Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Les erreurs à éviter en voyage

Les erreurs à éviter en voyage

Partir en voyage ne signifie pas juste quitter notre domicile mais également atterrir dans une nouvelle culture ; avec des règles à respecter, des traditions à connaître et, quelques fois, des gestes et attitudes à adopter ou au contraire à bannir. Pour y voir plus clair, on fait le point !

Publier une photo de votre billet d’avion sur les réseaux sociaux
Publier une photo de sa carte d’embarquement sur Internet permet à n’importe qui d’accéder à vos informations de vols… Et de les modifier. Dessus on trouve généralement un code de réservation, un code barre et/ou votre nom. Des informations qui permettent d’accéder à votre dossier de réservation et donc à de nombreuses données sensibles comme vos dates et place de vol, votre destination, voire vos coordonnées bancaires. Et évidemment cela donne à de potentiels voleurs les dates où vous n’occupez pas votre domicile.

image article-avion-carte-d-embarquement

Exposer ses tatouages de Bouddha en Asie
Les sak yant, tatouages sacrés représentant Bouddha, sont culturellement inappropriés dans l’Asie bouddhiste. Pour le Ministre de la culture thaïlandais, ces tatouages, jugés blasphématoires, dégradent le respect de la religion et sont donc interdits. Au Sri Lanka, même sanction, les autorités ont expulsé une touriste britannique car elle avait un tatouage de Bouddha sur le bras. Il en va de même pour les tatouages au Japon. Vous ne pouvez pas entrer dans les sources d’eau chaudes, les onsens, en étant tatoué. Conseils : si vos tatouages ne sont pas trop gros, vous pouvez les cacher sous un pansement.

image article-bouddha

Photographier des bâtiments officiels
De manière générale, soyez prudent lors de vos déplacements dans certains pays. Si vous souhaitez faire des photographies de rue, vous ne serez pas libre de photographier tout et n’importe quoi. Par exemple, il est interdit de photographier des bâtiments publics officiels et la plupart des bâtiments militaires. Il en va de même dans notre pays. En France, vous n’avez pas droit de prendre en photo le CEA ou encore de publier, sans une autorisation, sur un site Internet connu la Tour Eiffel, de nuit, illuminée.

image article-touriste-en-chine

Photographier les gens sans leur demander
Lorsque vous voyagez il est normal d’avoir envie d’immortaliser vos pérégrinations, surtout si le pays est totalement dépaysant. Les femmes portent de grandes robes colorées ? Les grands-pères des rides bien marquées ? Les jeunes hommes improvisent une danse locale ? Ces personnes vous touchent d’une manière ou d’une autre et vous souhaitez alors capturer l’instant de votre rencontre. Pensez à leur demander la permission avant de les photographier. Parfois un sourire en désignant votre appareil photo suffira à vous faire comprendre. Et vous avez 99 % de chance pour que la personne accepte se sentant flattée qu’un étranger s’intéresse à elle. C’est ça, le vrai partage en voyage.

image article-ethnie-et-globalisation2

Sourire en Russie
Le sourire a un sens très différent en Russie et chez nous. Les Russes paraissent être des personnes froides et strictes. Et pour cause, ils ne sourient jamais. Pourtant, l’absence de sourire n’a rien à voir avec un manque de sympathie. Pour eux, sourire sans raison est synonyme d’hypocrisie et non de courtoisie. Chez les Russes, le sourire est vraiment une marque d’une affection particulière, il montre à l’autre qu’il nous plaît. C’est pourquoi, les Russes ne sourient qu’à leurs proches. Si vous souriez à un inconnu, il vous répondra sûrement : « Je vous connais ? »

image article-femme-a-moscou

Oublier de laisser un pourboire aux États-Unis
En Amérique, le pourboire est obligatoire. Le consommateur doit laisser après sa visite dans les restaurants, les bars, mais également pour les coiffeurs, portiers, femmes de ménage, porteurs de bagage ou encore chauffeurs de taxi. Étant une partie conséquente de leur salaire, le pourboire doit représenter entre 15 et 25 % du prix TTC au restaurant. En taxi, on laisse 15 % du prix de la course. Pour les « petits » services, on laisse entre 1 et 5 $. Ne vous inquiétez pas si vous avez du mal à calculer, souvent au restaurant on vous inscrit le montant recommandé à donner.

image article-alcool-et-argent

A lire aussi : Les pires comportements des voyageurs

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.