Des Chypre(s) et des lettres

Au large de la Turquie, Chypre mêle influences grecques et ottomanes. Voilà qui fait de l’île un lieu à aimer deux fois plus.

Un des monastères les plus anciens de Chypre est également le plus original. A Agios Nikolaos ton Gaton vous pourrez, comme son nom l’indique, grattouiller le ventre de plus de cinquante matous se prélassant au soleil dans l’enceinte de ce qui est désormais un couvent.

Des églises et des monastères plus classiques mais aux ornements remarquables sont éparpillés dans les monts Troodos et alentour (à Pitsila, Solea et Marathasa), tel que Panagia Podithou et son style italo-byzantin ou Agio Nikolaos tis Stegis, avec son toit en pente et ses murs couverts de fresques. Pour visiter la plupart des églises vous aurez besoin de demander les clés au curé du village, ce qui ne manquera pas d’ajouter une touche de charme !

Impossible de quitter l’île sans avoir assisté à un coucher de soleil. Pour ce faire rendez-vous au sud, à Petra tou Romiou. On dit que c’est ici, face aux rochers dressés, qu’Aphrodite est née de l’écume. A sa poursuite, descendez dans une grotte abritant une piscine naturelle, à la pointe de la péninsule d’Akmas, là où elle avait pour habitude de se baigner. Terminez votre pèlerinage par le sanctuaire qui lui est consacré à Paphos.

Profitez-en pour aller admirer les gigantesques mosaïques du site archéologique, consacrées à la mythologie comme à la vie quotidienne. Apollon, Achille et Ulysse, eux, se trouvent sur le site archéologique de Kourion. Chypre possède également son propre mont Olympe. Vous pourrez y randonner paisiblement au milieu des senteurs de pins et de cèdres.

A Chypre le soleil brille toute l’année et les habitants sont accueillants, alors n’attendez plus !

À lire aussi
Voyager en Europe avec un budget serré
Octobre 2018
dans « Optimiser mon budget »