Le retour en grâce de la Tunisie

Mer turquoise, sable blanc et soleil radieux… La carte postale tunisienne reprend peu à peu de ses couleurs. Sur les plages, les touristes de l’Hexagone affluent de nouveau, avec plus de 100 000 Français cet été. Un retour en grâce très attendu après un recul du tourisme de 54 % suite aux attentats au musée du Bardo de Tunis et à Sousse en 2015. Prêt pour un séjour pas cher en Tunisie ?

Un tourisme en plein essor

Après avoir été terriblement affecté par les attaques terroristes de 2015, au Bardo et à Sousse, le tourisme semble renaître de ses cendres. L’amélioration de la sécurité du pays, la dévaluation de la monnaie locale, le retour des principaux tour-opérateurs et le développement des offres promotionnelles très alléchantes ont grandement favorisé le retour des touristes. Et la Tunisie en a grandement besoin puisque le tourisme, poumon de l’économie tunisienne, représente jusqu’à 7 % du PIB. Une source de devises significative.

Une recette de 430 millions d’euros

Les efforts sécuritaires et publicitaires ont payé ! A l’aune de l’augmentation record des réservations par rapport à l’année passée (+21,8 %), les touristes font leur grand retour en Tunisie. Confirmée depuis le début de l’année, la reprise du tourisme international se prolonge par un été prolifique avec l’arrivée de 8 millions de visiteurs. Pour les six premiers mois de 2018, les recettes ont atteint 430 millions d’euros.

La Tunisie retrouve les faveurs des Français

Entre 2000 et 2010, les Français élisent la Tunisie comme leur destination étrangère préférée. Cela pourra être de nouveau le cas au vu de la forte croissance de la fréquentation française qui connaît une augmentation de 110 % par rapport à la même époque, l’an dernier. La Tunisie devrait accueillir plus de 100 000 clients français pendant la saison estivale.

De nouveaux marchés

Si les Français ont repris leurs réservations vers la Tunisie, les Tunisiens ont toujours pu compter sur la présence des Algériens. Premiers visiteurs du pays, ils alimentaient le secteur vital du tourisme. L’année dernière, sur les 7 millions de touristes en Tunisie, 35% étaient des Algériens, selon l’Office national tunisien du tourisme (ONTT). Avec le retour des Européens et l’ouverture de nouveaux marchés (russe et chinois), la Tunisie deviendra vite incontournable.

Une destination alternative à petits prix

Soleil garanti, proximité, excellent rapport qualité-prix… Nul doute que le retour en grâce de la Tunisie fait d’elle la destination alternative de l’année à « petit prix ». A 2h45 de Paris à moins de 200 € de billet, partez en séjour en Tunisie pour pas cher. En séjour tout compris, on arrive à une prestation de 500 €. A ce prix-là, vous avez des prestations luxueuses et des guides francophones. Ceci attirera sans conteste les jeunes et les familles. Côté visites, la Tunisie compte plusieurs sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme par exemple l’Amphithéâtre d’El-Jem ou la cité punique de Kerkouane.

Entrer en Tunisie

Vous cherchez un billet d’avion pour Tunis, la capitale tunisienne ? Plusieurs compagnies aériennes comme Air France, Lufthansa ou encore Turkish Airlines effectuent des liaisons avec la Tunisie. Elles proposent de nombreux vols pas chers pour des séjours en Tunisie. Au départ de plusieurs aéroports de France (Marseille, Nice, Toulouse et bien entendu Paris) et à destination de Tunis. Pour un vol sec Paris-Tunis, comptez environ 2h30. Certains vols comprennent une escale à Nice ou Marseille. L’aéroport Tunis-Carthage est situé à 7 km au nord-est du centre de Tunis. Il est facilement accessible en bus ou en taxi, à un prix très bon marché. Sept aéroports assurent le trafic international. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur chaque aéroport via le site Internet de l’Office de l’aviation civile et des aéroports tunisiens (OACA).

Le conseil du pro

Un vol sec vers Tunis est souvent moins cher en le réservant à la dernière minute, en dehors des vacances scolaires tunisiennes et françaises. Sinon, réservez environ trois mois avant votre départ votre billet d’avion.

À lire aussi
Tunis résisteras pas !
Décembre 2015
dans « Les incontournables »