Blog Bourse des Vols > Focus > Une dernière Gdansk ?

Une dernière Gdansk ?

« Perle de la Baltique » ou « Aurea Porta » (Porte d’Or de la Pologne), Gdansk était l’une des cités hanséatiques les plus puissantes de la Baltique. Aujourd’hui encore, elle conserve de nombreux édifices et œuvres d’art.

gdansk-sopot-1000x400px-image-article

Ville médiévale, Gdansk est localisée dans l’embouchure de la Vistule. Il s’agit de l’une des plus anciennes villes de Pologne, dont l’histoire remonte à des milliers d’années. Pour preuve, son rôle durant la Deuxième Guerre Mondiale et sa qualité de lieu de naissance du mouvement syndical Solidarność. En association avec Sopot et Gdynia, elle forme Triville ou Tri-City, un complexe urbain qui longe la baie de Gdansk et l’une des principales attractions de Pologne. Détendez-vous à Sopot, station balnéaire au charme pittoresque et découvrez le dynamisme de la ville portuaire de Gdynia.

La visite commence dans la vieille ville. Levez la tête et admirez l’Église Sainte-Marie, bâtiment réputé pour son horloge astronomique du XVème siècle. Considérée comme l’une des plus grandes églises en briques du monde, l’intérieur est décoré avec des éléments baroques, gothiques et de la Renaissance, tels la copie du triptyque de Hans Memling Le Dernier Jugement. Situé à proximité, l’Hôtel de Ville est un parfait exemple d’architecture gothique-Renaissance. Sa tour est riche d’un clairon de 37 cloches et l’édifice abrite le Musée Historique de Gdansk où s’observent plafonds couverts de fresques, gravures, sculptures et meubles d’époque.

Bon à savoir : en grande partie détruits durant la Seconde Guerre mondiale, la vieille ville et ses édifices ont été reconstruits quasiment à l’identique.

gdansk-eglise-sainte-marie-et-hotel-de-ville-1000x400px-image-article

Poussez ensuite jusqu’à Uphagen House, maison bourgeoise du XVIIIème ouverte aux visiteurs. C’est une maison-musée avec salles à manger, cuisine et salons. Construite en 1775 par Johann Uphagen, qui y vécu jusqu’à sa mort en 1802, elle a été transformée en musée en 1911 et fait désormais partie du Musée d’histoire. A quelques minutes de marche, vous tomberez sur la Tour de la prison et la Chambre des tortures, hôte du Musée de l’ambre. Retracez-y l’histoire de l’ambre de la Baltique et observez des pierres et des objets incrustés ou sculptés.

Bon à savoir : Pensez à rapporter un morceau d’ambre, souvenir typique de la ville.

pierre-ambre-colliers-1000x400px-image-article

Faites un saut au Great Mill, un grand moulin actionné par le courant. Construit par l’ordre teutonique en 1350, il est utilisé jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Restons dans le domaine de l’eau avec le Musée national maritime. Ses fonctions sont variées : protection de l’héritage culturel et technologique maritime, immersion avec des lunettes Oculus, exposition de bateaux… Rattachée au musée, la Grue est un ouvrage datant du début du XVème siècle. Au Moyen-Âge, ce symbole de la ville, plus grande grue portuaire d’Europe, avait aussi une fonction défensive et de porte d’entrée. C’est un vestige de l’importance du passé commercial de Gdansk.

gdansk-grue-1000x400px-image-article

Poursuivez votre découverte des beaux édifices dans St. Mary’s Street, une des plus belles rues de la ville. Ce passage plein de charme permet de relier l’Église Sainte-Marie de Gdansk au pont médiéval de Sainte-Marie sur les berges. Source d’inspiration pour tous les artistes, la zone piétonnière offre un regard unique sur l’architecture typique de la ville. Autre route réputée, Długa Street et Długi Targ Street, aussi connue sous le nom de route royale. Anciennement habitée par la noblesse, elle possède les bâtiments profanes les plus importants à l’image de l’Artus Court. Siège et lieu d’échange des riches patriciens, l’architecture de ce bâtiment a été enrichie au fil des reconstructions. Juste en face se trouve la Fontaine de Neptune. Simple statue de bronze en 1549, elle devient une fontaine en 1633.

Bon à savoir : jeter une pièce dans la fontaine augmente les chances de revenir un jour en ville.

gdansk-statue-neptune-1000x400px-image-article

Autre lieu historique d’importance, Westerplatte, une presqu’île située dans l’embouchure de Vistule morte. C’est en effet ici qu’ont été tirés les premiers coups de feu de la Seconde Guerre mondiale en 1939. Le conflit, qui a opposé des troupes polonaises sous-équipées et une armée allemande en plus grand nombre, a duré une semaine et s’est achevé sur la victoire de ces derniers. Le Monument to the Coast Defenders rend hommage au courage des soldats polonais. Épuisé par toute cette marche, vous souhaitez vous reposer ? Rendez-vous au Parc Oliwa, vraisemblablement crée au Moyen-Âge et amélioré au fil des années par différents jardiniers. Le site se prête aux balades et aux pique-niques.

gdansk-parc-oliwa-1000x400px-image-article

Gdansk pratique
S’y rendre : la compagnie Wizz Air vous propose des vols directs en 2h05 entre Paris-Beauvais et Gdansk.
Se déplacer : ZTM, le réseau de transport en commun de Gdansk, propose des tickets journaliers à 3,20 zlotys (environ 0,73 euro) pour le bus ou le tram.
Devises : la devise officielle en Pologne est le zloty. Pour information en 2018, 1 zloty = 0,23 euro

gdansk-vieux-bateau-riviere-1000x400px-image-article

Plongez au cœur d’une cité ancienne qui sait également se montrer moderne. Saura-t-elle vous séduire ou est-ce déjà la cas ?

A lire aussi : Craquez pour Cracovie

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.