48 heures à Londres

Profitez de 48h à Londres pour explorer la ville et découvrir les sites qui font la renommée de la capitale anglaise ! A vous Big Ben, la gastronomie anglaise et le shopping à foison !

A compter du 1er octobre, le passeport devient obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni. Préparez-vous donc à découvrir Londres,  destination incontournable en Europe ! Les sites mythiques de la capitale semblent infinis et vous ne savez plus où donner de la tête. Facilement accessible depuis l’Hexagone, voici des idées de visites à faire le temps d’un week-end dans la ville de la Reine Elizabeth II.

Pensez à vérifier les conditions d’entrée et mesures sanitaires en vigueur sur le site du Ministère des Affaires Étrangères avant votre départ.

Quel budget consacrer à votre séjour à Londres ?

Au départ de Paris, rejoindre Londres vous coûtera en moyenne 108 € pour un vol aller-retour. 1h30 plus tard, vous arriverez dans le pays de l’Union Jack. Il est recommandé de visiter Londres entre janvier et mars, pour bénéficier des meilleurs tarifs. Le budget à consacrer à votre séjour dépend entièrement de vos activités. L’auberge de jeunesse reste la solution la moins coûteuse avec une nuitée à partir de 15 livres (17 €). Comptez 50 € de plus pour une nuit chez l’habitant. Pour se déplacer à moindre coût, vos pieds seront vos meilleurs alliés mais il est possible d’investir dans la Visitor Oyster Card. La carte coûte 5 livres (6 €) puis vous pouvez y chargez le montant souhaité.

Des lieux incontournables

Qui dit Londres, dit Big Ben. Une balade sur les bords de la Tamise s’impose alors ! Partez du Tower Bridge et longez le fleuve pour découvrir les bâtisses qui ont fait la réputation de la capitale. Appareil photo en main, immortalisez la Tour de Londres ou encore le célèbre London Eye. Traversez le pont de Westminster pour approcher le palais du même nom et son illustre clocher. En passant par Trafalgar Square, rejoignez la National Gallery en moins de 20 minutes. Ce musée, qui concentre près de 2 300 œuvres d’art vous promet un agréable syndrome de Stendhal face à tant de splendeur. L’accès à la galerie principale est gratuit. En sortant du musée, marchez 10 minutes pour atteindre l’artère qu’on ne présente plus : Piccadilly Circus. On peut y apercevoir le Shaftesbury Memorial surmonté de sa statue d’ange. Terminez votre journée dans le quartier branché de Soho, près d’Oxford Street et déambulez dans Chinatown.

Londres (presque) comme un local

Visiter Londres, c’est bien mais certains diront que ressentir Londres, c’est beaucoup mieux ! Dans la matinée, partez à l’assaut de Camden Town. Franchissez son fameux panneau floqué « Camden Lock » et découvrez ce haut-lieu des cultures dites « alternatives ». Plutôt Oasis ou Blur ? Chinez dans les innombrables marchés aux puces du quartier et trouvez le T-shirt au nom de votre groupe favori. Les possibilités de restauration dans le quartier sont nombreuses : dégustez un « fish’n’chips » sur le pouce et dirigez vous vers le sud du quartier où se situe Regent’s Park. Promenez-vous dans cette étendue de verdure reposante qui abrite les plus belles roseraies de la ville. Le parc héberge également le plus vieux zoo scientifique au monde. Pour le visiter, il vous faudra débourser 26 livres (30 €). Une réservation sur Internet vous permettra d’obtenir un tarif préférentiel.

Il est déjà l’heure de repartir, c’était trop court. Alors, pourquoi ne pas commencer à prévoir votre prochain séjour dans la capitale britannique ?

Bon à savoir

  • Le passeport devient obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni à compter du 1er octobre 2021. Vous ne pourrez désormais plus voyager uniquement avec votre carte d’identité.
  • A compter du 4 octobre, les voyageurs vaccinés (Oxford/AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, Moderna ou Janssen) n’auront plus besoin de présenter un test PCR à leur entrée au Royaume-Uni s’ils arrivent d’un pays sur liste rouge, à condition qu’ils présentent un justificatif du statut vaccinal (schéma vaccinal complet). Fin octobre, le test PCR exigé lors du deuxième jour sur le territoire sera remplacé par un test antigénique.
  • Les voyageurs non-vaccinés en provenance d’un pays sur liste rouge doivent toujours présenter un test avant le départ, ainsi que les deuxième et huitième jours après leur arrivée. Ils pourront néanmoins réduire la quarantaine de 10 jours sur présentation d’un troisième test.
  • Tous les voyageurs doivent également présenter un « passenger locator form » complété en ligne dans les 48h précédant votre arrivée sur le territoire britannique.
À lire aussi
A la découverte du Royaume-Uni
Octobre 2017
dans « Les incontournables »
Embarquement immédiat pour Londres
Septembre 2018
dans « InspiréLes incontournables »