Voici venir Antigua et Barbuda

Entourées par une barrière de corail, les deux petites îles d’Antigua et Barbuda sont un havre de paix au milieu de la mer des Caraïbes. Ici, traditions anglaises et traditions africaines ont fusionné.

Avec moins de deux mille habitants, Barbuda est une enclave hors du monde qui s’offre aux amoureux des plages désertes et aux ornithologues. Le Frigate Bird Sanctuary, accessible uniquement par bateau, héberge cinq mille oiseaux dont un grand nombre de frégates, oiseaux immenses dont la gorge rouge se gonfle à la saison des amours.

Codrington, unique ville de l’île, est pleine de petites maisons et d’enfants qui jouent dans les rues. La côte Atlantique, venteuse, est idéale pour pratiquer le kitesurf ou tenter d’apercevoir des tortues, tandis que les familles qui souhaitent barboter opteront pour Coral Group Bay.

Plus grande, Antigua porte encore les traces de l’époque coloniale. Visitez l’English Harbour, base navale du XVIIème siècle, et Shirley Heights, pour y admirer les maisons géorgiennes. Des moulins sont éparpillés sur l’île, dont deux d’importance historique au Betty’s Hope Sugar Plantation.

En vous rendant à la pointe Est dans l’Indian Town National Park, antérieur à la colonisation britannique, vous apercevrez le Devil’s Bridge, un curieux pont naturel s’élançant vers l’océan.

Le long de la Fig Tree Drive, vous traverserez champs de cocotiers et volcans, mangroves et plants de bananes. Si vous souhaitez vous reposer sur le sable, la rumeur veut qu’il y ait autant de plages à Antigua que de jours dans l’année. Il y en aura forcément une à votre goût.

Barbuda et son sable rosé, Antigua et son sable blanc, faites votre choix !

À lire aussi
Envolez-vous pour les îles des Caraïbes
Octobre 2018
dans « C'est dans l'air »