Blog Bourse des Vols > Focus > Le Vietnam gastronomique

Le Vietnam gastronomique

Si vous êtes amateur de gastronomie exotique, notamment asiatique, le Vietnam sera un paradis pour vos papilles.
Plus de cinquante ethnies réparties dans les trois régions historiques du pays ont développé à travers les siècles des harmonies de saveurs uniques au monde.

vietnam-gastronomique-baie-halong

C’est dans la région Nord (ex Tonkin) que se situent la capitale du Vietnam, Hanoï, ainsi que la mythique et incontournable baie d’Halong. La cuisine du Nord est particulièrement riche et roborative.

Selon vos envies, vous pourrez la déguster dans de petits restaurants de rue ou dans des établissements plus cossus où la finesse des mets et la qualité du service seront sans faille. Les nouilles sont à l’honneur, ainsi que les raviolis et farcis. Viande de bœuf et volaille, et bien sûr poisson et fruits de mer, se déclinent au gré de nombreuses recettes.
Phở (la soupe nationale), chả cá (poisson frit à l’aneth et au curcuma), giò (un pâté de porc à la vapeur, cuit dans une feuille de bananier), chả giò (des nems farcis au crabe, à la crevette et à la viande de porc), sont quelques-unes des succulentes spécialités que vous pourrez savourer en famille ou entre amis.

vietnam-gastronomique-hanoi-pho-chicken-noodle-soup

La région centrale du Vietnam est celle de Da Nang et de Hué, ancienne capitale de l’empire d’Annam qui héberge la célèbre Cité impériale.

Très marquée par la culture Cham et les raffinements de l’ancienne cour, la gastronomie du Centre fait davantage appel au poivre et au piment que celle des autres régions, et joue sur toute la gamme des herbes aromatiques.
Le com hen Hué, à base de moules et de riz, repose sur un équilibre complexe et subtil des saveurs (sucré, salé, acide, amer, piquant).
Le banh beo Hué est une galette de riz à la vapeur, farcie de crevettes et d’une purée de haricots, accompagnée de piment vert et d’une sauce aigre-douce. Sensations garanties pour les papilles des audacieux !

vietnam-gastronomique-banh-cuon-nong-plat

Le Sud (ex Cochinchine) s’organise autour de Saïgon (aujourd’hui Hô-Chi-Minh-Ville), le poumon économique du pays.

Au fil des siècles, la gastronomie s’y est enrichie des influences chinoise, cambodgienne et thaï. C’est cette cuisine vietnamienne-là qui s’est fait connaître dans le monde entier via les vagues migratoires. Elle joue, beaucoup plus que les gastronomies du Nord et du Centre, sur les contrastes sucré-salé, sur l’usage du lait de coco, et s’agrémente de nombreuses sauces à base de poisson.
Dans un restaurant saïgonnais, la dégustation d’une soupe hủ tiếu est un incontournable, ainsi que celle d’un ta pin lu (la fondue vietnamienne) ou de bánh cuốn (raviolis de porc et champignons noirs). Les recettes sont innombrables.
Quels que soient vos goûts et la sensibilité de vos papilles, la cuisine du Sud vous offrira le plat qui comblera votre gourmandise.

vietnam-gastronomique-hoi-an-marche

Le Vietnam fait partie de ces contrées privilégiées où la découverte des gastronomies locales enrichira votre voyage au-delà de ce que vous pouvez espérer.
La mémoire des papilles gustatives est l’une des meilleures qui soit, dit-on. Profitez-en pour faire le plein de souvenirs inoubliables !

A lire aussi : Ad Vietnam aeternam

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.