Blog Bourse des Vols > A ne pas manquer > Poetry Passage #4 : I am the mouth

Poetry Passage #4 : I am the mouth

Depuis le 5 octobre et jusqu’au 15 janvier 2017, l’art contemporain s’installe dans la capitale tchèque, au sein de son Veletržní palác (le Palais des foires et des expositions), à l’occasion d’une exposition intitulée « Poetry Passage #4 : I am the mouth ». L’exposition met en avant les installations de l’artiste polonaise Agnieszka Polska.

national-gallery-image-article

Au cœur de cette exposition : le langage, le son et la voix matérialisée. Et le visiteur est accueilli dès l’entrée par une bouche géante qui lui murmure : « Je suis la bouche qui produit des vagues » (« I am the mouth that produces waves » en version originale). Cette animation vidéo a été créée par Agnieszka Polska et librement inspirée de la pièce de Samuel Beckett, Not I.

Agnieszka Polska a longtemps travaillé sur des problématiques liées au passé, à la mémoire et à la traduction de moments passés dans le présent. Sa première exposition en solo à Berlin montre un tournant dans ses sujets de questionnement : l’origine, la nature et le pouvoir du langage. Ce qui se confirme dans cette exposition praguoise.

Cette bouche est impersonnelle, elle n’est pas reliée à un visage et est digitalisée. Pourtant, elle parle et récite son incantation psychédélique. Cette installation lui permet également d’engager un dialogue fictif avec le philosophe français Jean-Luc Nancy et son texte de 1993, qui interrogeait les rapports entre le corps, la voix et le discours, Vox Clamans in Deserto. Dans cet essai, le philosophe convoquait les grands penseurs du langage : Saussure, Valéry, Rousseau, Hegel ou encore Derrida.

Vols associés

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.