Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Prendre l’avion avec un animal

Prendre l’avion avec un animal

Voyager avec votre animal de compagnie ? Oui c’est possible ! Mais il y a quand même des règles à respecter pour que tout (et surtout le passage à la douane) se passe bien.
Et il faut bien souvent s’y prendre à l’avance. Vous pouvez donc oublier le départ sur un coup de tête avec Médor.

voyager-avec-un-animal-famille-vacances

Avant tout, l’idéal est de prendre contact avec l’ambassade du pays où vous souhaitez vous rendre. Le plus tôt sera le mieux, afin d’avoir le temps nécessaire pour effectuer l’ensemble des démarches et vaccinations si besoin.

L’ambassade vous informera des formalités : papiers à présenter, vaccinations à effectuer etc.

D’une façon générale, pour voyager en Europe, votre animal doit être âgé de plus de 3 mois, posséder un passeport européen certifiant de la vaccination antirabique et porter une puce électronique.

Pour le reste du monde, il devra en plus posséder un passeport ou un certificat sanitaire et avoir fait le test pour un titrage d’anticorps antirabiques au moins égal à 0.5ul/ml.

voyager-avec-un-animal-passeport

Sachez que certains pays sont beaucoup plus stricts que d’autres. Certains imposent des périodes de quarantaines plus ou moins longues. Ainsi en fonction de la durée de votre séjour sur place, il n’est parfois pas judicieux d’emmener votre animal (par exemple en Australie ou en Nouvelle-Zélande).

Le Royaume Uni, l’Australie, la Suède, le Mexique, le Japon, la Nouvelle Zélande, Malte et l’Irlande imposent des conditions spécifiques en plus des conditions de base.
En ce qui concerne l’Islande, y entrer avec votre animal relève de l’exploit : sauf dérogation, l’importation d’animaux par des touristes est interdite.

Enfin, pour les nouveaux animaux de compagnie (on entend par là les araignées, serpents et autres espèces exotiques) il convient de vérifier si votre animal est accepté dans le pays où vous comptez vous rendre et de vérifier s’il est inscrit sur la liste de la CITES. Si oui, un permis vous sera nécessaire.

Pour le transport en avion de votre animal il faut vérifier les modalités de transport auprès de la compagnie que vous empruntez. Pour cela, vous pouvez consulter le règlement de votre compagnie concernant le transport des animaux. Certaines, comme Easyjet ou Ryanair, n’acceptent pas les animaux, que ce soit en soute ou en cabine, excepté les chiens d’aveugle et chiens d’assistance.

Sachez que les compagnies aériennes n’acceptent généralement ni les rongeurs, ni les femelles en gestation, ni les oiseaux.

Quelle que soit la compagnie, si elle accepte le transport d’animaux, signalez la présence de votre animal au moment de votre réservation et contactez la compagnie quelques jours avant le départ pour vous assurer que sa présence a bien été prise en compte.

D’une façon générale, les animaux voyagent en soute, dans des cages adaptées assurant leur sécurité (voir les critères de dimensions en fonction de la taille de l’animal, avec la compagnie). Ils peuvent être acceptés en cabine en fonction de leur poids. Les chiens accompagnateurs de personnes handicapées voyagent pour leur part généralement en cabine.

voyager-avec-un-animal-chat-transport-vacances

Sachez également que transporter votre animal en avion a un coût. Avec Air France par exemple, ce prix dépend de votre destination : vol en France métropolitaine, vol intra-Caraïbes, vol en Europe ou depuis l’Europe vers l’Afrique du Nord et Israël etc. et il peut varier de 20€ à 200€.

L’essentiel est de bien se renseigner. En ayant le temps de préparer le voyage et le bon équipement, le transport en avion de votre animal de compagnie se fera sans encombre.

A lire aussi : Des vacances avec un animal

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.