Blog Bourse des Vols > Focus > Découverte de la faune aux Galapagos

Découverte de la faune aux Galapagos

Parc national et réserve marine inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, les Galapagos possèdent une faune exceptionnelle. La plupart des espèces animales de ce groupe d’îles volcaniques ne vit que dans cette partie du monde. Embarquez pour un voyage à la découverte de ces animaux terrestres ou marins étonnants et fascinants.

Galapagos-crabe-rouge-image-article

Avant d’en apprendre davantage sur ces animaux extraordinaires, replaçons les Galapagos sur une carte. Composé d’une quarantaine d’îles, cet archipel volcanique est une province de l’Équateur. Situé dans l’océan Pacifique, il se situe à moins d’un millier de kilomètres en face de l’Équateur.

La colonisation animale s’est faite progressivement grâce à l’influence des courants marins. Ils ont entraîné vers ces îles des animaux terrestres isolés sur des branches dérivantes par exemple. Les oiseaux y sont arrivés à la faveur des courants aériens ou des tempêtes. L’isolement a conduit l’ensemble de la faune à évoluer de façon complètement indépendante. Si bien que le taux d’endémisme est un des plus élevés au monde. Il faut noter que d’une île à l’autre, la faune n’est pas la même.

Galapagos-paysage-image-article

Les animaux de ces îles se divisent en plusieurs catégories. Les reptiles en sont le groupe iconique. La tortue géante des Galapagos (un groupe qui compte une dizaine d’espèces !) en est le représentant le plus connu. Sur les côtes de l’archipel, vous rencontrerez la seule espèce au monde de « lézard » marin. L’iguane marin des Galapagos vit et se nourrit de la mer. Sa taille varie en fonction des îles où il vit. Les iguanes terrestres, placides, se divisent quant à eux en plusieurs espèces appartenant au genre « Conolophus ».

Galapagos-tortue-de-terre-image-article

Parmi les oiseaux, on compte 28 espèces endémiques parmi les 58 fréquentant l’île (oiseaux marins, de lagune, passereaux…). Certaines sont plus remarquables que d’autres telles que le manchot des Galapagos, la plus septentrionale des espèces de manchot. Dans un autre groupe, le cormoran aptère a trouvé dans l’archipel un lieu tellement sûr qu’il a oublié qu’il savait voler pour se concentrer sur la nage. Les fous à pied bleu dansent sur leurs pattes bleues pendant la saison des amours. Ils se distinguent complètement du fou à pied rouge et du fou masqué.

Galapagos-manchots-image-article

Pour le groupe des mammifères, vous devrez vous tournez vers la mer, une nouvelle fois. L’archipel compte une espèce de lion de mer et une d’otarie à fourrure, toutes deux endémiques. Les eaux entourant ces îles sont elles aussi un réservoir de biodiversité. Plusieurs types de requins les fréquentent et l’une de ses espèces est unique à cette région. L’archipel se trouve aussi sur les routes de migration de baleines.

Galapagos-lions-de-mer-image-article

Les Galapagos sont un lieu unique et Charles Darwin y a trouvé les bases de sa théorie de l’évolution. Mais cet environnement est en même temps très fragile. L’arrivée des hommes a précipité la disparition de certaines espèces. De fait le tourisme dans l’archipel est très encadré. Des guides du Parc vous accompagneront pour vos tours et croisières afin de vous faire découvrir les secrets de la faune tout en la protégeant.

A lire aussi : Trouvez le juste milieu en Équateur

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.