Ay, Calabria !

Au cœur du Mezzogiorno, la Calabre est la région la plus sauvage d’Italie. Ici, nature indomptée et eaux cristallines vous attendent, dans des terres marquées par l’Histoire.

Amoureux de l’archéologie, la Calabre est le berceau de la Grande-Grèce. En longeant la mer Ionienne depuis Roccelleta di Borgia jusqu’à Capo Colonna, vous rencontrerez un nombre impressionnants de vestiges : ruines de théâtres romains, d’aqueducs, de nécropoles et de temples grecs se visitent dans les deux parcs archéologiques de la région.

Sur la presqu’île de Capo Rizzuto, c’est le décor qui a vu évoluer le célèbre Hannibal et le Castella, dans lequel il a vécu un temps, qui vous attendent. Depuis la presqu’île jusqu’à Punta Stilo, les vestiges de la Grande-Grèce rivalisent avec les plus jolies plages de la région ; une belle façon de lier tourisme culturel et tourisme balnéaire.

Le farniente se pratique également du côté des criques de Cirella, des roches d’Isca (qui offrent aussi un cadre paradisiaque pour ceux qui souhaitent pratiquer la plongée), ou sur les plages de sable noir de Praia di Mare. Capo Vaticano et Tropea, avec leur vues sur le Stromboli et les Eoliennes, sont aussi des destinations de choix pour qui aime se baigner tandis qu’à Pizzo, la plage est bordée par l’incroyable Église Piedigrotta, creusée dans la roche.

Si vous êtes un marcheur, les paysages changeants de la province de Cosenza, où vallées verdoyantes, plaines et montagnes arides se côtoient, sont faits pour vous, à moins que vous ne préfériez vous perdre à la recherche des charmants petits ponts de bois éparpillés autour des sept collines de Cosenza.

Alliant vestiges antiques et plages idéales pour la baignade, la Calabre est une région à découvrir d’urgence.

À lire aussi
Les Pouilles, fascinante et généreuse Italie
Août 2018
dans « Les incontournables »
La Toscane, ça vous gagne !
Mai 2016
dans « Les incontournables »