Voyager au Royaume-Uni après le Brexit

Découvrez les nouvelles conditions de circulation entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne, entrées en vigueur suite à l'officialisation du Brexit le 1er janvier 2021.

Bonne année 2021 à tous nos lecteurs ! Toute la rédaction de Bourse des Vols vous présente ses merveilles vœux en cette nouvelle année. Et qui dit nouvelle année, dit nouvelles règles. A la fois redouté et attendu, le Brexit a finalement eu lieu. A quels changements devons-nous nous attendre ? On vous dit tout.

Attention, les informations fournies sont susceptibles d’évoluer.

Les touristes

Que s’est-il passé le 1er janvier 2021 ?

Le Brexit est devenu effectif avec la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Les voyageurs européens et donc française devront se soumettre à de nouvelles règles de circulation entre les deux territoires. Les Britanniques ne sont plus considérés comme des Européens et le Royaume-Uni est désormais traité comme un pays tiers.

A partir du 1er janvier 2021, passeport ou carte d’identité ?

Jusqu’au 1er octobre 2021, les touristes français pourront voyager uniquement avec une carte d’identité. Sont uniquement concernés les touristes, les personnes visitant de la famille et des amis et les déplacements ponctuels liés à une activité professionnelle. A compter du 1er octobre 2021, le passeport deviendra obligatoire.

Aurai-je besoin d’un visa ?

Non, pour tout séjour inférieur à 6 mois. Au-delà de cette durée, vous devrez faire une demande de visa correspondant à votre type de séjour.

Pourrais-je toujours utiliser la carte européenne d’assurance maladie ?

Non. Vous devrez désormais avoir recours à une assurance privée.

Quels sont les autres changements dans les conditions d’entrée ?

Les autorités britanniques préparent la mise en place d’une autorisation de voyage électroniques (ETA) pour les visiteurs et les passagers qui transitent par le Royaume-Uni. Elle concernera les voyageurs qui n’ont pas besoin d’un visa pour de courts séjours ou qui ne disposent pas d’un statut d’immigration avant de voyager. Les modalités et tarifs seront dévoilés ultérieurement.

Les voyageurs non touristiques

Quels changements pour les voyageurs non touristiques ?

Si vous prévoyez d’aller étudier, travailler ou prendre votre retraite au Royaume-Uni, de grands changements vous attendent. De plus amples détails seront dévoilés par les autorités dans les semaines à venir.

Quid de l’expatriation ?

Vous devrez faire une demande de visa. Les autorités britanniques ont instauré un système à points. En fonction de votre niveau de langue, de votre niveau d’études, de votre offre emploi (d’une entreprise autorisée par le Ministère de l’Intérieur britannique) ou encore de votre salaire (minimum 23 000 euros par ans), vous obtenez plus ou moins de points. Vous devrez atteindre au minimum les 70 points pour acquérir un visa.

Existe-t-il des conditions particulières pour certains voyageurs ?

Oui, pour les citoyens de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse peuvent utiliser leur carte d’identité jusqu’au 31 décembre 2025 sous certaines conditions :

  • Vous avez soumis ou reçu votre statut de « settled » ou « pre-settled status », en accord avec l’EU Settlement Scheme
  • Vous disposez d’un permis de travail frontalier
  • Vous êtes un S2 Healthcare Visitor (touriste médical ou un accompagnateur)
  • Vous un fournisseur de services suisse

Le tourisme au Royaume-Uni après le Brexit n’a désormais plus de secrets pour vous !

Bon à savoir

Les autorités britanniques publient régulièrement de nouvelles informations concernant les conditions de voyage entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. Veillez donc à consulter régulièrement le site du Ministère des Affaires Étrangères et celui du Ministère des Affaires Étrangères britannique pour tout compléments d’informations.

À lire aussi
A la découverte du Royaume-Uni
Octobre 2017
dans « Les incontournables »
Embarquement immédiat pour Londres
Septembre 2018
dans « InspiréLes incontournables »