Magma mia, la Sicile !

Au large de la botte italienne, le sirocco souffle sur la Sicile. Les volcans voisinent les plages et les ruines grecques dans un décor de carte postale.

Située sur le mont Eryx, à 750 mètres d’altitude, la petite cité médiévale d’Erice vous propose d’arpenter ses ruelles étroites et ses nombreux escaliers.
Au sommet de la montagne, vous trouverez les restes du château de Venus, entourés du Giardino del Balio. Asseyez-vous sur son petit banc de pierre, et chuchotez contre le muret ; une surprise acoustique attend celui qui sera assis à l’autre bout du banc.

Des vestiges grecs vous attendent dans la vallée des temples d’Agrigente, dans l’ancienne cité grecque de Selinonte, à Syracuse, à Imera ainsi qu’à Taormine. Vous pourrez admirer les splendides mosaïques de Palerme, ou vous essayer à l’ascension du Vésuve ou du Stromboli.

Si vous passez par Sciacca, arrêtez-vous au Château enchanté. Loin de ressembler aux châteaux médiévaux que vous aurez rencontrés de Palerme à Catane en passant par Messine, ce musée en plein air expose trois mille têtes sculptées dans la pierre par Filippo Bentivegna, devenu fou après une déconvenue amoureuse.

Les marionnettes traditionnelles siciliennes, l’Opera dei Pupi, sont à voir à Acireale.

Prenez également le temps d’arpenter le maquis méditerranéen et l’arrière-pays. Profitez des senteurs qui embaument l’air tiède en déambulant au milieu des oliviers, des citronniers et des figuiers de Barbarie. Préférez vous baigner dans les petites criques qui jalonnent la côte, à l’abri des foules.

Simplement, ralentissez le rythme et appréciez la douceur de vivre à l’italienne…

À lire aussi
Top îles italiennes
Juin 2016
dans « Les incontournables »