Blog Bourse des Vols > Galerie Home > New-York en 9 plats emblématiques

New-York en 9 plats emblématiques

New York, capitale de la finance, de la mode, de l’art … mais aussi capitale culinaire ! Cette ville abrite les meilleurs restaurants et chefs du monde entier, mais elle possède également ses propres spécialités. Des hot-dogs au cheesecake, en passant par le pastrami, qu’avez-vous vraiment besoin de manger si vous visitez la Big Apple ? Voici pour vous les 9 plats typiquement new-yorkais, à ne manquer sous aucun prétexte.

Pastrami mon ami
Le pastrami est un des plats les plus emblématiques de New York. Cette préparation à base de bœuf mariné, séché puis fumé, est généralement présentée en tranches très fines et utilisée comme garniture de sandwiches. Les sandwiches au pastrami sont généralement vendus dans ce que l’on appelle les delis (raccourcis de « delicatessen »). Le deli, lieu typiquement new-yorkais, se trouve à mi-chemin entre l’épicerie et le restaurant, et propose plusieurs plats chauds et froids à emporter.

Les meilleurs delis de NY pour essayer les sandwichs au pastrami sont Katz’s Deli, Carnegie et 2nd Avenue Deli.

pastrami-image-article-funkyfrogstock

The Hamburger
Véritable classique de la culture américaine, on peut vraiment dire que la ville de New York a su mettre le hamburger à l’honneur. Ce sandwich d’origine allemande était le plat servi à bord des bateaux de la H.A.P.A.G., la ligne maritime reliant Hambourg à New York. C’est ainsi, grâce aux vagues successives d’immigration européenne du XIXe siècle, que le hamburger arriva sur le sol américain, et qu’il devint avec le temps le plat le plus célèbre des États-Unis.
Les hamburgers que l’on trouve aujourd’hui à New York sont beaucoup plus excentriques et sont cuisinés avec des ingrédients bien plus variés qu’autrefois. A côté des burgers traditionnels, on trouve désormais le burger au poulet, au poisson ou même végétarien.

Les endroits les plus célèbres pour déguster un bon burger sont le Shake Shack, le Five Napkin Burger et le Serendipity 3.

hamburger-image-article

Le chien-chaud
Autre sandwich d’origine allemande, le hot-dog est un pain allongé (souvent brioché), grillé ou chauffé à la vapeur, fourré d’une saucisse cuite. Le plus souvent, on l’accompagne de moutarde, de ketchup, de relish, d’oignons ou même de choucroute.
Le terme « dog » est utilisé comme synonyme de « saucisse », puisque historiquement, on soupçonnait les fabricants de saucisses d’utiliser de la viande de chien.

Vous trouverez les meilleurs hot-dog de la ville au Katz’s Delicatessen, au Nathan’s Famous, mais aussi au Crif Dogs.

hot-dog-image-article

To bagel or not to bagel
Le bagel est une pâtisserie d’origine polonaise. Ce petit pain en forme d’anneau à la texture très ferme est fait d’une pâte au levain cuit dans l’eau puis passé au four. Il existe de nombreux types de bagels à travers le monde. Le bagel de New York a la particularité d’être assez salé, mais aussi plus gonflé et plus croustillant qu’un bagel « classique ».

Bagel au saumon, au poulet ou même nature, les meilleurs endroits les déguster à New York sont Ess-A-Bagel, Best Bagel & Coffee et Russ & Daughters.

bagels-image-article-littleny

La dolce pizza
La pizza a elle aussi été importée par des immigrés, italiens cette fois. L’immigration Italienne a été particulièrement importante aux États-Unis, et encore plus à New York. En effet, s’il existe des « Little Italy » partout dans le monde (quartiers où les immigrés italiens se retrouvaient pour y vivre et s’entraider), celle de New York est, de toutes, la plus grande. Avec leurs coutumes et traditions, les Italiens ont également apporté la pizza, qui est aujourd’hui l’un des plats les plus consommés à New York.
New York est la ville par excellence pour les amateurs de pizza, et chacun a son endroit préféré pour y manger une part. Dans un restaurant ou à emporter, vous ne manquerez pas d’options.

Parmi les plus connus figurent John’s Pizza, Lombardi’s, Joe’s Pizza ou encore NY Pizza Suprema.

pizza-image-article-gabor

Avoir du pain de viande sur la planche
En 2007, le pain de viande a été élu le septième plat préféré aux États-Unis selon le site Good Housekeeping. Ce met, typiquement américain, est constitué d’un mélange de viande hachée (souvent un mélange porc-bœuf ou porc-veau), de mie de pain trempée dans du lait, d’oignons, d’œuf et de diverses épices. Il est ensuite cuit au four ou en marmite et se mange généralement avec une sauce à la tomate.
Historiquement, au cours de la Grande Dépression, le pain de viande était un moyen d’étirer le budget alimentaire pour les familles, en utilisant de la viande peu coûteuse et d’autres ingrédients comme les restes. Il est resté avec le temps, et est aujourd’hui retravaillé par certains chefs qui l’ont transformé en un met (un peu plus) raffiné.

Les bonnes adresses pour déguster un pain de viande sont le Fred’s, The Marshal et le 44 & X.

pain-de-viande-image-article-exclusive-design

Cheesecake : le fromage à l’américaine
Passons maintenant à une touche de sucré. Un des desserts typiques de la Grosse Pomme n’est autre que le célèbre cheesecake. Importé en Amérique par des immigrés allemands et italiens, ce gâteau se compose d’un mélange de fromage à la crème, d’œufs et de sucre, le tout sur une croûte de biscuits émiettés.
Désormais il existe presque autant de recettes que de cuisiniers et le cheesecake se décline en de multiples saveurs : citron, fruits rouges, chocolat, etc.

Pour déguster les meilleurs cheesecakes de tout New York, rendez-vous au Junior’s Restaurant, Eileen’s Special Cheesecake ou au Two Litlle Red Hens.

cheese-cake-image-article-ponce_photography

En quête d’un cupcake
Ce petit gâteau d’origine américaine souvent très coloré a la forme d’un muffin (mais une composition différente) recouvert de glaçage. Le cupcake est devenu très populaire dans les années 1950. C’était à l’origine le gâteau des ménagères, son nom provenant de l’unité de mesure « cup » (tasse en anglais). Aujourd’hui, le cupcake est devenu un gâteau hype et glamour proposant des saveurs fantaisies comme marshmallows ou expresso et même des cupcakes salés.

Pour déguster les meilleurs cupcake de tout New York, rendez-vous à la Magnolia Bakery, une institution à New York pour goûter les cupcakes !

cupcake-licorne-image-article-elena-schweitzer

Le Cronut rend nuts
Bizarrerie new-yorkaise, la Big Apple connait souvent des mix culinaires étonnants. On peut par exemple citer le brookie (mélange entre un brownie et un cookie), la waffle ice cream (glace où le cône est constitué d’une véritable gaufre), ou encore la pizza cupcake (un cupcake saveur pizza).
Parmi ces nombreux mets hybrides, un des plus connus n’est autre que le Cronut, pâtisserie ayant la forme d’un donut et la texture d’un croissant. Le Cronut a été créé en mai 2013 à New York par le chef français Dominique Ansel. Cette pâtisserie est progressivement devenue un phénomène planétaire et les New-yorkais peuvent faire la queue des heures pour en goûter un !

Vous pourrez vous laisser tenter en vous rendant à la Dominique Ansel Bakery (lieu où furent originellement crées les Cronuts), mais aussi au Donut Pub ou encore au Dough Doughnuts.

cronut-image-article-addstock

Alors bon voyage, bon appétit, et comme le dit la chanson « I want to be a part of it, New York, New York » !

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.