Blog Bourse des Vols > Focus > Prague à part

Prague à part

Avec ses nombreux palais et églises baroques, gothiques ou Renaissance, Prague ressemble à une cité médiévale aux accents magiques de contes de fée. Des monuments éblouissants et un décor d’un romantisme ébouriffant vous attendent au cœur de la République Tchèque.

prague-04

Les rues, toutes pavées, sont charmantes et pour la plupart interdites aux voitures, ce qui vous permettra de visiter la ville à pied en long et en large.
Séparés par la Vlatva et réunis par le pont Charles, vous trouverez les deux quartiers les plus connus de Prague : Stare Mesto (la Vieille-Ville) et Mala Strana.

Foyer du centre historique de la ville, le Château de Prague est connu pour ses beaux volumes et la voûte majestueuse de la salle Vladislav, qui voisine la salle de la Diète où vous verrez l’ancien trône. Dans le parc, la Cathédrale Saint-Guy est dotée de vitraux dessinés par Alfons Mucha, le célèbre affichiste.

prague-01

Derrière le château, la Ruelle de l’or bruisse de légendes sur les alchimistes qui auraient vécu dans ces petites bicoques bariolées.
Pour admirer la Vieille-Ville, montez au sommet de la Tour Poudrière, et empruntez le petit pont couvert qui la relie à la Maison Municipale. Une fois devant, levez le nez pour voir la mosaïque Hommage à Prague, et rentrez regarder les décors Art Nouveau pensés par Mucha.

A Mala Strana, montez à bord du funiculaire jusqu’en haut de la colline de Petrin. Les arbres en fleurs vous inspireront pour chanter la sérénade à votre belle.
Si vous êtes de passage le 14 février, l’Église Saint-Pierre-et-Paul abrite une relique de Saint Valentin qu’elle expose uniquement ce jour.
Les rues éclairées par la douce lueur des lampes à gaz réveilleront votre fibre romantique. Faites alors un vœu d’amour, de retour sur le pont Charles, en touchant les étoiles près de la statue de Saint Jean Népomucène.

prague-03

Si vous ne lui faites pas confiance, remettez-vous-en au Petit Jésus de Prague, une statuette couronnée et parée de velours et de diamants dans l’Église Notre-Dame-des-Victoires. Ou bien en allant déposer un petit papier marqué de votre souhait et enroulé autour d’un caillou sur la tombe du créateur du Golem, dans le cimetière juif. Quant au Golem, essayez toujours de le trouver dans la synagogue Vieille-Nouvelle de Josefov, le quartier juif.

Dans la Nouvelle-Ville, vous pouvez suivre la croix imaginaire tracée par l’Église Sainte Catherine, l’Église de la Vierge Marie Na Slupi, la Basilique de Vyserhad, le cloître d’Emmaüs, et l’église consacrée à la Vierge Marie et à Charles le Grand, joyaux de l’architecture gothique et baroque.
Sur le quai qui longe le fleuve, esquissez quelques pas devant la Maison Dansante qui tourbillonne en hommage à Ginger Rogers et Fred Astaire. Et comme vous aimez le cinéma, ou que vous êtes un grand rêveur, le Musée Karl Zeman, un ancien magicien des effets spéciaux, vous invite à marcher sur la Lune ou à piloter un sous-marin.

Il serait dommage de quitter Prague sans écouter un concert de musique classique dans une église ou au Rudolphinum, un théâtre Néo-Renaissance.

prague-02

A moins que vous ne préfériez voir des objets flotter sous des lumières fluorescentes dans un des théâtres noirs de la ville. Enchanteur et spectaculaire !
Quoi qu’il arrive, rapportez quand même avec vous quelques babioles en verrerie de Bohême, que vous aurez auparavant admiré au Musée des Arts Décoratifs.

Gorgés d’histoires et de légendes, les paysages de Prague sont une destination parfaite pour un break en amoureux. Quelle que soit la saison, vous pourrez profiter paisiblement, sous le regard bienveillant du fantôme de Franz Kafka.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.