Blog Bourse des Vols > Galerie Home > Top 10 des fêtes nationales dans le monde

Top 10 des fêtes nationales dans le monde

En France, nous célébrons notre Fête Nationale 14 juillet. Mais qu’en est-il du reste du monde ? Comment les Finlandais, les Indiens ou encore les Néo-Zélandais célèbrent-ils leur fête nationale et à quelle date ? Suivez le guide !

Australie – 26 janvier
Décidément, le mois de janvier est très chargé en Australie ! À peine remis des festivités du Nouvel An, les Australiens célèbrent leur fête nationale l’Australia Day le 26 janvier. Ils profitent de ce jour férié pour se retrouver en famille ou entre amis lors d’un pique-nique ou d’un barbecue. Oui, n’oubliez pas que c’est l’été chez eux ! Si vous êtes à Sydney ce jour-là, allez jeter un coup d’œil à l’Australia Day Harbour Parade. Il s’agit d’un défilé de bateaux arborant les couleurs du pays, mais c’est aussi une compétition, car l’embarcation la mieux décorée sera sacrée vainqueur. Ce concours a lieu chaque année dans la baie de Sydney. Cette même baie faisait jadis partie de Port Jackson où les Anglais ont accosté pour la première fois le 26 janvier 1788. Brisbane, Canberra ou Perth, où que vous séjourniez en Australie, vous aurez la joie d’admirer un magnifique feu d’artifice et de profiter de toutes sortes d’activités en plein air.

Australie-image-article-amophoto.net

Inde – 26 janvier
Vous avez adoré le défilé du 14 juillet ? Alors, vous allez complétement craquer pour le défilé de la fête nationale indienne! Chaque année, les Indiens commémorent la date du 26 janvier 1950, jour où la Constitution de l’Inde est entrée en vigueur. Pour se faire, l’Inde ne lésine pas sur les moyens, notamment la ville de New Dehli qui nous offre un défilé spectaculaire. Sur l’avenue Rajpath, vous verrez un impressionnant cortège formé par les forces armées, des officiers du fameux Camel Corp montés sur leurs chameaux, mais aussi des éléphants ou encore des cascadeurs à moto. Chaque année, un invité d’honneur est convié à la fête. En 2015, l’Inde recevait Barack Obama et en 2016, François Hollande. Véritable célébration de la culture indienne, le Jour de la République est aussi incontournable que la Fête des couleurs.

inde-image-article-greta-gabaglio

Nouvelle-Zélande – 6 février
Voilà une fête nationale où danse et musique sont mises à l’honneur ! Entre spectacles de danses traditionnelles, reconstitutions historiques et concerts en plein air, Waitangi ou Jour de la Nouvelle-Zélande a beau être controversé, il reste l’un des temps forts de la vie néo-zélandaise. Ce jour férié célèbre le Traité de Waitangi signé il y a 174 ans entre les colons britanniques et les chefs des tribus locales, dont hélas les termes n’ont pas toujours été respectés. À Wellington, capitale du pays, les festivités mettent un point d’honneur à mélanger culture maorie et occidentale. Vous pourrez ainsi voir des spectacles de danses maories et assister à un concert en plein air. Pas mal, non ? Si vous avez la chance de passer à Waitangi, non content d’assister à des démonstrations de Haka, vous pourrez aussi admirer les parades navales de la Royal Navy et des tribus locales.
Petite anecdote : la Fête Nationale tombe aussi le jour de l’anniversaire de Bob Marley, donc ne vous étonnez pas de tomber sur un concert de reggae au détour d’une rue.

Nouvelle-Zelande--image-article-Barni1

République Dominicaine – 27 février
Vous aimez les masques et les paillettes ? Allez à Saint-Domingue ! Là-bas, vous serez comme un poisson dans l’eau, puisqu’en République Dominicaine la Fête Nationale (fiesta patrias) tombe… en plein milieu du Carnaval ! Commencez votre journée sobrement en regardant le défilé militaire sur le Malencon, l’artère principale de la ville qui borde la mer des Caraïbes. C’est une manière pour les Dominicains de se rappeler le 27 février 1844, jour où le pays a acquis son indépendance. Ensuite, place à la fête ! Laissez-vous entrainer par la foule armée de petits drapeaux qui accompagne le Carnaval qui sillonne les rues. Chars ouvragés et danseurs colorés déambulent au son d’une musique entrainante. Prenez-en plein la vue avec les masques et les costumes qui font l’objet d’un concours entre quartiers. Si d’aventure, il vous reste encore de l’énergie, vous pouvez faire une halte dans un resto en bord de mer pour déguster du poisson au coco (spécialité locale).

republique-dominicaine-image-article-dlrz4114

Irlande -17 mars
Le vert vous va bien ? Tant mieux ! Sortez vos plus beaux habits et rejoignez la grande marée humaine qui descend dans les rues pour célébrer la Saint Patrick. Pour l’occasion, les monuments se parent de vert et de trèfles (symboles de l’Irlande) et des parades festives et colorées égayent les différentes villes du pays. Essayez-vous à la culture locale, en participant à un céilí, un bal de danse traditionnelle irlandaise. Côté culture, plusieurs activités autour du saint patron national sont organisées. À Dublin, par exemple, des visites guidées vous feront découvrir l’histoire de St Patrick, ainsi que les lieux qui marquent sa légende. Pour vous restaurer, goûtez au plat typique de la Saint Patrick, le corned-beef. En guise de d’accompagnement, ne choisissez pas entre le Guinness bread (pain complet aromatisé à la Guinness) et le Soda Bread (pain au bicarbonate de soude), prenez les deux !

Irlande-image-article-pressmaster

Québec – 24 juin
Vous aimez la marche à pied ? Alors, le défilé de la Fête Nationale du Québécois ne vous fera pas peur. À Montréal, les habitants participent à une marche festive dans les rues de la ville. Musique, danseurs, chars et des drapeaux bleus et blancs célèbrent la St Jean-Baptiste. En effet, pour la petite histoire, ce sont des Montréalais qui se sont appropriés cette fête religieuse en organisant un banquet patriotique le 24 juin 1834. L’évènement a eu un tel succès qu’il est du coup devenu fête nationale ! Si la marche ne vous a pas épuisé, pourquoi ne pas participer à une des nombreuses fêtes de quartier ? Les arrondissements de la ville organisent des activités conviviales (kermesse, artistes de rue) où les Québécois aiment à se rendre en famille. Chaque année, Montréal organise aussi un concert gratuit. Profitez-en pour vous éclater au son des meilleurs artistes de la scène québécoise. Si vous êtes à Québec, vous pourrez même profitez d’un feu d’artifice ! Que demander de plus ?

Quebec-image-article-Gennadiy-Poznyakov

États-Unis – 4 juillet
Si vous avez la chance de partir au États-Unis cet été, ne loupez pas l’Independence Day. Ce jour férié permet aux Américains de se retrouver en famille autour d’un pique-nique ou d’un barbecue. Parades et défilés sont souvent organisés pour l’occasion ainsi que des concerts gratuits. À New York, les habitants en profitent pour quitter la ville afin de se rendre à la plage de Coney Island et assister au concours annuel du plus gros mangeur de hot-dogs. Les festivités s’achèvent le plus souvent à la nuit tombée avec un magnifique feu d’artifice. Pour les chanceux qui seront à Washington, allez admirer celui du Capitole. Il vaut le détour! Petit point culture pour ceux qui veulent briller en société, le 4 juillet célèbre le jour de la signature de la Déclaration d’indépendance (4 juillet 1776). Ce texte fondateur qui a fait des États-Unis d’Amérique un pays indépendant, libéré du joug de la couronne britannique, est visible au musée des Archives Nationales de Washington.

Etats-Unis--image-article-Monkey-Business

Mexique – 15 et 16 septembre
Viva Mexico ! C’est avec ce cri que vous serez à coup sûr accueilli au Mexique si vous y rendez mi-septembre, car le 15 le peuple mexicain attend avec impatience le soir pour voir « El Grito » (le cri). Chaque année, le président du Mexique s’adresse à une foule en liesse réunie devant le palais présidentiel. Il doit prononcer trois fois « Viva Mexico ! » avant de s’emparer du drapeau du pays et de l’agiter devant tous. Cette tradition a court dans toutes les villes du pays et c’est souvent le maire qui a l’honneur de prononcer « El Grito ». Directement lié à l’histoire du pays, ce « cri » est un hommage à celui poussé par le curé Miguel Hidalgo le 16 septembre 1810 qui incita le pays à réclamer son indépendance à l’Espagne. À Mexico, un feu d’artifice est offert à la foule. Le lendemain, jour férié, vous pouvez profiter du défilé militaire sur la Place de la Constitution, avant de faire la fête. Arrosée de tequila, bien évidemment!

Mexique-image-article-jcfotografo

Taïwan – 10 octobre
Cette île située entre la Chine et les Philippines s’ouvre peu à peu tourisme. Et c’est tant mieux ! L’une des fêtes les plus populaires demeure la Fête Nationale du Double Dix. Cette date a été choisie pour commémorer le soulèvement du 10 octobre 1911 qui mit fin au régime impérial et instaura la République. C’est pourquoi chaque année un défilé militaire parade devant le palais présidentiel de Taipei, ainsi que des acrobates ou des experts en arts martiaux. Les danses traditionnelles du dragon et du lion réjouiront petits et grands. Si vous souhaitez faire une pause gourmande, n’hésitez pas à goûter à la cuisine locale, marquée par la proximité avec la Chine et le Japon. Le thé, y est d’ailleurs, comme dans beaucoup de pays d’Asie, une véritable institution. Faites une brève escale dans une maison à thé pour assister à la tradition séculaire de la cérémonie du thé. Pour conclure, cette journée bien remplie, admirez le feu d’artifice au-dessus du fleuve Tamshui.

Taiwan-image-article-bepsphoto

Finlande – 6 décembre
100 ans, ça se fête ! Et ce n’est pas les Finlandais qui vous diront le contraire. Le pays célébrera son premier centenaire le 6 décembre prochain. Ce jeune pays s’est affranchi de la tutelle russe en proclamant son indépendance le 6 décembre 1917. Pour Itsenäisyyspäivä – oui c’est comme ça que la fête nationale s’appelle, la célébration commence sur la colline de l’Observatoire d’Helsinki, où le chant des chorales résonne après le lever du drapeau. Les Finlandais se réunissent autour d’une bonne table où l’on retrouve les spécialités typiques comme les korvapuusti (brioche à la cannelle) ou la Karjalanpiirakka (tarte salée traditionnelle). La nuit, des bougies bleues et blanches (les couleurs du drapeau) sont posées aux bords des fenêtres. Quant aux plus courageux, ils oseront braver le froid pour participer à une descente aux flambeaux ou à une autre des nombreuses activités proposées ce jour-là.

Finlande-image-article-regis

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.