Blog Bourse des Vols > Focus > Seriez-vous Crète pour Héraklion ?

Seriez-vous Crète pour Héraklion ?

Les charmes de la Crète ne sont plus à prouver ! Authentique, ensoleillée et chaleureuse, l’île séduit autant les amateurs de nature que de culture. Héraklion, sa capitale, en est également la principale porte d’entrée. Consacrez-lui quelques jours, elle vous offrira un concentré de Crète savoureux !

heraklion-port-image-article

Héraklion est située sur la côte nord de la Crète et borde la mer du même nom. Son charmant petit port pourra être un point de départ idéal pour une promenade en toute quiétude. Prenez la route de la jetée : elle vous mènera tout droit au Fort de Koulès. Symbole de la ville, il a été construit par les Vénitiens pour se protéger des attaques des Turcs. En regardant bien, vous verrez un lion, emblème de Venise, sculpté sur la façade extérieure. Les remparts de la ville datent également de l’occupation vénitienne (du XIIIe au XIXe siècle). Sur plusieurs kilomètres, elles enserrent la ville et sont aménagées d’une promenade qui promet de beaux points de vue.

heraklion-koules-image-article

Pour rejoindre le cœur de la ville, empruntez ensuite la rue du 25-Avgoustou. Il s’agit de l’une des artères les plus animées d’Héraklion, qui sépare le centre historique en deux. Dirigez-vous à l’est, vers la zone piétonne de l’odos Koraï. C’est là que vous trouverez bon nombre de bonnes tables, petites boutiques et terrasses ombragées où la jeunesse hérakliote aime venir flâner. N’hésitez pas à vous perdre dans le dédale des ruelles du quartier, il s’agit encore de la meilleure manière de découvrir la ville !

heraklion-grece-rue-typique-image-article

S’il y a bien une place à ne pas manquer à Héraklion, c’est la place aux lions. Soyez sans crainte, les fauves que vous allez voir sont de pierre ! La place est surnommée ainsi du fait de sa fontaine centrale, la fontaine Morosini, supportée par quatre lions. D’autres fontaines qui valent aussi le détour : les fontaines Bembo (la plus ancienne), Sagredo, Priuli… Là encore il faut y voir l’œuvre des Vénitiens, également à l’origine de la Loggia, l’hôtel de ville construit au XVIIe siècle. Détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, il a toutefois été reconstruit à l’identique et bâti sur deux étages, ornés d’arcades et de colonnes.

Héraklion, qui dispose de quelques édifices religieux remarquables, se visite aussi d’église en église. La Cathédrale saint-Minas impressionne par ses dimensions : elle peut accueillir jusqu’à 8 000 personnes ! Construite durant la seconde moitié du XIXe siècle, elle a été érigée par les Hérakliotes pour remercier leur saint patron, Minas, qui les aurait protégé des Turcs. Juste à côté, faites un tour dans l’Église sainte-Catherine. Elle abrite une collection d’icônes du XVe au XIXe siècle. Autres églises intéressantes, celles de saint-Titus et de saint-Marc. La première a été successivement temple catholique, sous l’ère vénitienne, puis mosquée, sous l’ère ottomane, et enfin église orthodoxe. La seconde accueille aujourd’hui une exposition sur les fresques byzantines crétoises.

heraklion-agios-minas-image-article

Puisque vous êtes dans le centre d’Héraklion, profitez-en pour vous accorder une pause gourmande. En Crète, on cultive une cuisine qui fait la part belle aux produits de la nature. Vous avez sans doute déjà entendu parler du régime crétois, réputé pour assurer une espérance de vie supérieure à la moyenne aux habitants de l’île. Ici, les plats mêlent simplicité et saveur. Fromage frais, crudités, huile d’olive, poissons et fruits de mer figurent parmi les incontournables. Côté sucré, vous apprécierez les pâtisseries grecques, à l’image de la bougatsa, une douceur qui associe la crème vanillée et la cannelle.

salade-grecque-image-article

Une fois revigoré, attaquez-vous à l’un des éléments phares de toute visite à Héraklion, le Musée archéologique. Les passionnés d’histoire y récolteront une mine d’informations. En effet, ce musée compte parmi les plus importants de Grèce. On y trouve des explications et de nombreuses pièces allant de la préhistoire à l’antiquité. La section la plus célèbre est sans conteste celle consacrée à la civilisation minoenne. Elle est riche de nombreux objets découverts par les archéologues. Parmi les plus célèbres, ne manquez pas le sarcophage d’Agia Triada, le disque de Phaistos, la déesse aux serpents de Cnossos ou le pendentif en or des abeilles de Malia. Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’histoire de la Crète, visitez également le Musée historique.

knossos-crete-jarres-image-article

Après la théorie, la pratique ! Vous avez aimé les musées archéologiques et historiques ? Alors vous adorerez Knossos. Situé à quelques kilomètres seulement d’Héraklion, ce site antique est tout simplement le lieu le plus visité de Crète. Si les historiens pensent qu’il était déjà habité en 7000 avant J.C., la découverte de ce vaste complexe date de la fin du XIXe siècle. Certains historiens pensent que c’est ici qu’était édifié le palais de Minos. Les ruines que vous foulerez vous donneront une idée de la grandeur qui a dû être celle du lieu.

knossos-crete-image-article

Héraklion a su tirer le meilleur de son passé et de ses multiples influences et revendique une culture riche et profondément ouverte. A vous d’en juger !

A lire aussi : Destination se-Crète

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.