Blog Bourse des Vols > Focus > 5 activités à faire au Cambodge

5 activités à faire au Cambodge

Quel pays fascinant que le Cambodge. Connu et plébiscité pour ses fabuleux temples à l’architecture grandiose, le pays garde toutefois les traces d’un douloureux passé. Les Khmers rouges. L’exceptionnel patrimoine s’ouvre aujourd’hui au monde. Au contact du peuple cambodgien, si attachant et au sourire contagieux, venez vivre l’expérience inoubliable d’un voyage authentique. Entre incontournables et repaires d’initiés, le Cambodge comblera toutes vos envies.

stone-face-asura-cambodge_image-article

Visite des villages flottants sur le lac Tonlé Sap

« Grande rivière d’eau douce », le fleuve Tonlé Sap est unique au monde. Au grès des moussons, il se vide et se remplit grâce à son système hydraulique hors du commun. Du Tibet au Vietnam, l’immense corridor fluvial passe de 3 000 km² durant la saison sèche à 13 000 km² pendant la saison des pluies. Sur le lac du même nom, de petites maisons flottantes embrassent l’eau ici et là. Pilotis, barques, marchés colorés, un vrai dépaysement culturel. Les Cambodgiens célèbrent le phénomène naturel chaque année à la capitale (Phnom Penh) lors du Bonn Om Tuk, la fête de l’eau. Des courses en bateau sont alors organisées.

A voir : les villages de Kompong Khleang, Kompong Luong et Kompong Chhnang.

enfant-bateau-image-article

Rencontre avec les minorités de Ratanakiri

Au-delà des champs de culture, l’horizon se pare de forêts. Terre ocre, végétation tropicale, cascade bouillonnante, Ratanakiri est l’une des plus belles et plus reculées provinces du pays. Située à l’extrême nord-est du Cambodge, elle abrite un merveilleux parc national, Virachey. Ici, les aventures ne manquent pas : treks en plein cœur de la nature, baignade au lac volcanique de Yeak Laom (la plus grande piscine naturelle du pays) ou encore randonnées à travers les villages tribaux des communautés de cette immense forêt vierge. Ces minorités ethniques préservent leurs traditions avec conviction. Un moment de partage et d’ouverture au monde que promet cette partie du voyage.

route-cambodge_image-article

Exploration au temple oublié de Koh Ker

La cité perdue de Koh Ker plaira à tous les apprentis Indiana Jones. Au nord du pays, resté pendant longtemps inaccessible, le site est un trésor d’authenticité. Loin de la horde de touristes, venez jouer les explorateurs et découvrir la poignée de temples miraculeusement sauvegardés, engloutis par la jungle et emprisonnés sous les racines envahissantes des arbres. Découvrez le temple-montagne Prasat Thom qui domine les environs mais aussi le Prasat Bram, constitué de 3 tours de briques, les ruines du Prasat Krachap, le Prasat Banteay Pichean et ses tours éventrées ou encore le Prasat Chin.

porte-temple-sacré_image-article

Découverte de l’île de la Soie à Koh Dach

Entrez dans un Cambodge traditionnel où calme et sérénité sont de mise. A Koh Dach, petite oasis en dehors de l’agitation de Phnom Penh, se trouve l’île des tisserands. Au sein de toutes les maisons sur pilotis, se trouve un ou plusieurs métiers à tisser. C’est l’activité principale de l’île. Enfourchez votre vélo et partez à la rencontre de la population locale, entre plantations, temples et couleurs étincelantes des tissus, vous en prendrez plein les mirettes. Au détour de l’île, vous pouvez demander aux locaux de vous montrer comment tisser et pourquoi pas tenter par vous-même ! Prenez le temps d’échanger avec les habitants et si le courant passe bien, il n’est pas rare de se voir inviter à partager un repas. Leur hospitalité est d’or.

artisanat_image-article

Faire du shopping au marché de Psar Thmei

Surnommé le « marché central », Psar Thmei fait figure de bâtiment historique dans la capitale. L’immense salle en forme de dôme ressemble à une magnifique ziggourat babylonienne. Par les journées chaudes, venez prendre l’air (conditionné) dans ses artères marchandes et profitez du lieu de passage pour prendre le pouls du pays. A Psar Thmei, ça rit, ça cuisine, ça mange, ça achète, ça négocie, ça grouille de monde et de bonnes odeurs. Épices, poissons séchés, fruits et légumes, un bon repas sur le pouce attend les amateurs de street food. Pour les acheteurs de souvenirs compulsifs, vous ne serez pas en reste : bijoux, vêtements, set de table, bols en bambous, pièces antiques en tout genre… Le marché central est sans aucun doute le meilleur marché cambodgien et certains prétendent qu’il fait partie des 10 plus grands (architecturalement parlant, grâce au dôme) du monde. A faire !

streetfood_image-article

A lire aussi : Objectif Sydney : Étape 5 au Cambodge

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.