8 visites pas chères à faire en Crète

Bourse des vols vous donnent des astuces pour profiter d'un séjour en Crète à petit prix et faire un grand nombre d'activités sans trouer son portefeuille. Suivez le guide !

La Crète est une destination incontournable lors d’un voyage en Grèce. L’Île des Dieux dévoile des lieux impressionnants qui feront le plaisir des plus petits et couperont le souffle des plus grands. Et si en plus, ces visites se font à tout petit prix, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas y aller.

Vérifiez les conditions d’entrée dans le pays avant votre départ. Les différents gouvernement modifient en effet les conditions d’entrée et les mesures sanitaires en fonction de l’évolution de la pandémie du Covid-19.

Les Gorges de Samaria

Comptant comme l’un des circuits de randonnée les plus longs et les plus stupéfiants, les Gorges de Samaria s’étendent sur près de seize kilomètres. Cocon protecteur des dernières chèvres sauvages crétoises, votre promenade vous fera traverser de remarquables paysages désolés, ornés d’une flore unique au lieu et d’une forêt odorante de pins et de cyprès.

Tarif : l’entrée du parc national coûte 5 €.

La Canée

Deuxième plus grande ville de l’île avec 55 000 habitants, La Canée est beaucoup plus pittoresque que la capitale de l’île, Héraklion. Flânez dans le quartier historique de Topanas où architectures vénitienne et ottomane se côtoient dans un dédale de rues, comme hors du temps.

Tarif : gratuit

La Grotte de Sfendoni

Après vous être acquitté du prix d’entrée, la Grotte de Sfendoni vous tend les bras ! Située dans le village de Zonania, cette grotte de près de 3 000 m² abrite un merveilleux enchevêtrement de stalactites et stalagmites. Six salles sont visitables sur les onze que compte la grotte et un jeu de lumières multicolores vient sublimer ce que Mère Nature a patiemment créé.

Tarif : 5 €

Le Monastère d’Arkadi

Pourquoi ne pas remonter à la surface pour admirer le Monastère d’Arkadi ? Construit au XVIème siècle et d’influence Renaissance, l’entrée ne coûte presque rien. Lieu d’un drame innommable qui coûta la vie à de nombreux Crétois et quelques soldats ottomans en 1866, l’UNESCO a proclamé la bâtisse « Monument européen de la Liberté ».

Tarif : 2, 50 €

La Plage de Balos

La Plage de Balos n’est pas aisément accessible mais dès que vous aurez posé un pied sur son sable chaud et immaculé, vous ne regretterez pas ce kilomètre de marche sur des chemins tortueux. Le lagon, dévoilant un dégradé de bleu à faire pâlir votre fabricant de peinture préféré, est d’une beauté majestueuse et si vous vous y rendez assez tôt le matin, vous pourrez profiter de ce bijou naturel, en tête à tête avec vous-même.

Tarif : gratuit

La Plage Rouge

Située au sud de la Crète, près de Matala, la Red Beach doit son nom à la couleur ocre de son sable. Accessible à pied, comptez 30 minutes de marche sur des chemins très escarpés. Les formations rocheuses en arrière-plan donnent du caractère à l’endroit et la vue imprenable sur toute la baie de Matala vous ravira, d’autant plus au coucher du soleil.

Tarif : gratuit

La Cathédrale Saint-Minas

La Cathédrale Saint-Minas est une édifice religieux orthodoxe dont la construction date de la deuxième partie du XIXème siècle. Imposante de l’extérieur, elle est richement ornée à l’intérieur.

Tarif : entrée  gratuite mais les parkings de la ville sont extrêmement onéreux. L’astuce, c’est donc de se garer en dehors du centre d’Héraklion.

Alors ? Plutôt bronzette et farniente sur une plage paradisiaque ou découverte du patrimoine historique ?