Blog Bourse des Vols > Focus > La Tanzanie pendant la saison verte

La Tanzanie pendant la saison verte

À l’instar de son voisin le Kenya, la Tanzanie évoque immédiatement, chez le candidat au voyage adepte de safaris photo, les grands espaces de savane jaunie que sillonnent sous un soleil de plomb zèbres, gnous et autres gazelles, pourchassés par leurs terribles prédateurs. De décembre à mai, c’est à un tout autre spectacle que vous convie la saison verte, méconnue et pourtant riche de promesses insoupçonnées.

buffle-tanzanie-image-article

Le cratère du Ngorongoro, le parc du Serengeti, les gorges d’Olduvai et leurs vestiges préhistoriques remontant pour certains à 1,8 million d’années… autant de merveilles parmi tant d’autres qui, en Tanzanie, sont la quintessence de ce que peut offrir l’Afrique de l’Est au voyageur. C’est bien sûr pendant la saison sèche que le tourisme naturaliste bat son plein. Les pistes sont sûres et praticables au quotidien. La végétation, rare et brûlée par le soleil, laisse le champ libre à l’observation et à l’objectif des appareils photo, au gré des regroupements forcés de la faune autour des points d’eau.

animaux-saison-seche-tanzanie-image-article

Un autre choix est possible, moins calibré, plus aventureux, voire plus audacieux : celui d’un séjour durant la saison des pluies, dite saison verte. L’affluence est bien moindre et vous permettra de vous immerger à cœur et corps perdus dans cet univers de début du monde, avec le sentiment à la fois étrange et excitant d’être le seul à en profiter. Sans oublier un avantage non négligeable : en basse saison, comme partout ailleurs sur la planète, vous ferez de substantielles économies

buffles-pluie-tanzanie-image-article

Les pluies tropicales africaines n’ont rien à voir avec celles des latitudes écossaises ou bretonnes : il pleut des trombes d’eau, mais brièvement, pas toute la journée. Vous pourrez donc mettre de longues heures à profit pour vous adonner à votre passion de la photo ou à la simple observation. D’un jour sur l’autre, des pistes deviendront impraticables, d’autres s’ouvriront. Des guides tout à votre disposition vous emmèneront là où, par la force des choses, vous n’aviez pas prévu d’aller.

L’explosion de la végétation, herbe, fleurs et feuillages, vous délivrera au compte-gouttes des secrets avec lesquels la saison sèche ne peut pas jouer faute de densité : ici un groupe d’éléphants au détour d’un bosquet, là un couple de guépards endormis sous les frondaisons, ailleurs une antilope et son frêle nouveau-né, qui devront rapidement rejoindre le troupeau sous peine d’une mésaventure fatale en forme de griffes et de dents. Le soir au bivouac ou à l’écolodge, vous pourrez partager les émotions de votre journée en tout petit comité : un luxe supplémentaire dont chacun goûtera le plaisir et le privilège.

savane-orage-tanzanie-image-article

La saison verte en Tanzanie est un écrin de végétation luxuriante dont les animaux sauvages sont les bijoux. Un écrin qui, au crépuscule, brille de tous les feux d’un coucher de soleil resplendissant, comme seule cette période de l’année sait en offrir. Osez la différence, elle vous comblera bien au-delà de vos espérances.

A lire aussi : L’Afrique, oui mais la Tanzanie !

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.