Blog Bourse des Vols > Focus > La floraison des cerisiers au Japon

La floraison des cerisiers au Japon

Le Japon, terre de traditions ancestrales, célèbre chaque année la floraison éphémère des cerisiers (sakura). Les Japonais pratiquent le traditionnel hanami ou longue contemplation de la fleur de cerisier, emblématique dans la culture japonaise. Cette coutume vieille de plusieurs siècles, au début du printemps, donne lieu à de nombreux rassemblements dans les jardins de toutes les villes du Japon.

cerisiers-generique-japon-02-image-article

C’est au VIIIème siècle à l’époque de Nara que la tradition serait née. Le début de la saison de plantation du riz correspondait à la floraison des cerisiers et des offrandes étaient déposées au pied des cerisiers, en hommage aux divinités qui y habitaient. La cour impériale a repris cette coutume un siècle plus tard pour en faire une fête véritable accompagnée de lecture de poèmes et de dégustations de mets fins. Devenue une tradition nationale au XVIIème siècle, elle perdure aujourd’hui, telle une célébration du renouveau.

costume-d-apparat-nuque-japon-02-image-article

La floraison, qui ne dure que quelques jours, symbolise en effet dans le boudhisme le caractère de non permanence des choses, de la fragilité de l’existence. Les Japonais célèbrent le sakura comme une métaphore de la vie, belle et fragile. Ils se promènent dans les jardins et font la fête autour d’un pique-nique. Ils s’installent tôt le matin sous les cerisiers pour disposer d’une place de choix. La légende dit que si un pétale tombe sur une personne, celle-ci aura de la chance toute l’année à venir. Marchés aux plantes, danses, dragons, participent à l’animation de cet événement.

personnes-assises-sous-cerisiers-japon-02-image-article

Nous vous recommandons de faire un voyage au Japon à cette saison printanière, idéale pour profiter du pays et des sublimes paysages ornés de cerisiers en fleurs. On trouve dans chaque ville une promenade des cerisiers. Il faut savoir que la floraison n’a pas lieu à date fixe, elle dépend de la situation géographique et de facteurs météorologiques. Au sud du Japon, région la plus chaude, dans l’archipel Okinawa, les premières fleurs se développent dès la fin du mois de décembre et au nord, il faut parfois attendre jusqu’au mois de mai comme à Hokkaido. Les médias parlent avec fébrilité de l’évolution de ce front de floraison appelé le sakura zensen.

mont-fuji-cerisiers-japon-02-image-article

Certaines villes ou régions japonaises sont particulièrement réputées pour leurs cerisiers. A Tokyo, les lieux de références sont le parc d’Ueno qui rassemble 1 000 cerisiers ou le parc Chidorigafuchi près du Palais Impérial où l’on peut admirer les cerisiers en naviguant en barque dans des douves. A Kyoto, parmi de nombreux lieux d’exception, on peut citer Arashiyama au panorama grandiose, le sanctuaire Heian ou le parc de Maruyama et son cerisier pleureur. A noter encore la ville de Yoshino, dans la préfecture de Nara, qui est réputée pour les 30 000 cerisiers qui recouvrent la montagne et la pratique du hanani.

cerisiers-Chidorigafuchi-japon-02-image-article

Si votre voyage à la découverte d’un Japon authentique riches de traditions se déroule au printemps, prenez soin de réserver une escapade pour admirer la floraison des cerisiers, un moment de romantisme absolu !

A lire aussi : Tout est bon dans le Japon

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.