Blog Bourse des Vols > A ne pas manquer > Lee Miller, photographe surréaliste

Lee Miller, photographe surréaliste

Entre le 12 septembre 2015 et le 21 février 2016, le Musée d’art moderne de Mexico vous propose de plonger dans la vie et les œuvres de l’une des photographes féministes les plus connues du XXe siècle, Lee Miller, associée au courant surréaliste.

lee-miller-vieilles-photos-image-article

Née en 1907 aux États-Unis, elle débute sa carrière comme modèle pour différents photographes avant de s’installer à Paris. Elle y rencontre Man Ray avec qui elle vit et auprès de qui elle apprend son métier. Deux ans après son arrivée à Paris, elle épouse un homme d’affaires égyptien et le suit au Caire jusqu’en 1939. Établie ensuite à Londres, elle travaille pour Vogue avant de devenir en 1942 correspondante de guerre au sein de l’armée américaine. Elle est la première femme à couvrir la guerre depuis le front. De 1944 à 1946, elle suit l’armée américaine depuis les plages du débarquement en Normandie dans sa libération de l’Europe. Ses photos des camps de concentration de Dachau et Buchenwald seront les premières à informer l’opinion de l’horreur des camps.

Après avoir couvert les conflits, elle s’installe en Angleterre et se consacre à la réalisation de portraits de peintres qui font partie de son cercle : Picasso, Miro, Tàpies… Sa résidence dans l’est du Sussex est une source d’inspiration permanente et aujourd’hui le lieu de préservation de plus de 60 000 négatifs. Lee Miller est devenue un modèle presque iconique pour toute une génération de femmes photographes.

Mannequin, grande amoureuse, photographe, voyageuse, reporter de guerre… La vie et la carrière de Lee Miller sont à son image : complexes et sincères. Découvrez la grande rétrospective qui lui est consacrée.

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.