Blog Bourse des Vols > TOP > Top des sites les plus mystérieux

Top des sites les plus mystérieux

A l’approche du vendredi 13 mai, partez à la découverte des sites les plus mystérieux au monde. Peut-être parviendrez-vous à résoudre ces énigmes qui rendent perplexes les plus grands historiens et scientifiques au Bhoutan, au Mexique ou en Irlande.

Gangkhar Puensum, Bhoutan
Véritable légende pour les grimpeurs, Gangkhar Puensum ou « Trois frères de la montagne » est situé dans le nord du Bhoutan et le sud-ouest de la Chine. Avec son sommet qui culmine à 7 540 m, il fait l’objet de toutes les convoitises, car c’est le plus haut du pays. Entre 1985 et 1986, quatre expéditions ont tenté d’en atteindre les hauteurs, sans succès. En 1994, les autorités interdisent le franchissement des sommets supérieurs à 6 000 m et en 2004, l’alpinisme devient tout simplement prohibé sur tout le territoire. Elles considèrent en effet qu’il s’agit de lieux abritant des esprits sacrés et elles expliquent de plus ne pas posséder de services de secours en montagne suffisamment qualifiés. Les grimpeurs ne peuvent donc plus que rêver de cette montagne à trois sommets.

bhoutan-image-article

La plaine des jarres, Laos
Rendez-vous sur cette plaine localisée à plus de 1 200 m d’altitude sur le plateau cernant la ville de Phonsavan au Laos. Là-bas se trouve un curieux site, la plaine des jarres. Supposément construites entre 500 av J.-C. et 200 ap. J.-C., elles ont été taillées dans des blocs rocheux de calcaire ou de granit. Ces jarres sont de poids et de tailles variés, entre 1 et 3 m de haut, les plus imposantes pouvant atteindre plusieurs tonnes et accueillir une dizaine de personnes debout. Leur usage est inconnu, les chercheurs privilégiant cependant une fonction religieuse, agricole ou funéraire. Selon les légendes locales, elles seraient le fait d’un roi qui cherchait des récipients pouvant contenir de l’alcool afin de célébrer une victoire. La zone ayant été abondamment bombardée durant la guerre du Vietnam, l’ONG Mines Advisory Group a balisé des chemins jusqu’à certains sites pour les touristes.

jarres-laos-image-article

Chichén Itzá, Mexique
Il est temps pour vous de partir explorer le complexe architectural de Chichén Itzá au Mexique. Située dans la péninsule du Yucatán, cette cité était à son apogée la plus puissante des cités-États du Yucatán. Profitez de votre visite dans ce site classé à l’UNESCO pour observer de plus près cette ville qui s’est développée suite à l’enrichissement de ses occupants successifs, les Mayas et les Toltèques. Bien qu’abandonnée au XVème siècle, il vous sera encore possible d’en admirer les gravures, véritables chef-d’œuvres, et les différents édifices grâce à la qualité de la construction. Le monument le plus célèbre est la Pyramide de Kukulkan ou « El Castillo », une pyramide de 30 m qui symbolise le calendrier maya. En effet, ses quatre faces, qui comptent chacune 91 marches, sont surmontées d’un temple représentant la 365ème journée.

chichén-Itzá-image-article

Newgrange, Irlande
C’est dans la dans la vallée de la Boyne qu’est localisé Newgrange, un monument édifié en 3 200 avant J.-C. Il fait partie intégrante de l’ensemble nommé Brú na Bóinne inscrit à l’UNESCO, qui comprend également les monuments Knowth et Dowth. L’ensemble préhistorique mégalithique Newgrange est une immense bute circulaire solidifiée par 97 blocs de pierre dont quelques-uns sont décorés par des œuvres rupestres. Seules les visites guidées sont autorisées. C’est donc sous l’égide d’un guide que vous traverserez les 19 m du passage menant à la chambre funéraire en forme de croix. Si vous êtes tirés au sort, vous pourrez même assister à l’illumination de la chambre par un rayon de lumière pendant le solstice d’hiver. Les historiens supposent que le site était un important lieu spirituel, religieux, et cérémonial qui aurait accueilli les dépouilles de hauts dignitaires.

newgrange-image-article

Stonehenge, Amesbury, Angleterre
A votre tour, tentez de résoudre le mystère de Stonehenge. Ce site édifié dans le comté du Wiltshire entre 2800 et 1100 avant J.-C. est véritablement une énigme pour les historiens. Impossible de se mettre d’accord sur son utilisation. Astronomique ? Religieuse ? Funéraire ? Les avis divergent. Tout le monde s’accorde néanmoins sur le fait que la construction s’est étalée sur plusieurs siècles, en trois temps. Ce site de l’UNESCO est un site mégalithique composé d’un cercle de monolithes édifié en porte et d’un second cercle intérieur. Les pierres, taillées, ont une forme de porte, deux pierres placées verticalement supportant une troisième installée horizontalement. Des travaux récents effectués avec un radar, ont mis à jour de nouveaux monuments dans les environs de Stonehenge. A découvrir au Royaume-Uni.

stonehenge-image-article

Les géoglyphes de Nazca, Pérou
Grimpez dans un avion et découvrez les géoglyphes de Nazca, élaborées avec une incroyable précision. Œuvres du peuple Nazca, ces gigantesques figures ont été dessinées entre le IVe siècle avant J.-C. et le IVe siècle après J.-C. Si vous pouvez toujours les contempler aujourd’hui, c’est parce qu’elles ont été préservées par l’aridité du climat. Les Nazca ont gratté et déblayé le sol coloré en gris par l’oxyde de fer, pour faire ressortir le sol du dessous, plus clair. Ce site de l’UNESCO est une véritable merveille, avec des œuvres réparties sur 450 km² ! On en dénombre 350, dont certaines mesurent plus de 200 m. Vous serez ébahis devant ces figures d’animaux, de végétaux, de formes géométriques ou encore d’êtres surnaturels. Leur utilisation demeure un mystère, la thèse de l’hommage aux divinités à forme animale s’opposant à celle du message aux extraterrestres…

nazka-image-article

Le Mont Roraima, Brésil
Prenez des forces et préparez-vous à faire l’ascension du Mont Roraima, localisé entre le Brésil, le Venezuela et la Guyane. Après sa première ascension par une équipe britannique en 1884, les visiteurs se sont bousculés pour, à leur tour, admirer ce large plateau qui surplombe la forêt tropicale. C’est un endroit véritablement stupéfiant, le plus souvent immergé dans les nuages et arrosé d’une pluie régulière alimentant les chutes en continu. Il vous en faudra du courage pour observer le panorama depuis les falaises de près de 1 000 m qui culminent jusqu’à 2 810 m côté vénézuélien ! Les scientifiques sont incapables d’expliquer pourquoi ce tepuy, un haut plateau caractéristique, abrite tant d’espèces endémiques, animales et végétales. Pour accéder à ce lieu qui a inspiré à Sir Arthur Conan Doyle l’écriture du Monde Perdu, le recours à un guide est obligatoire.

roraima-tepui-image-article

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.