Blog Bourse des Vols > Focus > C’est Moscou trop beau !

C’est Moscou trop beau !

Avec un patrimoine historique et artistique d’une richesse inouïe, Moscou est un voyage à entreprendre absolument pour tous les amoureux des arts. Petit tour d’horizon de celle que l’on surnomme la Troisième Rome.

moscou-panoramique-image-article

Un séjour à Moscou n’est pas digne de ce nom sans un passage par la mythique Place Rouge, le cœur de la vie moscovite. C’est ici que les habitants de la ville se réunissent lors des grands évènements, et c’est d’ici que vous pourrez commencer votre périple car la place concentre les monuments les plus importants de la ville.

moscou-place-rouge-image-article

Rendez-vous donc au Mausolée de Lénine. Cette imposante bâtisse de briques rouges abrite la dépouille de l’ex-dirigeant communiste. Juste à côté, le Musée Historique d’État retrace l’histoire de la Russie de la préhistoire au XXème siècle. Le département le plus romanesque est incontestablement celui des costumes, où vous laisserez vagabonder votre imagination en songeant à la famille Romanov et à Anna Karénine.

moscou-musee-historique-image-article

A quelques pas, vous trouverez aussi deux emblèmes de Moscou : le Kremlin, qui regroupe musées, palais et églises dans une débauche de dorures, et la Cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux dont l’architecture unique et incomparable ne manquera pas de vous rappeler la maison en pain d’épices d’un célèbre conte. Avec ses huit petites églises qui encerclent l’église centrale, elle se visite comme un musée où vous apprécierez les ornements du XVIème siècle en empruntant l’escalier de bois et la coursive.

moscou-cathedrale-saint-basile-image-article

N’hésitez pas à vous rendre au Théâtre du Bolchoï afin d’assister à une représentation. Bien calé au milieu des velours et des stucs, vous assisterez à un opéra de Prokofiev ou admirerez les plus grandes danseuses du monde enchaîner arabesques et entrechats dans un ballet de Tchaïkovski.

Si vous ne réussissez pas à obtenir un billet, ne désespérez pas et partez voir un spectacle de Nikulin, qui est au cirque ce que le Bolchoï est à la danse classique. Avec ses deux mille places, il régale les petits comme les grands avec ses numéros de clowns et d’acrobates.

moscou-theatre-bolshoi-image-article

En pleine nuit, noyez votre insomnie dans la vodka et les blinis au Café Pouchkine, vénérable institution qui reste ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Très aimé des Russes, le célèbre auteur a également donné son nom au Musée des Beaux-Arts. Les inconditionnels peuvent aussi visiter sa maison-musée, où sont exposés ses dessins ainsi que ses effets personnels.

Si vous préférez Boulgakov, c’est dans les environs de la rue Bolchaia Sadovaia qu’il faudra vous rendre. Autour des deux musées Boulgakov établis dans son ancienne demeure, vous déambulerez dans les lieux qui ont inspiré de nombreuses scènes du Maître et Marguerite.

moscou-musee-des-beaux-arts-image-article

En marchant le long de Tverskaya Ulitsa, l’artère principale de Moscou, vous verrez des bâtiments Art-Déco qui voisinent des constructions du plus pur style architectural communiste.
Enchaînez ensuite sur Kuznetsky Most, lieu de prédilection du beau monde à la grande époque. Les pavés de cette rue ont vu passer beaucoup des grands de ce monde dans des établissements aujourd’hui remplacés par des boutiques de luxe, mais qui ont conservé leurs façades colorées et leurs arcades.

moscou-rue-kuznetsky-most-image-article

Moscou compte aussi de nombreux parcs où vous pourrez reposer vos pieds fatigués d’avoir tant marché. Le parc Gorki est une fête foraine permanente où les manèges et la grande roue entourent des lacs sur lesquels s’élancent les patineurs quand vient l’hiver.

Au parc Kolomenskoye, c’est un musée en plein air de maisons importées des quatre coins du pays ainsi que les dômes bleus de la Cathédrale de Notre-Dame-de-Kazan qui vous attendent. Le parc de Tsaritsyno abrite le palais de l’impératrice Catherine II, où le kitsch le dispute au somptueux.

moscou-parc-gorky-image-article

Cependant, l’un des endroits favoris des moscovites pour se détendre, lire un livre au bord de l’eau ou se promener reste le Patriarsky Prudiy, un lac entouré de bâtiments datant de l’époque stalinienne. Peu touristique, c’est probablement le seul lac carré que vous verrez de toute votre vie, alors ne le manquez pas.

Patrie ou terre d’accueil de nombre des plus grands écrivains des siècles derniers, Moscou ne cesse de briller de mille feux.

A lire : Le manteau de glace du lac Baïkal
Sur les pas des tsars à Saint-Pétersbourg

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.