Blog Bourse des Vols > Astuces et conseils > Utiliser son téléphone à l’étranger

Utiliser son téléphone à l’étranger

En voyage, votre téléphone peut devenir votre meilleur allié… à condition de bien savoir l’utiliser ! Le point sur les questions à se poser pour éviter les mauvaises surprises pendant votre séjour.

1) Mon téléphone fonctionne-t-il à l’étranger ?
Tous les pays du monde n’utilisent pas les mêmes bandes de fréquences pour leurs réseaux mobiles. Pour pouvoir fonctionner, votre téléphone portable doit être compatible avec la fréquence utilisée par le pays dans lequel vous vous rendez. La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, dans la majeure partie du monde, on utilise des fréquences bi-bandes (GSM-900 et GSM-1800). C’est le cas en Europe, en Afrique, en Océanie et presque partout en Asie, où vous pourrez utiliser votre portable sans souci. En revanche, en Amérique du Nord et dans certains pays d’Amérique du Sud, il vous faudra un téléphone tri-bandes (GSM-900, GSM-1800 et GSM-1900) et au Japon et en Corée du Sud, il vous faudra même un téléphone quadri-bandes.

Rassurez-vous : aujourd’hui, la grande majorité des portables sont multistandards. Cependant, si vous avez un doute, recherchez la fiche technique de votre téléphone ou renseignez-vous auprès de votre opérateur. Si vous voyagez aux États-Unis, au Canada, au Japon ou en Corée du Sud et que votre portable est bi-bandes, il faudra peut-être envisager de vous en procurer un tri ou quadri-bandes, en fonction de vos besoins sur place.

telephones-image-article

2) Comment composer son numéro pour passer un appel ?
Lorsque vous êtes à l’étranger et que vous souhaitez passer un appel, vous ne pouvez pas composer directement le numéro. L’opérateur a en effet besoin de connaître le code d’accès à l’international ainsi que l’indicatif du pays que vous cherchez à joindre.
– Le code d’accès à l’international : tapez 00 ou appuyez sur la touche + qui l’insère automatiquement.
– L’indicatif pays : indiquez le numéro spécifique du pays, par exemple le 33 pour la France.
Ensuite, il suffit de composer le numéro que vous souhaitez joindre sans le 0 initial. Par exemple, si vous voulez passer un coup de fil vers la France, vous composerez le +33 (ou 00) 1 XX XX XX XX.

touriste-au-telephone-image-article

3) Quelle formule choisir ?
Lorsque vous voyagez à l’étranger, plusieurs options s’offrent à vous concernant votre téléphone et votre abonnement.
Garder son forfait : recommandé si vous partez en vacances pour une courte durée et que vous ne comptez utiliser votre téléphone que modérément. Vous payez alors les tarifs internationaux tels qu’ils sont pratiqués par votre opérateur… et qui grimpent très vite !
Souscrire un abonnement voyageur : recommandé si vous avez besoin de passer régulièrement des appels, d’envoyer des messages ou de consulter votre répondeur. Les opérateurs de téléphonie proposent des forfaits temporaires. Par exemple : le « pass Voyage » chez Orange, le « pack Séjour » chez SFR …
Acheter une puce sur place : recommandé si vous restez longtemps dans un pays où les communications sont peu coûteuses. Vous achetez une carte SIM sur place, ce qui vous permet d’avoir un numéro local, de passer vos appels au tarif du pays où vous êtes et d’éviter les frais liés au roaming (le fait d’utiliser le réseau d’un autre opérateur que le sien, et donc de payer des frais supplémentaires sur chaque communication). Pour avoir du crédit, il suffit d’acheter des recharges. En revanche, veillez bien avant de partir à désimlocker votre portable pour être sûr qu’il sera compatible avec la carte SIM que vous vous procurerez sur place.

telephone-et-acrte-sim-image-article

4) Quels sont les tarifs des communications ?
Si vous choisissez de conserver votre forfait classique, vous payez des frais supplémentaires à chaque appel, envoi d’un SMS, d’un MMS ou connexion à Internet. Ces frais varient en fonction de la zone géographique (Europe/DOM/USA, Canada, Maghreb, etc.) et de votre opérateur. C’est auprès de ce dernier qu’il faut se tourner pour connaître les tarifs pratiqués à l’étranger. Dans tous les cas, à votre arrivée dans votre pays de destination, vous recevez automatiquement un SMS indiquant les prix en vigueur.

Bonne nouvelle si vous voyagez en Europe ! Le Parlement Européen souhaite à long terme supprimer les frais d’itinérance liés au roaming. Depuis le 30 avril 2016, ils sont plafonnés au sein de l’UE.
Appels émis : tarif national + maximum 0,05 €
Appels reçus : tarif national + maximum 0,0114 €
SMS envoyés : tarif national + maximum 0,02 €
Connexion Internet : tarif national + maximum 0,05 € par Mo consommé
A partir du 15 juin 2017, les frais seront même réduits au seul tarif national. En revanche dans le reste du monde, ils continueront pour l’instant à exister.

calcul-facture-image-article

5) Comment consulter son répondeur ?
A l’étranger, le numéro à composer pour accéder à sa boîte vocale demeure le même qu’en France (888 chez Orange, 660 chez Bouygues Télécom, 123 chez SFR et 666 chez Free). En revanche, ce qui change, c’est que vous aurez besoin d’un code pour accéder à votre messagerie.
Bon à savoir également, consulter son répondeur à l’étranger est payant. Le tarif est généralement le même que pour un appel classique.

Copyright © 2013 Le blog BDV. All rights reserved.