Cap au sud

Le Cap, ou Cape Town, s’étend au sud de la célèbre Table Mountain (Montagne de la Table). Marquée par des siècles d’histoire, elle constitue une cité dynamique riche de ses influences !

 

Ancienne colonie, Cape Town garde de multiples vestiges de son passé. Le Fort de Bonne-Espérance se situait, au XVIIe siècle, sur la route stratégique menant de l’Europe aux Indes. Toujours visible, il reste le bâtiment le plus ancien du pays et abrite un musée, le Castle Military Museum.

Dès les premières décennies de l’occupation hollandaise, les colons manifestèrent un intérêt pour la viticulture. Cape Town possède de grands domaines comme Spier Wine Farm, où sont possibles la dégustation et l’achat de crus.
Souvenir de la propriété de Simon van der Stel, le domaine historique de Groot Constantia fut fondé en 1685 : il produit de nos jours vins blancs, rouges, ainsi que des vins de dessert.

Après les Pays-Bas, Cape Town fut occupée par le Royaume-Uni. Le Mémorial Rhodes, avec son allure de temple grec, fut érigé à la mémoire de Cécil Rhodes, premier ministre de la colonie.

Victoria & Albert Waterfront porte à titre honorifique le nom des souverains britanniques.
Boutiques, pubs et restaurants ne manquent pas dans ce lieu animé ; on y trouve même un aquarium avec des requins !

Au port, les bateaux de plaisance embarquent les touristes pour des excursions en mer ou vers les îles alentour.

Chargée d’histoire, Robben Island tint plusieurs rôles dont celui d’asile, d’hôpital pour lépreux et de zone pénitentiaire.

Les opposants au régime, notamment en lutte contre la politique discriminatoire de l’Apartheid, furent détenus entre les murs de la prison et dans des baraquements annexes. Le président sud-africain Jacob Zuma passa ainsi dix années sur Robben Island, tandis que Nelson Mandela y resta dix-huit ans.

Les bâtiments pénitentiaires sont visitables, de même que les mines Bluestone Quarrey où les prisonniers se rendaient quotidiennement aux travaux forcés. Le cimetière des lépreux témoigne, quant à lui, des heures où l’île servait de mouroir aux malades.

Passage obligé lors d’une visite au Cap, Robben Island est accessible via des tours en ferry. Les billets s’achètent à Victoria and Albert Waterfront, au Nelson Mandela Gateway.

Cape Town peut arborer des identités très distinctes selon les quartiers traversés. Bo-Kaap, autrefois exclusivement réservé aux immigrés malais, indiens et indonésiens, laisse le visiteur rêveur : les façades des maisons y sont peintes d’incroyables couleurs.

 

Langa est le plus ancien quartier noir du Cap. Des guides locaux ayant connu l’Apartheid proposent de le parcourir afin de se représenter la pauvreté et les difficiles conditions de vie des noirs et des coloured (métis) jadis forcés d’y vivre.

Le District Six Museum retrace l’histoire du District Six, habité initialement par une population très mixte. Décrété blanc en 1966, le quartier fut vidé de ses noirs, coloured et asiatiques, puis entièrement rasé à partir de 1968. Aujourd’hui, les habitants déportés ont fait de leur ancien district, à ce jour encore abandonné, un lieu de mémoire.

Avec ses mines de pierres précieuses et de diamants, l’Afrique du Sud possède une forte tradition de joaillerie.

Le Prins & Prins Diamonds Museum of Gems and Jewellery retrace l’histoire de la formation de ces pierres d’un point de vue géologique, puis celle de la fabrication de bijoux. Des experts diamantaires exposent les caractéristiques importantes à observer pour l’achat de diamants. Un showroom montre enfin les fabuleuses créations de la maison Prins & Prins Diamonds !

Une visite du Cap ne peut se passer d’une promenade dans son centre historique, où l’on peut admirer certains magnifiques bâtiments comme le Blue Lodge Hotel sur Long Street, ou la cathédrale St Georges sur Adderley Street.

Pour passer un moment sympathique, le jeu HintHunt Escape emporte dans un tourbillon d’énigmes. Pour remporter la victoire, les Sherlock Holmes en herbe n’ont que soixante minutes !
Enfin, l’ancien moulin The Old Biscuit Mill regorge de restaurants et de magasins, dont des boutiques de designers et des galeries d’artistes.

La ville du Cap remplit largement toutes les espérances, et plus encore. Elle se visite, se vit et se déguste, à l’infini !