plus ou moins pet-friendly. A Vancouver, quelques parcs disposent de zones où les chiens peuvent s’amuser et déambuler sans laisse, des hôtels proposent des services spécifiques aux chiens dans certains hôtels de Los Angeles et les chiens sont acceptés dans un grand nombre d’endroits en Allemagne.

chien-plage-heureux-image-article

Le retour
Les conditions de départ et de retour sont identiques, les mêmes documents et vaccins étant exigés. Vous devrez ainsi présenter un certificat sanitaire datant d’au moins 10 jours et rédigé par un vétérinaire agréé du pays de provenance. Si vous étiez dans un pays non francophone, il doit être bilingue.

Voyager avec votre compagnon à quatre pattes n’a jamais été aussi facile !

A lire aussi : Prendre l’avion avec un animal

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.