Blog Bourse des Vols > A ne pas manquer > Foreign Gods Fascination Africa and Oceania

Foreign Gods Fascination Africa and Oceania

Rendez-vous est pris au Musée Leopold de Vienne du 23 septembre 2016 au 9 janvier 2017 pour l’exposition Foreign Gods.

fascination-africa-and-oceania-musee-vienne-image-article

Pablo Picasso a dit qu’il n’a réalisé ce qu’était vraiment la peinture que lorsqu’il a vu les masques africains au Musée d’ethnographie de Paris. Les exposants du groupe d’artistes expressionnistes Die Brücke s’en sont aussi inspirés. Cependant, dans leur quête d’un état naturel extatique, ils ont souvent négligé le fait que ces objets de l’art tribal sont fondés sur des principes de conception stricte.

Les dadaïstes aimaient se présenter parfois comme des porteurs de masques sauvages et se moquaient des habitudes de l’homme européen. Les surréalistes ont vu l’art et les mythes de l’Océanie comme un moyen pour explorer les royaumes cachés de l’inconscient. Cet intérêt pour l’art des peuples autochtones est une alternative formelle aux goûts plus bourgeois. La collection de Rudolf Leopold comprend plus de 200 figures ancestrales rares, des masques de danse, des armes, des sculptures architecturales et autres œuvres extraordinaires de sculpteurs en provenance d’Afrique et d’Océanie. Cette collection de haute qualité a récemment été scientifiquement examinée par l’ethnologue Erwin Melchardt.

La collection sera présentée pour la première fois dans son intégralité. Dans le même temps, vous pourrez admirer des œuvres de Pablo Picasso, André Derain, Amedeo Modigliani, Ernst Ludwig Kirchner, Emil Nolde et Max Ernst. L’enthousiasme pour cet art dit primitif est envisagé comme un phénomène culturel et sociologique à travers des exemples de discours post-colonial dans l’art contemporain.

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.