A consommer sans Madèration

Au large des côtes du Maroc, Madère vous attend depuis son archipel de l’Atlantique. Cette petite île portugaise est un paradis pour quiconque sait apprécier le charme d’une nature luxuriante.

Découverte en 1419, l’île fascine dès le départ toute l’Europe. Elle est d’ailleurs baptisée madeira, bois en portugais, car les premiers explorateurs sont éblouis par la beauté de son paysage. Un ilot de verdure suspendu comme un joyau sur la mer, dans son écrin de sable fin… C’est ainsi que la décrivent tous ceux qui vont admirer l’île du haut du Pico Ruivo ou du Pico do Arieiro.

Madère n’est plus seulement cet îlot boisé de l’époque précoloniale. L’île offre de multiples activités. Au sud, les marchés, les musées, les monuments et les bases nautiques fleurissent autour du port de Funchal. A quelques kilomètres de là, le Cap Girão va vous permettre de dominer l’océan du regard aux côtés du Christ de Garajau. Plus à l’est, la Pointe de São Lourenço se prête à de longues randonnées entres ses roches volcaniques.

Depuis Madère, l’île de Porto Santo et ses îlots ainsi qu’un ensemble d’îles désertes sont accessibles en bateau ou en avion. C’est une manière agréable de découvrir la variété de plantes et d’animaux présents sur l’archipel. Mais c’est aussi, un prétexte pour faire une balade en bateau et profiter de plages moins fréquentées.

N’hésitez plus et fiez-vous à la réputation de l’île. Son vin, ses fruits exotiques et ses célébrations époustouflantes comme son feu d’artifice du Nouvel An valent une escale sur la Perle de l’Atlantique.

À lire aussi
Porto un toast aux vacances !
Août 2015
dans « Les incontournables »
Le Portugal, destination nature
Juillet 2018
dans « Les incontournables »