8 choses à faire à Munich

Munich est une ville d’une incroyable richesse culturelle, historique et même sportive. Si vous ne savez plus où donner de la tête, laissez-vous guider par notre liste des 8 choses à faire à Munich.

Partir à la découverte du Marché de Noël

Si vous séjournez à Munich entre le 27 novembre et le 24 décembre, partez à la découverte du Christkindlmarkt am Marienplatz ou Marché de Noël qui se tient sur la Marienplatz, la place centrale de la ville. A cette occasion, vous pourrez entendre de la musique traditionnelle de Noël qui est jouée chaque soir depuis le balcon de l’Hôtel de ville. Déambulez ensuite jusqu’à la Foire des crèche, la plus grande du genre en Allemagne, localisée dans Neuhauser Straße. Vous y trouverez tous les éléments pour fabriquer votre propre crèche, des personnages en bois au fourrage. Profitez également des autres marchés tels le Pink Christmas, un marché de Noël gay et lesbien ou le Wittelsbacherplatz, un marché médiéval.

Découvrir l’architecture locale

Vous prendrez plaisir à contempler l’architecture de Munich lors de vos pérégrinations. Bâti par Louis II de Bavière au XIXème siècle, le Château de Neuschwanstein est la source d’inspiration du Château de la Belle au Bois dormant de Disney. La Résidence des souverains bavarois construite en 1385, qui abritait autrefois la cour de Maximilian I, renferme aujourd’hui différents musées. Ne manquez également pas de vous rendre sur la Marienplatz, bordée entre autres par l’Hôtel de ville et son carillon et la colonne de Marie avec sa statue dorée. Vous y verrez aussi la Cathédrale Notre-Dame, l’Église Alter Peter, qui offre un somptueux panorama sur la ville, et la Theatinerkirche.

Visiter les musées allemands

Munich compte plusieurs musées de qualité, à l’image du Deutsches Museum, plus grand musée des sciences et de la technologie au monde. Il renferme plus 28 000 objets appartenant à près de 50 domaines de la science et de la technologie. Faites aussi un tour au Musée BMW, apprécié tant pour son contenu que son architecture en forme de saladier argenté. Rendez-vous au Lenbachhaus, une villa de style toscane agrandies par des ailes plus modernes, et où se trouve une importante collection du groupe « Cavalier bleu ». Autre site incontournable, le Kunstareal, un quartier muséal comprenant l’Alte Pinakothek, le Neue Pinakothek et le Pinakothek der Moderne.

Assister à un match des clubs de football locaux

L’Allianz Arena, le stade le plus connu d’Allemagne et le troisième plus grand, est le stade officiel des clubs du Bayern Munich et du TSV 1860 Munich. Si vous voulez vibrer à l’unisson avec la population, c’est le lieu où vous devez vous rendre. Inauguré le 31 mai 2005, il peut accueillir jusqu’à 75 000 personnes. Vous serez impressionné par son architecture futuriste et ses panneaux extérieurs gonflables qui s’illuminent. Ils changent d’ailleurs de couleur en fonction de l’évènement, devenant rouge lors des matchs du Bayern Munich, bleus lors de ceux du TSV 1860 Munich et blanc au cours des matchs de championnat international. C’est également un sanctuaire à la gloire du Bayern Munich avec son musée.

Passer un moment au calme dans un parc

Si vous souhaitez vous éloignez un peu de la civilisation, faites un tour à l’Englischer Garten, un immense parc de 3,7 km². Son nom rend hommage aux jardins anglais qui l’ont inspiré. Vous pourrez notamment y profiter de la maison de thé japonaise où se déroulent des cérémonies traditionnelles. Les rivières, aménagées, procurent des vagues artificielles réservées aux professionnels du surf. Réparti sur 4,17km², le parc Olympique accueille des manifestations sportives et propose des visites guidées. Si les hauteurs ne vous effraient pas, montez au sommet de l’Olympiaturm, la Tour olympique, afin de déguster un bon repas dans le restaurant qui tourne à 360°. Ou alors, observez le panorama sur Munich depuis la montagne olympique.

Se plonger dans l’histoire de l’Allemagne

Une visite dans le camp de concentration de Dachau vous permettra de découvrir l’enfer des camps nazis. Il est ouvert par Himmler le 22 mars 1993 sur le site d’une ancienne fabrique de munitions à 17 km au nord-ouest de Munich. Premier camp instauré par le régime nazi, il servait de modèle pour la construction des autres camps et permettait aux officiers SS d’y développer leurs « techniques ». Le camp de Dachau a ainsi accueilli des opposants politiques, des juifs, des prisonniers de guerre soviétiques, des femmes, des homosexuels ou encore des tziganes. Près de 32 000 personnes y ont perdu la vie avant que les survivants ne soient secourus par les troupes américaines le 29 avril 1945. Un mémorial du camp de concentration a été installé dans le camp en 1965.

Aller à la rencontre des habitants

Impossible d’effectuer un séjour à Munich sans rencontrer ses habitants. Allez ainsi discuter avec les commerçants du Viktualienmarkt, le marché aux victuailles. Plus grand marché de fruits et légumes de Munich, ce lieu de 22 000 m² regroupe 140 stands proposant un grand nombre de produits locaux et exotiques. Juste à côté se trouvent les Schrannenhalle, des halles longues de 430 m dotées d’une armature en fer forgé. L’Hofbräuhaus, la plus grande brasserie de Munich, est aussi un lieu propice aux rencontres. Ouverte en 1589, elle peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes et servir des plats typiques de la région en plus des choppes de bière d’un litre. Vous pouvez aussi profiter des jardins de bières, ces lieux où l’on peut s’asseoir et savourer une bière. Le Chinesischer Turm, le deuxième plus grand de Munich) et le Seehaus sont situés dans l’Englischer Garten, tandis que l’Hofbräukeller est l’un des plus traditionnels.

Prendre du bon temps à l’Oktoberfest

Plus importante fête de la bière allemande, l’Oktoberfest est un festival se déroulant chaque année du troisième dimanche du mois de septembre au premier dimanche d’octobre. Près de six millions de visiteurs se rendent ainsi au « Theresienwiese », le terrain vague de 42 hectares pour profiter des bières servies par 6 brasseries. Pour ne pas consommer d’alcool le ventre vide, laissez-vous tenter par la choucroute, le Schweinebraten (rôti de porc) ou le Hendl (poulet rôti). Animée par une simple course de chevaux en 1810, elle s’est transformée en une fête foraine d’exception, devenant l’une des plus grandes au monde avec ses manèges, ses jeux et ses différents stands.

À lire aussi
L'Oktoberfest, une tradition à Munich
Août 2014
dans « Franchement original »