6 villes fantômes à découvrir

Pour vous faire frissonner en cette journée d’Halloween, nous vous invitons à découvrir 6 villes fantômes des États-Unis, du Chili, de la Namibie, de l’Italie et de l’Espagne.

Bodie, Californie, États-Unis

Située dans le Comté de Mono en Californie, la ville fantôme de Bodie est l’une des plus célèbres et mieux préservées des États-Unis. Preuve de son succès, elle possède même sa propre page Facebook. Bâtie au temps de la ruée vers l’or par William S. Bodey en 1859, elle abritait jusqu’à 100 000 habitants en 1880, ce qui en faisait la deuxième ville de Californie. Divers incendies et l’épuisement des filons d’or ont fait fuir les habitants au fil des années, ne laissant que 5 à 10% des édifices encore debout. Bodie vous transportera dans le passé avec ses saloons, ses salles de jeux, son église en bois ou ses voies de chemin de fer. Vous découvrirez que tout a été laissé tel quel en apercevant les différents objets recouverts d’une épaisse couche de poussière dans les différents bâtiments. Ne manquez également pas de faire une visite dans le musée.

Kolmanskop, Namibie

Après la découverte de filons de diamants dans la région, les colons allemands ont bâti Kolmanskop en 1808. Partez explorer cette ville qui a connu une prospérité incroyable grâce aux pierres précieuses et est devenue un centre névralgique régional. A son apogée, la ville disposait d’un hôpital, d’une boulangerie, d’une boucherie, d’une centrale électrique et même du premier appareil à rayons X de l’Afrique australe, qui scannait les travailleurs suspectés d’avoir avalé des diamants. L’eau était importée depuis Le Cap et les habitants faisaient même venir du champagne de Reims ! Mais la découverte d’un gisement plus important dans le sud et surtout la chute du cours boursier du diamant ont entrainé une désertion de la ville, qui est finalement abandonnée en 1954. Le sable est désormais le seul habitant.

Craco, Italie

Craco n’est pas seulement connu pour être un village fantôme, mais aussi pour avoir accueilli les tournages de films comme Quantum of Solace ou La Passion du Christ. Grimpez les 400 mètres d’altitude afin d’atteindre cet ancien village médiéval en ruines construit en 1060. Situé dans la région de Basilicata, dans le sud de l’Italie, c’était un centre stratégique militaire, sa position haute lui permettant de surveiller les environs de loin. Craco se trouve cependant dans une zone exposée aux catastrophes naturelles. Ainsi, les 1 800 derniers habitants ont quitté le site en 1963, en raison de l’instabilité du terrain qui provoquait des éboulements. Bien que l’accès soit théoriquement interdit par mesure de sécurité, vous pourrez cependant visiter le village et ses vestiges archéologiques. Différents évènements religieux sont également régulièrement organisés.

Humberstone et Santa Laura, Chili

Localisés dans l’un des déserts les plus arides du monde, Humberstone et Santa Laura font partie des vestiges parmi les mieux conservés d’un ensemble de 200 usines de salpêtre au Chili. Mises en service en 1872, ces usines réparties sur près de 573, 48 hectares représentaient un important progrès industriel. Il vous faudra parcourir environ 1 kilomètre pour relier les deux sites. A Santa Laura, vous verrez des vestiges des installations industrielles tandis qu’à Humberstone se trouvent les habitations. L’activité de la ville-usine prend fin dans les années 1960, avec l’épuisement du filon. Cette cité minière située dans la Pampa reculée a été classée à l’UNESCO et accueille chaque année un grand nombre de visiteurs qui se promènent entre les différents baraquements et les édifices comme le théâtre.

Belchite, Espagne

Visiter le village fantôme de Belchite, située à environ 50 kilomètres de Saragosse, représente un évènement particulier. Il a en effet été le théâtre de la bataille de Belchite, qui a vu s’affronter les nationalistes et les républicains. Ces combats, qui se sont déroulés entre le 24 août et le 7 septembre 1937, ont entièrement dévasté le village, ne laissant que des ruines. Franco a décidé d’établir une nouvelle bourgade juste à côté de Belchite et de laisser le site en l’état, afin qu’il apporte un témoignage sur la violence du conflit de la guerre civile espagnole. Profitez des visites guidées organisées pour vous plonger dans cette tragique époque de l’histoire espagnole. Le village a aussi inspiré des cinéastes, qui y ont tourné leurs films à l’image de Guillermo del Toro et de son Labyrinthe de Pan.

Centralia, Pennsylvanie, États-Unis

Retenez votre souffle avant de pénétrer à Centralia, petite ville de Pennsylvanie. Cette ancienne ville minière est en effet réputée pour son taux élevé de monoxyde de carbone et ses routes craquelées. En 1962, un amas d’ordures brûlant est entré en contact avec une couche de charbon, provoquant un incendie dans les différents tunnels de la mine de charbon souterraine. Suite à plusieurs opérations infructueuses pour éteindre le feu, le Congrès américain a débloqué 42 millions $ afin de racheter les habitations et les terrains des habitants. En vous promenant dans la ville, pourrez peut-être rencontrer les irréductibles qui refusent de partir, même si le code postal a été supprimé en 2002. L’incendie s’étend aujourd’hui sur près de 1,6 kilomètres et se déplace d’environ 15 mètres chaque année. Selon les experts, il pourrait brûler pendant encore 250 ans.

À lire aussi
Les 10 sites les plus effrayants
Septembre 2015
dans « Franchement original »