De Vienne à Brno, une visite de l’Autriche à la République Tchèque

Réalisez de belles économies en effectuant un séjour à Vienne et à Brno avec un seul billet d'avion ! L'occasion de vous faire plaisir et d'explorer deux pays en un seul voyage.

Profitez d’un seul voyage pour visiter deux pays frontaliers, l’Autriche et la République Tchèque. Découvrez Vienne et Brno avec un seul billet d’avion, et faites-vous plaisir à petit prix.

Avant votre départ, vérifiez les conditions d’entrée et mesures sanitaires en place sur le site du Ministère des Affaires Étrangères.

S’envoler pour Vienne

Depuis Paris, envolez-vous vers l’aéroport de Vienne-Schwechat en 2h vol direct. Vous débourserez 108 € en moyenne pour un billet d’avion aller-retour. Si vous souhaitez décoller de province, partez de Nice en 1h40 vol direct, pour 104 € en moyenne.

Effectuer un séjour à Vienne

La capitale autrichienne est une métropole dynamique et vivante, où bars, restaurants et cafés côtoient joyeusement sites culturels et historiques. La Vienne impériale se dévoile fièrement à Hofburg, au Château de Schönbrunn, au Palais du Belvédère ou encore à la Bibliothèque nationale d’Autriche. Pour faire connaissance avec la Vienne culturelle, rendez-vous dans l’un des 100 musées tels que l’Albertina, l’un des principaux musées de la ville qui contient une incroyable collection de dessins, le Musée Léopold, le Musée Sissi ou le Musée juif. Plongez au cœur de la Vienne religieuse à la Cathédrale Saint-Étienne de Vienne, l’Église des Augustins ou l’Église Saint-Léopold, des édifices impressionnants aux architectures variées. Faites-vous plaisir avec la Vienne gastronomique en dégustant l’un des délices viennois : la Käsekrainer, une saucisse de porc et d’emmental, le Wiener Schnitzel, une escalope à la viennoise et le Sachertorte, le plus célèbre des gâteaux autrichiens. Si, épuisé par toutes ces sorties, vous cherchez à vous relaxer, vous avez de la chance car Vienne dispose de très nombreux espaces verts, qui recouvrent près de la moitié de la ville. Le plus connu est le Parc du Prater, qui s’étend sur 6 km² ! Choisissez l’activité qui vous conviendra le mieux, entre les attractions de la fête foraine et les sorties à vélo ou à pied dans la partie plus calme du parc.

Se perdre dans les rues de Brno

Depuis Vienne, vous pourrez rejoindre Brno en République Tchèque. Comptez 1h30 en train avec ÖBB, avec un billet de train simple à partir de 7,90 €. Ou vous pouvez prendre un bus de la compagnie Flixbus et effectuer un trajet de 1h40 environ à partir de 5,99 €. Brno est une destination historique aux nombreux trésors. Vous allez adorer cette ville pittoresque et pleine de charme, que l’on explore à travers sa culture et son histoire. Commencez votre visite par le centre-ville et ses deux collines. La Cathédrale de Saints-Pierre-et-Paul se trouve sur Petrov Hill, tandis que Špilberk Hill abrite le Château de Špilberk et son musée. Poursuivez votre balade jusqu’à l’ancien Hôtel de Ville et sa tour de 63 m. Vous y accéderez par un passage surmonté de magnifiques gravures gothiques. Si vous n’êtes pas claustrophobe, vous descendrez explorer les sous-sols de Brno dont les réservoirs souterrains de Žlutý kopec, un système d’alimentation d’eau qui draine l’eau depuis la rivière Svratka. Localisé sous le Marché aux végétaux, le système de galeries appelé le Labyrinthe mérite aussi le déplacement. Remontez à la surface respirer un bon coup et reprenez votre visite à l’Église Saint-Jacques de Brno et à la Basilique de l’Assomption de la Sainte Vierge Marie. L’un des plus beaux sites de Brno est la Villa Tugendhat, une villa classée à l’UNESCO, œuvre de l’architecte Mies van der Rohe. Construite en 1929, c’est l’un des plus bels exemples d’architecture résidentielle moderne du XXème siècle.

De Vienne, capitale historique et culturelle, à Brno, ville moderne qui a su préserver toutes ses richesses, vous passerez un séjour des plus agréables au plus petit prix.

À lire aussi
Séjour en République Tchèque, au coeur de l’Europe
Décembre 2014
dans « Franchement original »
Pour une fois, faites l'Autriche
Février 2015
dans « C'est dans l'air »