Blog Bourse des Vols > Actualités > Nouvelles restrictions pour les vols vers les États-Unis

Nouvelles restrictions pour les vols vers les États-Unis

Depuis le 30 juin 2018, la Transportation Security Administration (TSA) ou Administration de la Sécurité des Transports aux États-Unis a mis en place de nouvelles restrictions en cabine portant sur les articles en poudre à l’image des gommages au sel, des déodorants en poudre ou encore du sable. Ces règlementations feraient suite à l’attentat déjoué en juillet 2017 à bord d’un avion d’Etihad Airways qui effectuait une liaison entre Abu Dhabi et Sydney. Si vous voyagez vers les États-Unis, sachez que le pays applique un certain nombre de restrictions à l’entrée dans leur pays sur un certain nombre de produits autorisés en cabine. Petit tour d’horizon.

Des contrôles renforcés

Après le renforcement des contrôles sur les gels, liquides et appareils électroniques, la TSA a instauré une nouvelle règlementation sur les poudres. Toute personne qui transporte au moins 340 g de poudre (douze onces) soit la taille d’une canette de soda, subira un contrôle supplémentaire à partir du 30 juin 2018. Parmi les articles concernés figurent les articles de cosmétique, le talc, les épices, les mélanges de boissons en poudre ou encore les poudres pour les pieds. Les autorités américaines conseillent ainsi aux voyageurs de mettre leurs produits en poudre dans leurs bagages enregistrés.

Quand vous franchirez le contrôle de sécurité de l’aéroport, vous devrez présenter les liquides dans des récipients transparents dans un sac en plastique transparent. On vous demandera aussi de sortir votre nourriture de votre sac. Autre impératif, être capable d’allumer vos appareils électroniques sur demande (pas d’appareils électroniques déchargés) tels les ordinateurs portables, les tablettes, les appareils photo…

make-up_image-article-

Les déclarations à l’arrivée

Dans l’avion, le personnel navigant vous fournira 2 formulaires que vous devrez remplir.

  • L’un est pour les services de l’immigration. Les agents vous posent des questions pour connaitre les raisons de votre séjour aux États-Unis, du type « Êtes-vous déjà venu dans le pays ? » « Disposez-vous d’un billet retour ? » Combien de temps comptez-vous rester ? » Répondez avec calme sans en faire trop et tout se passera bien.
  • Le second est destiné aux services des douanes. Le passage aux douanes est un moment important car vous devez dévoiler tous les produits qui se trouvent dans vos bagages. Vos affaires pourront être examinées de manière aléatoire. Vous devez donc être capable d’ouvrir et de présenter facilement vos sacs pour inspection si nécessaire. En cas d’oubli ou d’omission sur la fiche, les douaniers (U.S. Customs and Border Protection (CBP) ou Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis) n’hésiteront pas à jeter vos articles. Et dans le pire des cas, vous pourriez également être stoppé dans votre voyage et être soumis à une amende et des poursuites judiciaires. Il vaut donc mieux déclarer tous ses articles et se les voir confisquer plutôt que de ne rien dire et recevoir une amende après contrôle. Armez-vous également de patience, car le temps d’attente pour le passage aux douanes est très long.

aeroport-securite_image-article

La règlementation en vigueur

Les États-Unis bannissent de nombreux articles de leur sol. Voici une liste non exhaustive.

1 – Articles strictement interdits

  • Les récipients de liquide, gel ou aérosol supérieurs à 100 ml. Exceptions : si vous voyagez avec un bébé (lait en poudre…), les médicaments liquides après déclaration et vérification
  • Les articles en provenance de pays sous embargo comme l’Iran, le Myanmar, Cuba et le Soudan ou les produits provenant de pays soumis à des embargos partiels tels la Côte-d’Ivoire, les Balkans et le Sierra Leone. Exceptions : les livres, les magazines, les films ou produits similaires, les cadeaux ou produits d’hygiène dont la valeur n’excède pas 100 $ USD
  • Les soupes instantanées ou produits similaires, la viande provenant d’animaux de ferme, crue ou cuite, sèches ou fumées même sous emballage (exemple : saucisses et saucissons, pâté ou foie gras s’il n’est pas cuit et fermé hermétiquement), le lait liquide, les fruits et légumes frais
  • Le chlore liquide, les peintures inflammables, les feux d’artifice, les armes à feu, les briquets et allumettes, les objets tranchants ou coupants (cutters, couteaux, coupe-ongles, ciseaux…)

2 – Articles partiellement interdits

  • Les fromages (seuls sont autorisés les fromages à pâte dure, semi-molle et pasteurisés)
  • Les articles contrefaits (un seul est toléré, les autres seront saisis)

3 – Articles autorisés sur présentation d’un document

  • Les médicaments sont autorisés s’ils sont présentés dans une boîte scellée et sur présentation d’une ordonnance. Vous devez indiquer si vous transportez des médicaments pouvant être utilisés comme drogue ou générer une dépendance (médicaments contre la toux, antidépresseurs, somnifères…). Les lentilles de contact, limitées à 50 unités, doivent être accompagnées d’une ordonnance. Les aiguilles sont autorisées à condition de présenter une ordonnance prouvant leur utilisation thérapeutique
  • Les marteaux, perceuses et autres outils de travail, battes de baseball, clubs de golf ou de hockey, armes et munitions (sous certaines conditions) sur présentation d’une autorisation. Ils doivent être transportés en soute
  • Les objets d’art, antiquités et objets archéologiques sont accompagnés des documents qui prouvent qu’ils vous appartiennent et incluent l’historique de leur possession

La réglementation évolue régulièrement, notamment celle concernant les produits autorisés en cabine. Pour connaitre les derniers changements, rendez-vous sur le site de la Transportation Security Administration (TSA) ou de l’U.S. Customs and Border Protection (CBP).

Une fois la douane et l’immigration passée, votre voyage aux États-Unis pourra vraiment commencer ! Êtes-vous prêt pour un vol vers les États-Unis ?

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.