Blog Bourse des Vols > Focus > Raise your Glasgow !

Raise your Glasgow !

Le temps est loin où Glasgow avait la réputation d’être une ville industrielle et ennuyeuse. Fleuron du commerce en Écosse grâce à son fleuve, la Clyde, Glasgow s’est développée au fil des siècles pour devenir la ville la plus peuplée du pays. Sortez des sentiers battus et lancez-vous à la découverte de cette métropole surprenante pendant le mois de mai !

glasgow-ecosse-panorama-image-article

Si c’est de l’ancien que vous voulez voir, rendez-vous à la cathédrale de Glasgow, Saint-Mungo. Un vrai bond en arrière : certaines pierres datent du XIIe siècle ! Saint-Mungo est connue pour sa flèche noire et son plafond en bois, mais aussi pour être la seule cathédrale d’Écosse à avoir survécu à la Réforme de 1560. Juste à côté, promenez-vous dans la Nécropole, l’un des plus grands cimetières d’Europe. Rien de macabre à cela : l’endroit est étonnamment vert, on y trouve aussi bien des monuments funéraires victoriens que des croix celtiques et des vues imprenables sur la ville.

Bon à savoir : c’est dans ce cimetière qu’est enterré John Knox, l’une des grandes figures écossaises, qui initia la Réforme dans le pays.

glasgow-ecosse-necropolis-image-article

Dirigez-vous ensuite vers le centre-ville pour rencontrer des figures célèbres qui font partie du quotidien des habitants. Sur George Square, la place incontournable qui accueille le monumental Hôtel de Ville, n’hésitez pas à prendre la pose à côté des statues de Walter Scott, Robert Burns, James Watt, des célébrités locales. Sur Queen Street, c’est un personnage étonnamment coiffé qui vous attend. La statue du duc de Wellington, qui trône devant le Musée d’Art moderne, est affublée depuis des années d’un cône en plastique orange et blanc. La Mairie a beau tout faire pour enrayer le phénomène, les habitants tiennent à ce que le duc porte ce couvre-chef insolite !

glasgow-ecosse-duc-wellington-image-article

Pour valoriser son image, Glasgow a misé sur la culture. Pari réussi : la ville compte de nombreux musées aux collections passionnantes. L’incontournable demeure la Kelvingrove Art Gallery and Museum. Il s’agit de l’un des plus grands musées d’Écosse, qui accueille les tableaux de grands maîtres comme Monet, Cézanne ou Dali. Pour admirer des œuvres plus récentes, rendez-vous à la Gallery of Modern Art et pour voir la plus ancienne maison de Glasgow, direction le Provand’s Lordship. Plus surprenant, le Riverside Museum est dédié à l’histoire des transports du XIXe siècle à nos jours. Enfin, impossible de visiter Glasgow sans passer par The Lightouse, un centre culturel consacré au design et à l’architecture conçu par Charles R. Mackintosh.

glasgow-ecosse-musee-kelvingrove-image-article

Glasgow est également un lieu de savoir central en Écosse. L’université, réputée pour la qualité de ses enseignements et ses centres de recherche, est l’une des plus anciennes du Royaume-Uni. A l’intérieur, vous vous croirez dans un décor de film ! D’architecture gothique, les bâtiments en vieille pierre sont faits de voûtes, d’arcades et de tourelles. Plus moderne, le Centre des Sciences est également un haut lieu d’érudition. Inauguré par la Reine Elisabeth en 2001, il met les sciences à l’honneur, de la biologie à l’astronomie en passant par la zoologie et l’anatomie autour d’expositions et animations 3D conçues de manière pédagogique.

glasgow-ecosse-university-image-article

L’Écosse est un pays de verdure, où la nature n’est jamais bien loin. Cette affirmation se vérifie à Glasgow, ville verte où vous serez surpris de respirer à pleins poumons ! Les parcs ne manquent pas ici. Le plus ancien est Glasgow Green, un vaste espace qui accueille de nombreux événements populaires en plein air. Kelvingrove Park est sans doute le plus dépaysant : avec un peu d’attention, on peut y croiser des hérons cendrés et des renards. Le plus élégant demeure le Jardin botanique, connu pour la richesse de ses serres, de ses collections d’orchidées et de ses plantes tropicales.

Bon à savoir : Glasgow ne compte pas moins de 90 parcs et jardins. D’ailleurs, la ville est souvent surnommée « Deer green place » (« chère ville verte »).

glasgow-ecosse-kelvingrove-park-2-image article

Outre les parcs, Glasgow est riche en lieux où se détendre. Ici, se retrouver autour d’un verre entre amis, famille ou collègue est une vraie tradition. Autant dire qu’on trouve des pubs à chaque coin de rue et qu’ils ne désemplissent pas. Charme et bonne ambiance garantis sur Ashton Lane, une petite artère où dégoter de bonnes adresses. Si vous voulez faire comme les étudiants de la région, lancez-vous dans un sub-crawl. Cette pratique consiste à faire la tournée des bars via le métro, en s’arrêtant à chaque station dans le bar le plus proche.

glasgow-ecosse-pub-image-article

Glasgow pratique
S’y rendre : en train, avec une correspondance à Londres ou en avion (Easyjet et Hop! Proposent des vols directs en 1h45 environ)
Se déplacer : la ville est desservie par un très bon réseau de transports en commun. Vélo en livre service, métro (1,6£ le ticket), trains urbains, nombreuses lignes de bus (1,85 £ le ticket), taxi, et même navettes fluviales sur la Clyde… Toutes les options sont possibles.
Décalage horaire : une heure de moins qu’en France, été comme hiver.

glasgow-ecosse-panneaux-image-article

Pleine de ressources et d’énergie, Glasgow pourrait bien être votre prochaine destination.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.