Blog Bourse des Vols > Focus > On se Nic(h)e sur la Promenade

On se Nic(h)e sur la Promenade

Nice, c’est 300 jours de soleil par an, une offre culturelle débordante, la Méditerranée à portée de main et un patrimoine aussi riche que coloré. Pas étonnant qu’elle soit la 2ème destination touristique en France ! De la Promenade des Anglais aux ruines de Cimiez, balade dans l’une des plus belles villes de France.

nice-rue-couleur-image-article

Pour prendre le pouls de la ville, direction le Vieux Nice en empruntant la rue saint François de Paule. Murs colorés, édifices baroques… on se croirait presque en Italie ! On tombe sous le charme des places ensoleillées où les terrasses ne désemplissent pas. Place Rossetti, admirez la cathédrale sainte-Réparate.
En allant vers le nord du quartier, faites une pause culturelle au Palais Lascaris (rue Droite), l’une des plus belles demeures niçoises et continuez jusqu’à l’immense Place Garibaldi. C’est à Nice qu’est né cet homme politique italien ! Tout comme le maréchal Masséna, qui a aussi droit à une place à son nom. Avec ses façades rouges néoclassiques et sa fontaine du Soleil, elle est la plus emblématique des places de Nice.

nice-place-massena-image-article

Du Vieux Nice, se dégage une atmosphère qui mêle authenticité et art de vivre. Rendez-vous au Cours Saleya, l’un des incontournables dans le quotidien des Niçois. S’y tiennent les marchés aux fruits, légumes et fleurs où vous pourrez choisir des produits régionaux aussi frais que parfumés. Ambiance méditerranéenne garantie. Évidemment, c’est sur le marché qu’on vous conseille une pause gourmande. La spécialité à ne manquer sous aucun prétexte : la socca, une galette fine à base de farine de pois chiche.

Bon à savoir : le marché est ouvert tous les jours sauf le lundi de 6h à 13h.

nice-cours-saleya-marche-image-article

Après les expériences culinaires, une balade digestive s’impose. Cela tombe bien, la promenade du Paillon est à deux pas ! Cette coulée verte de 1,2 kilomètre a été aménagée en 2013 et a apporté une nouvelle fraicheur à la ville. Rendez-vous privilégié des familles et des flâneurs, elle ne compte pas moins de 1 600 arbres, un parterre consacré à la culture des œillets (l’emblème de la ville) et un gigantesque miroir d’eau. Au sud de la promenade, on apprécie également le jardin Albert Ier, l’un des plus anciens de Nice.

nice-promenade-du-paillon-image-article

Nice, ville de culture ? Pas qu’un peu ! La capitale azuréenne est la ville française qui compte le plus de musées après Paris. Et il y en a pour tous les goûts. Pour les amateurs d’art, les collections des Musées Matisse et Chagall, le Musée d’Art moderne et d’Art contemporain (MAmAc), le Musée des Beaux-Arts, le Musée d’Art naïf ou encore le Musée des arts asiatiques. Pour les historiens, le Musée d’archéologie et le Museum d’histoire naturelle. Même les sportifs y trouveront leur compte, au Musée national du sport !

Bon à savoir : les musées municipaux sont gratuits. Pour les autres, prendre un pass peut s’avérer judicieux. Le French Riviera Pass est disponible à l’Office de tourisme et donne accès à de nombreux sites. Comptez 26 € les 24h, 38 € les 48h et 56 € les 72h.

nice-musee-matisse-image-article

Évidemment, le charme de Nice tient aussi à son ambiance littorale. Ici, on passe des pavés aux galets (pas de plages de sable à Nice) en quelques minutes ! Ville méditerranéenne, Nice peut se targuer de posséder 8 kilomètres de plages et l’une des promenades côtières les plus connues au monde, à savoir la Promenade des Anglais (ou la « Prom’ » pour faire comme les Niçois). Pour piquer une tête ou faire une partie de beach-volley, à vous de choisir, par exemple entre les plages de Beau-Rivage, du Centenaire, du Forum, de Lenval…

Bon à savoir : la plupart des plages sont publiques et gratuites. Les plages du Centenaire et de Carras disposent d’accès aménagés pour les personnes handicapées.

nice-promenade-des-anglais-image-article

Pour terminer la visite, grimpez sur les hauteurs de la ville. La colline du château est sans doute l’un des plus beaux endroits de Nice. Vous n’y verrez plus de château (détruit au XVIIIe siècle), mais toujours des panoramas à couper le souffle sur la Baie des Anges. On y accède à pied via des escaliers ou par ascenseur. Autres lieux d’exception : le quartier de Cimiez, au nord de Nice, et ses impressionnantes ruines archéologiques, vestiges d’une ancienne colonie romaine, ou encore la cathédrale russe Saint-Nicolas. Un peu excentrée, dans le quartier de la gare, elle vaut largement le détour. Il s’agit tout simplement de l’un des plus beaux édifices orthodoxes en dehors de Russie ! Dômes, icônes, fresques et boiseries au rendez-vous.

nice-ruines-de-cimiez-image-article

Nice pratique
Quand partir : toute l’année ! Hivers doux, étés chauds et secs et printemps et automnes très agréables. Attention à la période du carnaval (février), bien réserver son logement à l’avance car les hôtels sont vite saturés.
S’y rendre : tous les chemins mènent à Nice. La ville est en effet très bien desservie : avion (Easy Jet, Air France, Hop! en 1h25 au départ de Paris), train (5h30 de Paris), bus (Flixbus, Eurolines, Ouibus), voiture.
Se déplacer : bus, tramway (1,5 € le ticket, 10 € les 10), vélos en libre-service, autos électriques… A chacun sa préférence !

nice-transport-image-article

A bientôt dans les rues de Nice !

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.