Blog Bourse des Vols > Focus > Comme sur des Valette !

Comme sur des Valette !

La Valette, plus grande ville de la République de Malte, est la plus petite capitale d’Europe… mais pas la moins attrayante ! Petite mais dense, cette cité fondée au XVIe siècle par l’ordre St Jean de Jérusalem recèle de monuments, qui lui ont valu d’être classée à l’UNESCO. Balade au détour des ruelles d’une ville à taille humaine.

panorama-image-article

La Valette est une ville pentue, vos gambettes en feront bien vite le constat. Mais qui dit côte dit hauteur, et donc panoramas à la clé ! Avant de vous engouffrer dans le centre-ville, grimpez jusqu’aux Jardins du Haut Barraca. Ce parc, qui surplombe les fortifications de La Valette, offre une vue dégagée sur la ville et la mer. Qu’on s’asseye sur un banc ou qu’on se promène le long des parterres fleuris, il s’agit de la meilleure manière pour avoir une vue d’ensemble sur les réjouissances à venir.

Bon à savoir : un des rares endroits où l’on peut trouver de l’ombre facilement dans la capitale… !

barraca-image-article

La Valette étant une petite ville, nul besoin de prévoir un itinéraire défini. Tous les sites d’intérêt sont situés à proximité les uns des autres. S’il en est bien un que vous ne pourrez pas manquer, c’est la co-cathédrale Saint-Jean, édifiée au cœur de la ville. Sa façade austère contraste avec le faste de son intérieur. Véritable joyau de l’architecture baroque, la cathédrale regorge de dorures et décorations. Elle fut nommée ainsi en hommage au patron des chevaliers de St Jean de Jérusalem. Son sol est d’ailleurs composé de plus de 370 pierres tombales en marbre, sous lesquelles reposent certains membres de cet ordre religieux. Juste à côté, le Musée Saint-Jean vaut le détour, au moins pour voir les tableaux du Caravage.

Bon à savoir : des audioguides gratuits sont proposés à l’entrée.

cathedrale-image-article

Dans la foulée, continuez sur la rue de la République et partez à la découverte du Palais des Grands Maîtres (XVIe siècle). A l’époque des chevaliers, ce bâtiment somptueux était le siège du gouvernement. Aujourd’hui, il accueille la Chambre des députés et le bureau du Président de la République. Certaines pièces se visitent (comptez 1h30 environ, en faisant aussi un petit tour par les jardins). La partie la plus spectaculaire demeure l’aile droite, où est exposée l’une des plus riches collections d’armureries d’Europe.

palais-magistral-image-article

En termes de collections justement, La Valette n’est pas en reste. Avec plusieurs musées à son actif, elle séduira les amateurs de culture. On remonte dans temps au Musée national d’archéologie. L’occasion de rappeler que l’île est habitée depuis la Préhistoire, comme en témoignent les sculptures et objets exposés, notamment la Vénus de Hagar Qim. A voir aussi, le Musée des Beaux-Arts et ses peintures du XVIe siècle à l’ère moderne. Côté tarif, les prix sont attractifs : 5 € l’entrée pour les adultes et 2,5 € pour les enfants.

Bon à savoir : la ville propose un pass tourisme, le Malta Pass, à partir de 50 €. Avec ce pass, de nombreux sites, dont les musées, sont gratuits.

musee-national-archeologie-image-article

Vous ne pourrez quitter La Valette sans avoir vu deux autres lieux emblématiques. Le premier, à savoir la Casa Rocca Piccola, vous permettra de découvrir la vie d’une grande famille maltaise de l’intérieur. Cette belle demeure est le seul palais de La Valette qui soit encore habité par des particuliers, de la même famille depuis le XVIe siècle. Une douzaine de salles est ouverte au public, dans lesquelles se donne à voir un mobilier d’exception. Le second n’est autre que l’Auberge de Castille et Léon, où logeaient les chevaliers de l’ordre originaires de cette région. Aujourd’hui, c’est le Premier Ministre qui l’occupe.

casa-rocca-piccola-image-article

A La Valette, presque d’où que vous soyez, vous pourrez voir la mer. Cité maritime, la ville tire aussi son charme de son port, où cohabitent les ferries et les luzzus, ces petites barques traditionnelles colorées. Aventurez-vous jusqu’au Fort Saint-Elmo, bâti à l’entrée du port. Les chevaliers de l’ordre de Saint-Jean ont construit cette forteresse et les remparts pour protéger la capitale, assaillie par Turcs dès le XVIe siècle. Elle ne fut pas non plus épargnée par la Seconde Guerre mondiale. En témoigne le Bell Memorial, où une cloche sonne tous les jours à midi pour commémorer le courage des Maltais à cette époque. Pour en savoir plus, profitez-en pour faire un tour au Musée de la Guerre.

rue-image-article

Malte Pratique
S’y rendre : AirMalta et Air France proposent des vols directs (2h45) au départ de Paris, et Ryanair au départ de Marseille (2h).
Parler : il y a deux langues officielles à Malte, le maltais et l’anglais.
Se déplacer : la ville se visite aisément à pied. Sinon, des bus circulent de 5h30 à 23h, et les forfaits illimités sont très accessibles (1,5 € la journée par exemple et 6,5 € la semaine).
Quand partir : toute l’année ! Le printemps et l’automne constituent totu de même les meilleures périodes. Privilégier l’été si vous êtes amateurs de grandes chaleurs et l’hiver pour éviter les foules.

Malte à tant à offrir qu’elle sera capitale de la culture européenne en 2018. Plus d’excuse pour ne pas y foncer !

A lire aussi : Pas Malte du tout !

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.