Islande, vous ne resterez pas de glace

Si les terres centrales sont arides et peu praticables sans 4×4, les paysages islandais n’en demeurent pas moins splendides quand vous circulez le long des côtes.

Avec ses maisons en tôle ondulée et aux toits de couleurs vives, Reykjavik ressemble à un village de dessin animé. Parcourez la ville à la recherche des œuvres de street art, avant de faire une pause dans un café pour boire un chocolat.

A la sortie du Musée de la Photographie qui vous présente gratuitement des artistes islandais, vous verrez briller à la nuit tombée la Imagine Peace Tower, une installation de Yoko Ono. En Islande, on ne se baigne pas dans la mer, trop froide, mais dans les bains chauds qui offrent une eau à trente-huit degrés, tout en profitant de la vue sur l’océan. Les plages de Reykjavik en abritent un grand nombre, mais le plus connu est le Blue Lagoon.

Au départ de Reykjavik, louez une voiture et empruntez la route 1 qui fait le tour de l’île, afin de profiter de tout ce que l’Islande a à vous offrir. Les chutes de Gullfoss et le Parc National de Thingvellir sur le chemin du Cercle d’Or, le Parc National du Vatnajökull, le lagon glaciaire Jökulsárlón sont autant de lieux que vous traverserez.

Glaciers, geysers à l’eau colorée par le souffre, volcans verdoyants et champs de lave, plages de sable noir, baleines à bosse et renards bleus n’attendent plus que vous. L’hiver, vous aurez peut-être la chance de voir une aurore boréale ou l’été le soleil de minuit.

Grâce à la lumière et à la météo changeantes d’heure en heure, les paysages islandais ne cessent d’évoluer sous vos yeux, un bonheur pour votre album photo souvenir.

À lire aussi
Pourquoi visiter les pays nordiques en hiver ?
Décembre 2016
dans « C'est dans l'air »