Blog Bourse des Vols > Focus > Balade à Copenhague

Balade à Copenhague

D’après l’ONU, le Danemark figurerait parmi les pays où l’on vit le plus heureux au monde. Et la capitale, Copenhague, incarne parfaitement ce mode de vie harmonieux, où sérénité, liberté et décontraction sonnent comme des mots d’ordre. Balade dans ce petit paradis Scandinave, des canaux de Nyhavn aux rues de Christiani.

ville-tranquille-royal-library-garden-image-article

Si l’on vous parle de la « Petite Amsterdam », ne vous méprenez pas : vous êtes bien à Copenhague ! La présence de l’eau – la ville est située sur les rives de la mer Baltique – mais surtout de canaux au sein de l’espace urbain rappelle sans conteste la capitale néerlandaise… avec un air de Scandinavie en plus ! Allez flâner sur Nyhavn, le canal le plus fameux de Copenhague, où se reflètent les couleurs chatoyantes des jolies maisons en bois. Le quartier était autrefois peuplé de marins. En ouvrant bien les yeux, vous pourrez même passer devant la maison d’Andersen. Le quartier de Christianshavn, plus au sud, est tout aussi charmant : on s’y promène au fil de l’eau, le long des canaux.

nyhavn-image-article

Plus qu’un simple loisir, le vélo est une institution à Copenhague. C’est à bicyclette que vous découvrirez le mieux la ville. Tout est pensé pour les cyclistes ici : 350 kilomètres de pistes cyclables, des bornes réparties jusque dans les recoins de la ville, des itinéraires fléchés… pas de doute, ce mode de transport y est roi. Presque tous les sites touristiques sont accessibles à vélo. Côté budget, la location demeure accessible. Comptez environ 75 couronnes danoises (soit 10 €) la journée et 350 couronnes (soit 47 €) la semaine. Certains disent même que Copenhague compterait plus de vélos que d’habitants … !

velo-copenhague-image-article

Une fois les incontournables explorés, rendez-vous au nord de la ville, dans les quartiers de Norrebro et Osterbro. Norrebro est le nouveau quartier branché de Copenhague : quartier des immigrés, il est aujourd’hui riche de tables du monde entier, de petites boutiques de créateurs, de galeries et de brocantes improvisées. Son éloignement du centre en fait un lieu idéal pour une après-midi de flânerie. Le quartier voisin, Osterbro, est encore plus paisible. Les familles s’y installent en grand nombre et l’on comprend bien pourquoi. Grand parc (Fælledparken), petits cafés typiques, jolies façades… Une ambiance à la fois cosy et villageoise.

petit-cafe-ville-image-article

Si c’est de la verdure que vous voulez, vous n’aurez pas à chercher bien loin. Faites une escale à Tivoli, le plus fameux des parcs de la capitale danoise. Quand les uns y viennent pour se mettre au vert et respirer les parfums qui émanent des parterres floraux, d’autres y viennent pour se divertir. En effet, les jardins abritent le principal parc d’attraction du pays ! Et pour couronner le tout, ce vaste parc se vit aussi la nuit. Durant la saison estivale, des spectacles lumineux et feux d’artifice y sont organisés. Pour voir des plantes en tout genre, pensez aussi aux jardins botaniques de Copenhague. Autre option : le jardin du roi (château de Rosenborg) ou le parc Churchill (autour de Kastellet).

tivoli-garden-image-article

Dirigez-vous ensuite vers Christiania. Ce quartier risque de vous surprendre. Depuis 1971, il a le statut de ville libre et est habité par des locataires anti-système en tout genre : hippies, chômeurs, artisans, écolos etc. Bariolé et provocateur, ce quartier ne ressemble en rien aux autres de la ville. Il a d’ailleurs été construit sur un ancien terrain militaire. Le quartier compte quelques bars et cafés, et même une salle de concert. Si l’expérience peut être intimidante, elle est incontournable pour qui souhaite découvrir toutes les facettes de Copenhague.

quartier-de-christiana-image-article

Contrairement aux idées reçues, on mange bien dans le nord de l’Europe, tout particulièrement à Copenhague ! La spécialité locale ? Les smørrebrøds, des sandwichs confectionnés à partir de pain de seigle, sur lesquels on peut rajouter aussi bien du poisson que de la charcuterie, du fromage ou des crudités, le tout élégamment disposé. On mange évidemment beaucoup de poisson (hareng, anguille, saumon…) à Copenhague, cité de la mer par excellence. Les amateurs de fine gastronomie ne seront pas en reste. La ville attire de grands chefs, à l’image de René Redzepi, nommé plusieurs fois « meilleur restaurant au monde ». Seule ombre au tableau, les prix, qui peuvent grimper bien haut !

smorrebrod-image-article

Et pour parfaire la promenade, faites un tour dans les magasins de la ville, notamment vers Stroget, la plus grande zone commerciale. La plupart des rues y sont piétonnes, c’est donc tranquillement que vous pourrez arpenter les multiples boutiques indépendantes du quartier. Les plus heureux ici seront sans doute les amateurs de design, car Copenhague est une véritable référence dans le domaine. C’est ici qu’Arne Jacobsen a imaginé le fauteuil « œuf » ! Rendez-vous chez Illums Bolighus ou Hay pour trouver des perles pour décorer vos intérieurs.

rue-commerçante-amagertorv-image-article

Copenhague incarne un mode de vie à la danoise. Moderne et naturelle, elle est un véritable paradis pour les promeneurs en tout genre. Alors, qu’attendez-vous ?

A lire aussi : Cédez au chant de la sirène à Copenhague

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.