Blog Bourse des Vols > Focus > La Havane sans jeux de mots

La Havane sans jeux de mots

Baignant dans une atmosphère purement années cinquante, les pieds dans l’océan Atlantique face à la Floride, La Havane a su séduire en son temps Ernest Hemingway. Laissez-vous séduire à votre tour par cette ville au charme suranné.

la-havane-article-ville-et-ocean

La Havane dispose de deux quartiers chers aux touristes : la Habana Vieja et Centro Habana. C’est dans la Habana Vieja, le centre historique de la ville, que vous rencontrerez les clichés que vous êtes venus chercher : vieilles voitures américaines, avec lesquelles les propriétaires vous laisseront vous prendre en photo pour quelques pesos cubains (ou même faire un tour avec, pour quelques billets supplémentaires !), musique salsa à tous les coins de rue, messieurs en chemisette un cigare bien vissé au bec, tout y est.

la-havane-article-voiture-et-peinture-murale

Les bâtiments baroques, néoclassiques et coloniaux hérités de la période espagnole, de vieilles maisons bourgeoises désertées par leurs occupants, attestent de la splendeur passée de Cuba avec leurs teintes fanées.

la-havane-article-maisons-colorees-balcon-fer

Perdez-vous entre la Plaza Vieja entourée de palais aux balcons en fer forgé et la Plaza de Armas avec ses palmiers. Prenez les petites rues pavées, passez par la Plaza de la Catedral pour visiter cette splendide cathédrale baroque, et allez voir les portraits en néons de Che Guevara et Camilo Cienfuegos qui brillent de mille feux à la nuit tombée sur la Plaza de la Revolución.

Le soir, fatigué mais heureux de votre journée, rentrez manger un plat simple mais roboratif de riz et de haricots noirs préparé par les Cubains qui vous hébergeront dans leur casa particular.

la-havane-article-place-de-l-eglise

Le matin venu, direction le Malecón pour profiter du soleil brûlant cubain avec vue imprenable sur l’océan. Ici pas de plage, mais des Havanais toujours prêts à discuter assis sur le remblai. En remontant le long du Malecón, vous arriverez à Centro Habana, le quartier populaire de la ville, puis dans le quartier du Vedado, où se concentrent la plupart des musées de la ville.

la-havane-article-pecheurs-sur-le-malecon

C’est à Centro Habana que vous rencontrerez le Cuba authentique. La Callejón de Hamel, un projet de street-art de l’artiste Salvador Gonzalez Escalona lancé dans les années quatre-vingt-dix. La ruelle est entièrement recouverte de peintures murales aux influences afro-cubaines et mystiques.

Une fois atteint El Vedado, pénétrez dans le cimetière Christophe Colomb. A l’ombre des grands arbres, des sculpteurs cubains ont rivalisé d’adresse et de génie pour orner le million de tombes que le cimetière abrite. Les monuments funéraires y oscillent entre grandeur et kitsch parfait.

la-havane-article-states-cimetiere

Les amoureux de littérature se rendront également au Musée Ernest Hemingway. Établi dans la Vigia, son ancienne maison, tout est resté en l’état, si bien qu’on croirait que le vieil Ernest va revenir s’installer derrière sa machine à écrire sous peu.

En venant à La Havane, vous découvrirez que toutes les images que vous aviez en tête sont vraies. Mais vous découvrirez aussi que La Havane ne s’y limite pas. Entre deux mesures de salsa, elle vous invite à découvrir sa grandeur et sa décadence au soleil. Nul doute que vous reviendrez de La Havane changé.

A lire aussi : Visitez Cuba la tête haute

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.