Blog Bourse des Vols > Focus > Le manteau de glace du lac Baïkal

Le manteau de glace du lac Baïkal

Souvent présenté comme « la Perle de Sibérie », le lac Baïkal collectionne les superlatifs. C’est notamment le lac d’eau douce le plus profond du monde, et le plus vieux (25 millions d’années). Osez le lac Baïkal au cœur de l’hiver russe, figé dans son manteau de glace transparente et ses décors fantasmagoriques. Tous ceux qui ont vécu cette expérience ne l’oublieront jamais.

morceaux-glace-lac-Russie-image-article

Principalement accessible par la ville d’Irkoutsk au sud-ouest, le lac Baïkal, « mer sacrée » du peuple des Bouriates, dessine un croissant qui a également la particularité de constituer la plus importante réserve d’eau douce à l’état liquide du monde. Son ancienneté en fait un écosystème unique où plus de 2 000 espèces végétales et animales ont évolué à travers les âges, et dont presque 50% sont endémiques. Au sommet de la chaîne alimentaire, l’emblématique nerpa est le seul phoque exclusivement d’eau douce de la planète.

lac-surface-plane-Russie-image-article

C’est courant janvier, après le spectaculaire phénomène des « eaux qui fument », que la surface du Baïkal se couvre jusqu’en mai d’un épais manteau de glace dont la limpidité et la solidité vous permettront de marcher sur un abîme de transparence, ouvert sur le bleu marine des profondeurs du lac. La sensation est proprement vertigineuse et les mots n’ont pas assez de force pour la décrire. Seuls ceux qui l’ont éprouvée savent en parler entre eux… par le silence de leurs regards complices.

Le lac Baïkal en hiver évoque immanquablement des images que des films comme Docteur Jivago ont implantées de génération en génération dans l’imaginaire collectif : grands espaces parcourus en traîneau à chiens, cabanes traditionnelles perdues dans la taïga, dont le toit laisse échapper la maigre fumée d’un feu de bois entretenu à l’économie. Tout cela s’offrira à votre soif de dépaysement, via des expéditions parfaitement sécurisées où des guides polyglottes vous feront profiter de leur savoir et des multiples secrets d’un univers glacé qui en recèle beaucoup.

personne-marche-glace-Russie-image-article

Sur le manteau figé du lac proprement dit, vous pourrez également circuler en patins, en motoneige, et, pour les plus mordus, partager l’intimité inédite d’un bivouac sous la tente, à même la glace transparente. Sur les rives ou les îles du Baïkal, d’autres guides vous proposeront de dormir en igloo, pour une nuit sans pareille après laquelle ils vous entraîneront sur la glace pour une partie de pêche blanche, pratiquée de temps immémoriaux par les autochtones. Si vous êtes en famille ou moins tenté par les expériences extrêmes, des gîtes parfaitement chauffés et tout confort vous permettront de vous restaurer et de vous reposer tranquillement entre deux excursions.

tente-lac-camping-Russie-image-article

Le tourisme du froid suscite de plus en plus la curiosité et se développe dans tous les pays qui jouissent de grands espaces où l’hiver est roi. Le lac Baïkal et son manteau de glace sont un fleuron incontestable de ces nouvelles destinations de voyage. Vous en reviendrez conquis et marqué à vie.

A lire aussi : C’est Moscou trop beau !
Sur les pas des tsars à Saint-Pétersbourg

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.