Blog Bourse des Vols > Focus > Les incontournables des Îles Canaries

Les incontournables des Îles Canaries

Paysages lunaires et soleil permanent, voilà ce qui nous vient à l’esprit lorsque les Canaries sont évoquées. Au nombre de sept, ces îles espagnoles recèlent des merveilles naturelles qui possèdent chacune leurs propres caractéristiques. Visitez les Canaries et découvrez une terre nouvelle. Végétation subtropicale, décor volcanique, lunaire, montagne enneigée et plage paradisiaque… L’exploration promet émerveillement et aventure. Voici nos incontournables des Îles Canaries.

montagnes-canaries-image article

1) Lanzarote : paysage volcanique et vignoble réputé
Lanzarote, aussi appelée l’île aux volcans, abrite en son sein de sombres paysages aux couleurs pétrifiées. Un véritable décor de théâtre où la nature a repris magistralement ses droits. Son environnement calciné, crevassé est né de la solidification du magma en fusion au contact de la mer. Classée réserve naturelle de la biosphère par l’UNESCO, l’île de Lanzarote offre de nombreux trésors.

Parc national de Timanfaya
Le parc national de Timanfaya est particulièrement spectaculaire : champ géant de lave, scories multicolores, falaises saisissantes, cendres et éboulis volcaniques… Cette vision apocalyptique s’étend sur 5 000 hectares. Ici, les pires éruptions de l’Histoire ont eu lieu sculptant l’île dans sa globalité. Un bastion préservé, hors du temps, pour votre plus grand bonheur.

Vignoble de La Geria
Après les éruptions dévastatrices d’un volcan à Timanfaya, l’île a dû se reconstruire. Au XVIIIème siècle, une couche de cendres recouvre la terre sur des kilomètres à la ronde. Étant force de reconquêtes, les paysans utilisent les petits cratères creusés dans la terre volcanique, pour cultiver du vin. Protégée des vents sahariens par des petits murets, la vigne de La Geria produit l’un des meilleurs malvoisies de l’archipel.

Lanzarote-volcan-ciel-bleu-image article

 

2) Fuerteventura : rivages turquoises et architecture coloniale
Surnommée l’île rouge, Fuerteventura doit son nom à ses paysages arides. Le contraste prime avec les dunes de sable doré battues par le vent et les charmants petits villages complètement blancs. L’atout majeur de l’île : ses 150 plages dont les rivages turquoises en fait une destination balnéaire magnifique.

Plages splendides
Sans conteste les plus belles des Canaries, les plages de Fuerteventura représentent l’attraction touristique de l’île. Diversifiées, il en existe pour tous les goûts : petites criques isolées embrassées d’un sable doré (La Concha, El Cotillo, Playa de Sotavento de Jandía), étendues sauvages où viennent s’écraser de majestueux rouleaux (Morro Jable) et plages de galets noirs volcaniques (La Crique Noire).

Maison des colonels
Nul besoin d’être un grand passionné d’art pour pouvoir apprécier l’architecture de cette demeure fortifiée. Située à La Oliva, la résidence est l’archétype du style colonialisme de la fin du XVIIème siècle. Un immense volcan conique la surplombe. Flânez dans sa cour intérieure arborée de palmiers exotiques. La Casa de los Coroneles a des allures d’oasis perdue en plein désert.

Fuerteventura-côte-plage-image article

 

3) Gran Canaria : capitale bouillonnante
La moitié de la population canarienne a élu domicile sur l’île de Gran Canaria. L’attractivité de son tourisme rural, la diversité de ses paysages et le dynamisme de sa capitale Las Palmas, lui confèrent un charme sans précédent. L’histoire de l’île, fortement imprégnée par le passage des Guanches (habitants originels avant la conquête espagnole) participe à son rayonnement culturel.

Las Palmas
Avec ses airs de métropole sud-américaine, la capitale de Gran Canaria, Las Palmas, déroute. Une ville bouillonnante où il faut s’égarer jusqu’aux vieux quartiers (Vegueta et Triana) pour apprécier la richesse culturelle et historique. Hantées par les anciens colons espagnols, les ruelles fourmillent d’activités : spectacle de danse traditionnelle, repas de fruits de mer ou encore balade au soleil couchant…

Las-palma-de-grand-canaria-ville-panorama-image article

 

4) Tenerife : paysages lunaires
Sur Tenerife, l’île la plus grande et la plus visitée de l’archipel, aucun risque d’isolement. La conurbation au nord de l’île regroupe près de 600 000 habitants, et 5 millions de visiteurs annuels se précipitent au sud de l’île en quête de paysages à couper le souffle. Ici, le soleil est quasi permanent et le pic d’El Teide, plus haut sommet de l’archipel et d’Espagne (3 718 m), préside magistralement.

Les paysages lunaires du volcan Teide
Envie de marcher sur la lune ? Rendez-vous au volcan d’El Teide, situé au cœur du Parc National de las Cañadas del Teide, pour une randonnée hors du commun. Au cœur d’un paysage étrange admirez les cratères ocre, blonds et bruns, une roche volcanique aux formes insolites où la végétation est inexistante. Couvrez-vous lors de votre ascension, les températures peuvent être très froides, là-haut dans les nuages.

Tenerife-volcan-teide-vallée-montagnes-image article

 

5) La Gomera : nature préservée et délices gastronomiques
L’île de La Gomera offre une pause salvatrice à tous les amoureux de la nature. La richesse de son parc national fait de cette île un petit paradis pour les randonneurs. Difficile de ne pas voir les merveilles de ses paysages préservés : entre immenses bananeraies, puissants rochers et luxuriantes forêts, 100 000 palmiers dattiers se dressent fièrement devant vous.

Rocher d’Agando
L’emblématique Rocher d’Agando promet une belle promenade… A travers un agréable sentier s’étendant sur plus de deux kilomètres vous traversez une vaste forêt de laurisilva. Du haut de cet immense menhir, souvent noyé dans le brouillard, on peut apercevoir une cascade de nuages et le pic Teide, flottant sur la mer.

La gastronomie à San Sebastián
A table ! Sur La Gomera les papilles sont en fête. Réputée pour sa gastronomie, l’île propose de délicieuses spécialités. Pour les découvrir, faites un tour au marché de San Sebastián et goûtez au miel de palme provenant de la sève de palmier, à l’almogrote (pâte épicée de fromage de chèvre, de piment, de tomate, d’huile et d’ail) que vous pouvez tartiner sur du pain, à la sopa ranchera (soupe de légumes) et au jus de papaye frais.

La-gomera-roque-de-agando-image article

 

6) La Palma : panoramas verdoyants
Les Canariens ont surnommée cette île la Isla Bonita, l’île jolie. Cela traduit une douceur de vivre aux paysages authentiques et sauvages : forêts tropicales denses, montagnes verdoyantes et végétation luxuriante. Un panorama sensationnel qui contraste totalement avec les précédents paysages volcaniques et arides.

Parc national de la Caldeira de Taburiente
Au cœur de La Palma se dresse un curieux décor volcanique. Vertigineux et stupéfiant, le cratère se pare d’une végétation exubérante et fourmille de trésors naturels. Le parc national de la Caldeira de Taburiente offre une multitude de balades authentiques pour randonneurs aguerris.

La-palma-fontaine-de-nuages-image article

 

7) El Hierro : spot de plongée
La plus sauvage de l’archipel, l’île El Hierro a des airs de bout du monde. Déclarée Réserve de biosphère, cette petite île offre des contrastes saisissants : terres volcaniques, forêts fertiles et eaux translucides. Un pique-nique dans les montagnes du Mirador de Isora ? Une promenade dans les bosquets d’El Pinar ? Une plongée dans les eaux de La Restinga ? À vous de voir…

Plongée à la Restinga
Rencontre inopinée avec un poulpe, un poisson-trompette, un mérou… Sous les vagues du sud, un monde merveilleux vous attend. Plongez à la Restinga, classée réserve marine, et découvrez un paysage sous-marin unique. Ici, dans l’eau est la plus chaude de tout l’archipel, observez de toutes nouvelles créatures marines totalement différentes de ce que vous avez pu voir jusqu’alors.

El-hierro-pool-charco-azul-image article

Vous voulez en savoir davantage sur les Canaries ? Poursuivez votre découverte de l’île avec notre article Déployez vos ailes aux Canaries.

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.