Blog Bourse des Vols > TOP > Top des villes pour amateurs de street art

Top des villes pour amateurs de street art

Autrefois décrié, le street art s’est différencié du tag pour devenir un art éphémère à part entière. Suivez notre liste pour découvrir les plus belles œuvres du moment à Philadelphie, Derry ou encore Lodz.

Melbourne, Australie
Vous ne serez pas déçus pas votre visite de Melbourne, ville la plus artistique d’Australie. La ville attire en effet tant les touristes que les artistes, qui peuvent réserver certains murs numérotés. Profitez des visites guidées proposées par les graffeurs pour découvrir des zones emblématiques du street art comme Hosier Lane ou 122 Palmerston Street. N’hésitez également pas à faire un tour aux studios Blender Lane, où travaillent les artistes.

top-villes-amateurs-street-art-melbourne

Berlin, Allemagne
Comment parler de street art sans parler de Berlin, l’un des symboles mondiaux de l’art underground ?! Pochoirs, collages, bombes ou fresques sont utilisés dans un but humoristique, contestataire, historique ou artistique. Baladez-vous dans les rues afin d’observer les œuvres de Kripoe, Xoooox, Mein Lieber Prost ou El Bocho. Ne manquez surtout pas de faire un arrêt dans les quartiers de Kreuzberg ou Friedrichshain, où se trouvent les vestiges du Mur de Berlin recouverts par les compositions d’artistes internationaux.

top-villes-amateurs-street-art-berlin

Le Cap, Afrique du Sud
Le street art du Cap exprime une volonté d’embellir la ville et une contestation politique. Réprimés, les artistes comme Faith47 ou Falko doivent travailler dans la clandestinité. En parcourant les rues à la recherche de leurs fresques et dessins, arrêtez-vous à la pâtisserie Charly’s Bakery, avec sa devanture rose bonbon. Poussez ensuite jusqu’à Woodstock, la banlieue illuminée par les œuvres de Freddy Sam, un des leaders du street art sud-africain.

New York City – États Unis
Né à New York parallèlement au hip-hop, le street art est utilisé comme moyen de contestation par des artistes comme Paperboy ou pour l’expression artistique comme le collectif TATS CRU. A Manhattan, vous aurez l’occasion de découvrir le Graffiti Hall of Fame de Harlem imaginé par Sting Ray ou le Houston Bowery Wall dont les œuvres changent régulièrement. Rendez-vous à Brooklyn pour voir les œuvres du Bushwick Collective.

top-villes-amateurs-street-art-new-york

Lodz – Pologne
Lodz est l’une des rares villes au monde à créer volontairement du street art à des fins touristiques. L’alliance entre le public et le privé a permis à l’Urban Forms Foundation créée en 2009 de fonder l’Urban Forms Gallery. Cette dernière a demandé à des artistes internationaux et nationaux comme M-City ou ETAM Crew d’élaborer des fresques et peintures, dont une vingtaine orne les différents murs de la ville.

top-villes-amateurs-street-art-pologne

Philadelphie, États-Unis
L’histoire et la culture de Philadelphie se découvrent à travers ses quelques 3 000 fresques incluant The Peace Wall ou Common Thread. Vous pouvez ainsi parcourir les rues en trolleybus avec un guide ou utiliser un podcast ou une Google Map tout en vous baladant à pied. Crée en 1984 et dirigé par l’artiste Jane Golden, le Mural Arts Program (MAP) est une initiative permettant à la fois aux jeunes de revaloriser leurs quartiers en dessinant des fresques et en recouvrant les graffitis et de créer du lien social.

Londres, Angleterre
C’est à Londres que s’est déroulée en 2011 une guerre artistique entre le célèbre artiste aux pochoirs Bansky et le graffeur King Robbo. Le conflit, commencé en 2006 lorsque le premier a recouvert une œuvre du second, s’est achevé avec le coma de King Robbo en 2011. L’Alternative London Walking Tour propose une visite guidée des meilleurs sites sur le principe du payez ce que vous voulez. Vous prendrez ainsi plaisir à parcourir Stockwell Park Estate ou le quartier de Shoreditch, de Old Street à Brick Lane area.

top-villes-amateurs-street-art-londres

Derry et Belfast, Irlande du Nord
Les fresques nord irlandaises sont contestataires et rappellent des épisodes historiques. A Belfast, vous serez ainsi confronté aux fresques loyalistes au nord à Shankill et aux fresques républicaines à Falls Road et à Ballymurphy. La visite peut s’effectuer à pied ou dans les Black Taxis. Derry dispose quant à elle de People’s Gallery, 12 peintures murales retraçant les évènements marquants de la ville. Côté protestant, dans The Fountain, vous aurez accès aux drapeaux peints de l’Union Jack et aux fresques glorifiant les groupes paramilitaires.

top-villes-amateurs-street-art-londonderry-irlande-du-nord

Buenos, Aires, Argentine
Le street art et les fresques sont des éléments identitaires de Buenos Aires. Selon la situation politique et économique du pays, vous apercevrez des œuvres plus ou moins artistiques ou contestataires de Martin Ron, Bater ou Cabaio. La profusion de murs vierges, les subventions gouvernementales, la faible répression et l’autorisation des propriétaires encouragent les graffeurs du monde entier et ont fait de la ville l’une des capitales mondiales du street art.

top-villes-amateurs-street-art-la-boca-buenos-aires

São Paulo, Brésil
Le street art brésilien est caractérisé par son style très coloré et inspiré directement de la culture brésilienne. Faites-en l’expérience dans le quartier de Vila Madalena ou en assistant à la Biennale de Graffiti de São Paulo dans le MuBE, le Musée brésilien de la sculpture. Depuis 2009, le street art est légal à condition d’avoir l’autorisation des propriétaires d’immeubles. A São Paulo, vous aurez la chance de voir les œuvres de Os Gêmeos ou de Paulo Ito, célèbre pour sa peinture murale d’enfant qui pleure de faim devant un ballon dans une assiette.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.