Blog Bourse des Vols > Focus > Rome, deuxième escale au Vatican

Rome, deuxième escale au Vatican

Outre la basilique Saint-Pierre, le Vatican abrite nombre de richesses et de curiosités parfois insoupçonnées.
Il est en effet un État à part entière avec sa banque et sa monnaie, sa gare, et son armée composée de Gardes suisses !
La Curie romaine peut se comparer à un gouvernement avec ses différents conseils et institutions. Le Palais apostolique est la résidence du pape. Si ces sites ne sont pas ouverts aux visiteurs, ceux-ci auront déjà fort à faire avec les fabuleux Musées du Vatican, qui conservent tout le patrimoine de l’État !

Vatican-Chapelle-Sixtine-02

Les Musées du Vatican abritent tout d’abord la chapelle Sixtine, peinte par des grands maîtres comme Sandro Botticelli et Pinturicchio.
Sous Jules II, les dégradations de la voûte justifient une nouvelle décoration : le pape charge alors Michel-Ange, alors plutôt spécialisé dans la sculpture, de donner à l’édifice un nouveau visage.
Réalisées en quatre ans par le peintre seul, ses fresques constituent autant un chef-d’œuvre artistique qu’un tour de force : non seulement la surface à couvrir est immense, mais il faut imaginer en plus le manque de lumière et la contrainte physique endurée par l’artiste, qui a tout peint le bras en l’air !

Vatican-Chapelle-Sixtine

Moins connue que sa sœur, la chapelle Nicoline présente des fresques de Fra Angelico, grand maître du début de la Renaissance. On retrouve certaines ses œuvres à la Pinacothèque vaticane, qui expose également les peintures d’illustres comme Raphaël, De Vinci, Véronèse, Titien, Le Caravage ou Nicolas Poussin.
Enfin, en terme de collections picturales, la Collection d’Art religieux moderne vous impressionnera.
Les plus grands noms y figurent depuis Auguste Rodin à Picasso, en passant par Paul Klee, Otto Dix, Van Gogh, Gauguin, Chagall, Dali et Matisse.

Peints par Raphaël, les appartements du pape Jules II (ou Chambres de Raphaël) témoignent en couleurs de la grandeur du souverain pontife. De même, les appartements Borgia se distinguent avec leur série de fresques réalisées par Pinturicchio.
Rappelons que le pape Alexandre VI était issu de cette famille controversée, lui-même ayant accédé au pouvoir de façon douteuse. Ses scandales et sa débauche nourrissent encore aujourd’hui les débats et les fictions de tous genres !

Plus étonnant, le Pavillon des carrosses, toujours partie intégrante des Musées du Vatican, propose des collections de voitures et de chaises des papes.
Le Musée égyptien propose, quant à lui, des pièces d’art et des sarcophages rapportés d’Égypte au temps de sa conquête. C’est dire si l’on trouve tout au Vatican, et bien plus encore !
N’oubliez pas de prendre une photo du haut de l’escalier de Bramante : avec ses deux hélices, il produit un remarquable jeu d’optique.

Dernière étape de notre escapade, la Bibliothèque vaticane conserve dans ses murs des parchemins, des manuscrits, des incunables et des codex inestimables.
Les Archives secrètes du Vatican, non accessibles au public, sont situés sous la place Saint-Pierre. Leur contenu, encore pour beaucoup inexploré, recèle bien des secrets historiques et nourrit tous les fantasmes !

Enfin, pour se ressourcer au vert, rien ne vaut un petit arrêt aux Jardins du Vatican. A moins que vous ne préfériez faire du lèche-vitrine chez Gamarelli, le tailleur officiel des papes ?

Prenez votre temps ! Vous en aurez besoin car le Vatican ne s’est pas fait en un jour !

Vatican-Jardins

A lire aussi : Rome ne s’est pas faite en un jour
Splendeurs de Rome

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.